Office
Se connecter

Assistant Solution - modifier Codes produit Access

Remarque : Nous faisons de notre mieux pour vous fournir le contenu d’aide le plus récent aussi rapidement que possible dans votre langue. Cette page a été traduite automatiquement et peut donc contenir des erreurs grammaticales ou des imprécisions. Notre objectif est de faire en sorte que ce contenu vous soit utile. Pouvez-vous nous indiquer en bas de page si ces informations vous ont aidé ? Voici l’article en anglais à des fins de référence aisée.

Dans l’Assistant Solution Access, le champ code de produit est un GUID représentant l’identification d’une application ou un produit principale.

  • La mise à jour pouvez agrandir ou réduire l’arborescence de la fonctionnalité de composant, mais il doit réorganiser pas la hiérarchie des fonctionnalités et composants décrites par les tables fonctionnalité et FeatureComponents existante. Il peut ajouter une nouvelle fonctionnalité à l’arborescence de la fonctionnalité de composant existant. Si elle supprime une fonctionnalité parent, elle doit également supprimer toutes les fonctions enfant de la fonction supprimée.

  • La mise à jour peut ajouter un nouveau composant ou une fonctionnalité nouvelle ou existante.

  • La mise à jour ne doit pas changer le code du composant de n’importe quel composant. Par conséquent, une petite mise à jour ou la mise à niveau mineure doit modifier jamais le nom du fichier de clé d’un composant, car cela nécessite la modification du code de composant.

  • La mise à jour ne doit pas modifier le nom du fichier .msi du package d’installation. À la place, car elle modifie le package, il doit modifier le code du package. Notez que cela signifie que la mise à jour peut changer les tables, les actions personnalisées et les boîtes de dialogue dans le fichier .msi sans changer le nom du fichier.

  • La mise à jour pour pouvoir ajouter, supprimer ou modifier des fichiers, des clés de Registre ou des raccourcis de composants qui ne sont pas partagées par deux ou plusieurs fonctionnalités. Si la mise à jour modifie un fichier version, la version de ce fichier doit être incrémentée dans la table. Si la mise à jour supprime des ressources, elle doit également mettre à jour les tables RemoveFile et RemoveRegistry pour supprimer les fichiers inutilisés, clés de Registre ou raccourcis qui ont déjà été installées.

  • La mise à jour d’un composant qui est partagé par deux ou plusieurs fonctionnalités doit être compatibles en amont avec toutes les applications et fonctionnalités qui utilisent le composant. La mise à jour peut modifier la ressource d’un composant partagé, tel que des fichiers, les entrées de Registre et les raccourcis, dans la mesure où les modifications sont compatibles en amont. Il n’est pas recommandé que la mise à jour ajouter ou supprimer des fichiers, des entrées de Registre ou des raccourcis dans un composant partagé.

  • Une petite mise à jour est fourni sous forme d’un package d’installation de Windows. (Un CD-ROM du produit complet est généralement pas fourni avec une mise à jour petite.)

Le code de produit doit être modifié si une des opérations suivantes est vraie pour la mise à jour :

  • Installations pouvant coexistence de produits d’origine et mis à jour sur le même système doivent être possibles.

  • Le nom du fichier .msi ont été modifié.

  • Le code du composant d’un composant existant a changé.

  • Suppression d’un composant à partir d’une fonction existante.

  • Une fonctionnalité existante a été effectuée dans un enfant d’une fonction existante.

  • Une fonction enfant existante a été supprimée à partir de la fonctionnalité de son parent.

  • Un composant peut être ajouté à une fonctionnalité existante sans modifier de code de produit.

Remarque : Ajout d’une nouvelle fonctionnalité enfant, constitués entièrement de nouveaux composants à une fonctionnalité existante ne nécessite pas modifier le code de produit.

Nouvelles fonctionnalités enfant peuvent être créées en incluant msidbFeatureAttributesFollowParent et msidbFeatureAttributesUIDisallowAbsent dans le champ attributs de la table de fonctionnalité. Si la mise à niveau mineure n’ajoute que les nouvelles fonctionnalités enfant, puis RÉINSTALLEZ = ALL est suffisant pour imposer l’installation des nouvelles fonctionnalités enfant.

Une nouvelle fonctionnalité enfant peut-être être masquée à partir de l’utilisateur. Pour synchroniser l’état d’installation d’une nouvelle fonctionnalité enfant avec sa fonction parent, définissez les bits msidbFeatureAttributesFollowParent et msidbFeatureAttributesUIDisallowAbsent pour la fonction enfant.

Développez vos compétences dans Office
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×