Passer directement au contenu principal

Conseils pour la conception dans Power View

Remarque : Cet article a fait son temps et sera bientôt supprimé. Pour éviter les problèmes du type « Page introuvable », nous allons supprimer les liens inutiles. Si vous avez créé des liens vers cette page, nous vous conseillons de les supprimer afin de ne pas désorienter les utilisateurs.

Voici quelques conseils sur l’utilisation de Power View dans Excel et dans SharePoint pour vous aider à créer des affichages interactifs de données à partir de modèles de données dans des classeurs Excel ou des modèles tabulaires déployés sur des instances SQL Server 2012 Service Pack 1 (SP1) Analysis Services (SSAS).

Contenu de cet article

Créer un rapport Power View

Power View dans Excel

Power View dans SharePoint

Ajuster un rapport Power View à la fenêtre

Pourquoi les icônes de graphique sont-elles grisées ?

Que signifient les icônes dans la liste de champs ?

Champs de la section champs

Noms des tables

Champs d’étiquettes de lignes

Section Disposition

Afficher un rapport Power View dans SharePoint dans les modes de lecture et plein écran

Éléments qui se chevauchent et d’incrustation superposés

Développer une visualisation

Redimensionner une visualisation

Annuler

« Désolé... nous ne pouvons pas afficher vos données, car des champs étroitement liés apparaissent sur des axes différents »

Solution 1 : supprimer le champ

Solution 2 : créer un champ en double dans le modèle de données

Voir aussi

Créer un rapport Power View

Power View dans Excel

Il est facile de démarrer Power View dans Microsoft Excel 2013.

Dans Excel, accédez à l’onglet Insertion > Power View.

Pour en savoir plus sur le démarrage de Power View dans Excel 2013.

Power View dans SharePoint

Démarrez Power View à partir d’un modèle de données dans un fichier Excel (XLSX), une source de données partagées (RSDS) ou une connexion BISM (BISM) dans SharePoint Server 2013.

Les modèles peuvent se trouver dans une bibliothèque de documents standard de SharePoint Server 2013 ou dans une Galerie Power Pivot. L’environnement de conception Power View s’ouvre et affiche l’affichage sur lequel placer vos visualisations.

En savoir plus sur la création, l’enregistrement, l’exportation et l’impression des rapports Power View.

Haut de la page

Ajuster un rapport Power View à la fenêtre

La feuille de rapport Power View dans Microsoft Excel (ou l’affichage dans SharePoint) a une taille fixe, similaire à une diapositive Microsoft Office PowerPoint, mais différente des autres feuilles de calcul Excel.

Redimensionnement de Power View

Par défaut, la feuille est ajustée à la fenêtre et redimensionnée à mesure que vous ouvrez plus de volets. Par exemple, si vous affichez la zone de filtres, la feuille s’ajuste à la taille de la fenêtre restante. Vous pouvez désactiver cette fonctionnalité.

Pour que le redimensionnement de la feuille s’ajuste à la fenêtre, désactivez le bouton ajuster à la fenêtre .

Vous pouvez à présent faire défiler pour afficher les différentes parties de la feuille.

Haut de la page

Pourquoi les icônes de graphique sont-elles grisées ?

Lorsqu’un élément du ruban est désactivé (grisé), cela signifie que cette action n’est pas disponible pour tous les éléments sélectionnés dans la feuille ou l’affichage. Par exemple, si un tableau ne comporte pas de nombres agrégés tels que des sommes ou des moyennes, vous ne pouvez pas le convertir en graphique, de sorte que toutes les icônes de graphique soient désactivées sous l’onglet création .

Ajoutez un champ numérique à la table.

En savoir plus sur la modification d’une somme en moyenne ou toute autre agrégation dans Power View.

Haut de la page

Que signifient les icônes dans la liste de champs ?

Le volet à droite de la vue est la liste des champs.

La section champs de la moitié supérieure affiche les tables et les champs dans le modèle de données sur lequel votre rapport Power View est basé. Voici les champs que vous pouvez mettre en place dans votre rapport.

La moitié inférieure correspond à la section disposition. Il affiche les options de disposition de champ de la visualisation sélectionnée dans l’affichage.

Champs de la section champs

Cliquez sur un champ et il est ajouté à la vue. Si une visualisation est sélectionnée dans l’affichage, le nouveau champ est ajouté à cette visualisation. Si ce n’est pas le cas, le nouveau champ démarre une nouvelle visualisation dans la vue.

Vous pouvez faire glisser un champ vers la vue. Vous pouvez commencer une nouvelle table ou l’ajouter à une table existante.

Noms des tables

Développez le nom de la table dans la section champs pour afficher les champs de cette table.

Cliquez sur le nom du tableau lui-même, Power View ajoute les champs par défaut de la table à la vue. Les champs par défaut sont définis dans le modèle de données sur lequel votre rapport est basé.

Champs d’étiquettes de lignes

∑ Agrégats dans un tableau sont les champs marqués d’un symbole Sigma ∑. Un agrégat est une valeur numérique qui indique la taille, la quantité, l’échelle, l’importance ou l’étendue d’un message. Les agrégats sont définis dans le modèle sur lequel est basé votre rapport. Vous avez besoin d’au moins un agrégat pour créer une visualisation de graphique.

Pour plus d’informations, voir configurer les propriétés de comportement de table pour les rapports Power View.

Vous pouvez également utiliser un champ non agrégé en tant qu’agrégat. Par exemple, si vous avez un champ nom du produit, vous pouvez l’ajouter à une table, puis le définir sur compter. Voir modifier une somme en moyenne ou toute autre agrégation dans Power View.

Icône de calculatrice Power View les champs calculés d’une table sont marqués d’une calculatrice Icône de calculatrice Power View symbole. Il s’agit parfois de mesures calculées. Chaque champ calculé dispose de sa propre formule créée avec DAX. Vous ne pouvez pas modifier l’agrégat, par exemple, s’il s’agit d’une somme, il peut s’agir d’une somme.

En savoir plus sur la création de visualisations dans Power View.

Haut de la page

Section Disposition

Les éléments de la section disposition varient en fonction du type de visualisation que vous avez sélectionné dans la vue. Par exemple, si vous avez sélectionné un graphique, vous verrez les champs dans les zones valeur, axe et série. Voici quelques actions que vous pouvez effectuer dans la section disposition :

Faites glisser les champs de la section champs de la liste de champs vers les zones dans la section disposition. Cela les ajoute à la visualisation sélectionnée dans la vue.

Supprimez des champs de la section disposition ; Cela ne les supprime pas du modèle.

Modifiez un agrégat dans la section disposition. Par défaut, la plupart des agrégats sont des sommes. Vous pouvez modifier définitivement l’agrégation par défaut à l’aide de Power Pivot. Vous pouvez modifier l’agrégation en fonction de votre utilisation en cliquant sur la flèche en regard du nom de champ dans la zone valeurs, puis en sélectionnant moyenne, minimum, maximum ou nombre.

Changez un champ qui n’est pas un agrégat en agrégat. Pour plus d’informations, voir modifier une somme en moyenne ou toute autre agrégation dans Power View.

Créer un conteneur de mosaïques. Par exemple, si vous avez sélectionné un graphique, vous pouvez créer des mosaïques en faisant glisser un champ vers la zone mosaïque par. Pour plus d’informations, voir mosaïques dans Power View.

Pour créer des multiples, faites glisser un champ vers la zone multiples verticaux ou horizontaux de la section disposition. 

Haut de la page

Afficher un rapport Power View dans SharePoint dans les modes de lecture et plein écran

En mode lecture, le rapport occupe tout le navigateur. Le rapport s’exécute en mode plein écran, car le nom vous suggère, semblable à un diaporama PowerPoint. Il s’agit du mode à utiliser lors de la présentation avec Power View.

Sous l’onglet accueil > mode lecture ou plein écran.

Dans les deux modes, le ruban et la liste de champs sont masqués, de sorte que les visualisations dans l’affichage disposent d’une plus grande salle. La zone de filtres conserve l’État en mode création (s’il est visible en mode création), elle est également visible en mode lecture ou plein écran.

Dans les modes de lecture et plein écran, déplacez-vous entre les affichages de votre état à l’aide des touches de direction ou en cliquant sur l’icône multi-affichage dans le coin inférieur gauche. Vous pouvez interagir avec les visualisations de rapport comme vous le feriez en mode création.

Toutefois, vous ne pouvez pas modifier l’État en mode de lecture et en mode plein écran, par exemple, vous ne pouvez pas déplacer, redimensionner ou supprimer des visualisations, ni copier, réorganiser ou supprimer des affichages.

Appuyez sur ÉCHAP pour quitter le mode plein écran et revenir au mode en cours, qu’il s’agisse d’un mode de création ou de lecture.

Haut de la page

Éléments qui se chevauchent et d’incrustation superposés

Les éléments de la vue peuvent se chevaucher ou se couvrir complètement. Par exemple, vous pouvez incruster un graphique plus petit sur un plus grand. Pour améliorer l’interface de conception, vous pouvez avancer ou reculer des objets vers l’avant ou vers l’arrière.

Organiser l’ordre des visualisations dans Power View

Sélectionnez une visualisation dans la surface de dessin.

Sous l’onglet création >

Avancer

Mettre au premier plan

Reculer d’un plan

Mettre à l’arrière-plan

Conseil : Si une visualisation se trouve en face du coin supérieur droit d’une autre visualisation, il est possible que vous deviez sélectionner l’icône de filtre ou de fenêtre indépendante de visualisation. Faites de cette visualisation au premier plan pour filtrer, puis recommencez.

Si vous ajoutez une nouvelle visualisation alors que la vue est déjà complète, Power View la place au-dessus des éléments existants dans la vue.

Haut de la page

Développer une visualisation

Toutes les visualisations ont un bouton « indépendant » Icône de fenêtre indépendante Power View dans le coin supérieur droit. Lorsque vous cliquez dessus, la visualisation semble être développée pour remplir la totalité du mode Power View ou, si vous êtes en mode lecture ou plein écran, pour remplir le mode complet. Ceci est temporaire. Le reste du rapport reste en dessous et, lorsque vous cliquez à nouveau sur l’icône de menu contextuel, la visualisation revient à la place du rapport.

Remarque : Les mosaïques n’ont pas de bouton de fenêtre indépendante.

Redimensionner une visualisation

Les visualisations se redimensionnent automatiquement lorsque vous ajoutez de nouveaux champs à la visualisation. Vous pouvez également les redimensionner manuellement.

  1. Sélectionnez la visualisation.

  2. Placez le pointeur de la souris au-dessus d’une des poignées de redimensionnement (une poignée de redimensionnement s’affiche lorsque vous pointez sur le milieu de l’une des lignes grises en pointillé qui entoure la visualisation). Le pointeur de la souris se transforme en flèche à deux pointes Curseur de redimensionnement à deux pointes dans Power View .

  3. Faites glisser la flèche à deux pointes à la taille souhaitée pour la visualisation.

Remarque : Lorsque vous redimensionnez manuellement une visualisation, celle-ci n’est plus redimensionnée automatiquement pour s’adapter aux nouveaux champs. Au lieu de cela, les barres de défilement s’affichent pour vous permettre de faire défiler le contenu de la visualisation. Pour revenir au mode de redimensionnement automatique, double-cliquez sur l’une des poignées de redimensionnement.

Annuler

L’un des avantages majeurs de la conception dans Power View est que vous pouvez annuler presque tout ce que vous faites. Cela vous permet de faire des essais et d’apprendre que vous pouvez toujours annuler. Vous pouvez annuler plusieurs étapes dans l’ordre dans lequel vous les avez effectuées.

Fonctionnalités Annuler/Rétablir de Power View

Remarque : Dans Excel, les feuilles Power View possèdent leurs propres boutons Annuler et rétablir . Il s’agit des flèches vers l’avant et vers l’arrière sous l’onglet Power View .

« Désolé... nous ne pouvons pas afficher vos données, car des champs étroitement liés apparaissent sur des axes différents »

Ce message s’affiche dans Power View si une visualisation a le même champ dans plusieurs zones (par exemple, dans les zones axe et légende).

Si vous créez des rapports Power View dans SharePoint (fichiers RDLX) avec un modèle multidimensionnel SQL Server Analysis Services, il est possible que vous voyiez ce message même si les champs sont « étroitement liés » (s’ils partagent certains champs clés). Cette restriction est due à l’ajout de la prise en charge des modèles multidimensionnels.

Solution 1 : supprimer le champ

Supprimez le champ de toutes les zones à l’exception de celle-ci. Par exemple, si vous avez un graphique en histogrammes avec le même champ sur les deux axes et légende, supprimez-le de la légende, en le laissant sur l’axe uniquement.

Solution 2 : créer un champ en double dans le modèle de données

Si vous avez accès au modèle de données pour le rapport Power View, créez une copie de ce champ. Par exemple, imaginons que vous disposez d’un histogramme avec le champ « Country » sur les deux axes et Legend. Dans le modèle de données, créez une colonne calculée avec la formule « = [Country] » et nommez-la « Country2 ». Dans Power View, faites glisser Country vers AXIS et Country2 vers Legend.

Voir aussi

Vidéos sur Power View et Power Pivot

Didacticiel : importer des données dans Excel et créer un modèle de données

Power View : explorer, visualiser et présenter vos données

Remarque :  Cette page a été traduite automatiquement et peut donc contenir des erreurs grammaticales ou des imprécisions. Notre objectif est de faire en sorte que ce contenu vous soit utile. Pouvez vous nous dire si les informations vous ont été utiles ? Voici l’article en anglais pour référence.

Développez vos compétences dans Office
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×