Outlook Web App, version légère > Sécurité des messages électroniques

Si votre Outlook Web App ressemble à l’image ci-dessous, vous utilisez la version légère de Outlook Web App. Si vous voyez la version légère et ne l’avez pas sélectionnée,vous utilisez un ancien navigateur web qui ne prend pas en charge la version standard. Vous ne pourrez peut-être pas installer un navigateur web qui prend en charge la version standard. Contactez votre administrateur informatique ou votre support technique pour voir si un navigateur web plus récent peut être installé.

Capture d’écran de la boîte de réception dans Outlook Web App Light

Cette article concerne Outlook Web App, qui est utilisé par les organisations que gèrent des serveurs de messagerie Exchange Server 2013 ou 2010. Si vous utilisez Office 365 ou Exchange Server 2016, votre programme de messagerie est Outlook sur le web. Pour obtenir de l’aide sur Outlook sur le web, voir Obtenir de l’aide sur Outlook sur le web.

Vous pouvez utiliser Outlook Web App sur n’importe quel ordinateur disposant d’un navigateur web et d’une connexion Internet. Les cybercafés, les bibliothèques et les terminaux à accès public, tels que les bornes d’accès à Internet, offrent un accès Internet aux clients pour un coût faible ou nul. Néanmoins, étant donné que les ordinateurs qui offrent ce service sont accessibles au public, vous devez prendre des précautions afin de protéger vos données et de garantir votre confidentialité.

Nous vous recommandons fortement de n’utiliser Outlook Web App que dans des lieux sûrs.

Voici quelques actions simples que vous pouvez entreprendre pour protéger votre compte lors de l’utilisation d’un ordinateur ou d’un périphérique autre que le vôtre.

  • Assurez-vous d’être à l’abri des regards indiscrets lorsque vous entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe au moment de la connexion.

  • Ne sélectionnez jamais une option vous permettant d’enregistrer votre nom ou votre mot de passe en vue d’une utilisation ultérieure. Même si vous envisagez d’utiliser le même ordinateur durant plusieurs jours, entrez à chaque fois votre nom et votre mot de passe.

  • Déconnectez-vous de votre boîte aux lettres lorsque vous avez fini de l’utiliser. La déconnexion permet d’empêcher une autre personne d’utiliser l’ordinateur pour accéder à votre boîte aux lettres.

  • Fermez le navigateur.

Avant d’ouvrir un message, assurez-vous qu’il provient d’une personne digne de confiance et dont vous attendez un message électronique.

Ouvrez uniquement les pièces jointes provenant de personnes auxquelles vous pouvez faire confiance.

La meilleure option pour ouvrir une pièce jointe lorsque vous utilisez un ordinateur public consiste à cliquer sur le lienOpen as Web Page (ou Open in browser) près du nom de la pièce jointe. Cela vous protège des attaques potentielles de virus et empêche la création d'une copie de la pièce jointe sur l'ordinateur.

Si vous souhaitez ouvrir une pièce jointe directement plutôt que sous forme de page web, enregistrez-la dans un dossier ou un emplacement facilement accessible, tel que le Bureau, puis ouvrez-la à partir de cet emplacement. La plupart des navigateurs vous permettent d'ouvrir le fichier ou de l'enregistrer sur le disque lorsque vous cliquez sur le lien de la pièce jointe. Lorsque vous avez fini d'utiliser l'ordinateur, vous pouvez supprimer la pièce jointe et vider la corbeille.

Le courrier indésirable, également connu sous le nom de spam, peut surcharger les réseaux, engorger les serveurs de messagerie, et remplir les boîtes aux lettres de messages et d’images indésirables et éventuellement offensifs.

Les liens cachés vers du contenu externe, également connus sous le nom de balises web, sont automatiquement bloquées. Les balises web peuvent avertir les expéditeurs de courrier indésirable de votre présence et faire de vous la cible de courriers indésirables supplémentaires.

Pour plus d'informations sur la gestion du courrier indésirable, voir Options > Junk email.

About phishing

Le hameçonnage est un type spécifique de courrier indésirable utilisé pour obtenir des informations privées à des fins d’usurpation d’identité et autres escroqueries. Un message de hameçonnage semble provenir d’une source fiable, telle que votre banque et inclut souvent le logo de l’entreprise et une adresse de réponse apparemment légitime pour la source fiable. Ces messages sont conçus pour vous amener à donner des informations confidentielles à l’expéditeur que vous n’enverriez pas normalement sur Internet. Il s’agit généralement d’informations qu’une entreprise légitime ne demanderait jamais via un message électronique.

Les messages de hameçonnage sont identifiés sur la barre d’informations, quel que soit le dossier dans lequel ils se trouvent. La prudence est de mise lorsque vous recevez un message identifié comme message de hameçonnage potentiel.

Tout message identifié en tant que courrier indésirable potentiel est automatiquement déplacé vers le dossier Courrier indésirable, et tout le contenu actif du message, tel que les liens et le code exécutable, est désactivé. Tous les messages du dossier de courrier indésirable peuvent être signalés comme légitimes en sélectionnant le message, puis en cliquant sur Courrier légitime dans la barre d’outils. Si vous cliquez sur ce bouton alors qu’un message est sélectionné, le message est déplacé vers la Boîte de réception.

Remarque : Lorsque vous sélectionnez Empty Junk Email, le contenu du dossier Courrier indésirable est définitivement supprimé .

Pour en savoir plus sur la version light de Outlook Web App, par exemple comment revenir à la version standard ou quelles sont ses fonctionnalités et ses limitations, voir Outlook Web App Light

Outlook Web App, version légère > Courrier

Outlook Web App, version légère > Options

Développez vos compétences dans Office
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×