Vue d’ensemble des tableaux croisés dynamiques et des graphiques croisés dynamiques

Vous pouvez utiliser un tableau croisé dynamique pour synthétiser, analyser, explorer et présenter des données de synthèse. Les graphiques croisés dynamiques complètent les tableaux croisés dynamiques en ajoutant des visualisations aux données de synthèse d’un tableau croisé dynamique. Ils vous permettent également d’effectuer des comparaisons et de dégager des tendances. Les graphiques et tableaux croisés dynamiques vous permettent de prendre des décisions éclairées sur les données stratégiques de votre entreprise. Vous pouvez également vous connecter à des sources de données externes telles que des tables SQL Server, des cubes SQL Server Analysis Services, la Place de marché Microsoft Azure, des fichiers de connexion de données Office (.odc), des fichiers XML, des bases de données Access et des fichiers texte pour créer des tableaux croisés dynamiques, ou utiliser des tableaux croisés dynamiques existants pour créer de nouveaux tableaux.

Remarque : Les captures d’écran illustrant cet article ont été prises dans Excel 2016. Si vous disposez d’une autre version, votre affichage peut être légèrement différent mais, sauf indication contraire, la fonctionnalité est la même.

Un tableau croisé dynamique est un outil interactif qui permet de synthétiser rapidement de grandes quantités de données. Vous pouvez utiliser un tableau croisé dynamique pour analyser en détail des données numériques et répondre à des questions imprévues sur vos données. Un tableau croisé dynamique est particulièrement adapté aux opérations suivantes :

  • interroger de grandes quantités de données de différentes manières conviviales ;

  • obtenir des sous-totaux et agréger des données numériques, résumer les données par catégories et sous-catégories, et créer des calculs et des formules personnalisées ;

  • développer et réduire les niveaux de données afin de cibler vos résultats et les analyser en détail à partir des données synthétisées par domaines ;

  • déplacer des lignes dans des colonnes ou des colonnes dans des lignes (par « glissement ») afin d’afficher différents résumés des données sources ;

  • filtrer, trier, regrouper et appliquer une mise en forme conditionnelle au sous-ensemble de données le plus utile et pertinent afin de vous concentrer sur les informations voulues ;

  • présenter des rapports en ligne ou imprimés concis, annotés et bien organisés.

Par exemple, voici une liste simple de dépenses domestiques, à gauche, et un tableau croisé dynamique basé sur celle-ci, à droite :

Données de dépenses domestiques

Tableau croisé dynamique correspondant

Exemple de dépenses domestiques pour créer un tableau croisé dynamique avec des données Mois, Catégories et Montants



Exemple de tableau croisé dynamique avec Catégories dans la section Lignes et Mois dans la section Colonnes

Pour plus d’informations, voir Créer un tableau croisé dynamique pour analyser des données de feuille de calcul.

Après avoir créé un tableau croisé dynamique en sélectionnant sa source de données, en organisant ses champs dans la Liste de champs de tableau croisé dynamique et en choisissant sa disposition initiale, vous pouvez y effectuer les tâches suivantes :

Explorer les données   , comme suit :

  • Développer et réduire les données, et afficher les détails sous-jacents des valeurs.

  • Trier, filtrer et grouper les champs et les éléments.

  • Modifier les fonctions de synthèse et ajouter des calculs et des formules personnalisées.

Modifier la présentation du formulaire et la disposition des champs   , comme suit :

  • Modifier le formulaire du tableau croisé dynamique : Compact, Plan ou Tabulaire.

  • Ajouter, réorganiser et supprimer des champs.

  • Modifier l’ordre des champs ou des éléments.

Modifier la disposition des colonnes, des lignes et des sous-totaux   , comme suit :

  • Activer ou désactiver les en-têtes des colonnes et des lignes, ou afficher ou masquer les lignes vides.

  • Afficher les sous-totaux au-dessus ou en dessous de leurs lignes.

  • Ajuster les largeurs de colonne lors de la réactualisation.

  • Déplacer un champ de colonne vers une zone de ligne ou un champ de ligne vers une zone de colonne.

  • Fusionner ou annuler la fusion des cellules pour les éléments de lignes et de colonnes externes.

Modifier l’affichage des cellules vides et des erreurs   , comme suit :

  • Modifier le mode d’affichage des erreurs et des cellules vides.

  • Modifier l’affichage des éléments et des étiquettes sans données.

  • Afficher ou masquer les lignes vides

Modifier le format   , comme suit :

  • Appliquer une mise en forme manuelle ou conditionnelle aux cellules et aux plages.

  • Changer le style général du format des tableaux croisés dynamiques.

  • Changer le format numérique d’un champ.

  • Inclure la mise en forme de serveur OLAP.

Pour plus d’informations, voir Concevoir la disposition et le format d’un tableau croisé dynamique.

Les graphiques croisés dynamiques fournissent des représentations graphiques des données contenues dans les tableaux croisés dynamiques auxquels ils sont associés. Les graphiques croisés dynamiques sont également interactifs. Lorsque vous créez un graphique croisé dynamique, le volet Filtre de tableau croisé dynamique s’affiche. Ce volet vous permet de trier et de filtrer les données sous-jacentes du graphique croisé dynamique. Les modifications que vous apportez à la disposition et aux données d’un tableau croisé dynamique associé se répercutent immédiatement sur la disposition et sur les données du graphique croisé dynamique, et inversement.

Comme les graphiques standard, les graphiques croisés dynamiques affichent des séries de données, des catégories, des indicateurs de données et des axes. Vous pouvez modifier le type de graphique ainsi que d’autres options, telles que les titres, l’emplacement de la légende, les étiquettes de données, l’emplacement du graphique, etc.

Voici un graphique croisé dynamique basé sur l’exemple de tableau croisé dynamique ci-dessus.

Exemple de graphique croisé dynamique Excel

Pour plus d’informations, voir Créer un graphique croisé dynamique.

Si vous avez l’habitude d’utiliser des graphiques standard, vous constaterez que la plupart des opérations qui s’appliquent aux graphiques croisés dynamiques sont identiques. Il existe toutefois quelques différences :

Orientation Ligne/Colonne    Contrairement à un graphique standard, vous ne pouvez pas modifier l’orientation ligne/colonne d’un graphique croisé dynamique à l’aide de la boîte de dialogue Sélectionner la source de données. Cependant, vous pouvez faire pivoter les étiquettes Ligne et Colonne du tableau croisé dynamique associé pour obtenir le même effet.

Types de graphiques    Vous pouvez transformer un graphique croisé dynamique en graphique d’un autre type, à l’exception d’un graphique en nuages de points (XY), boursier ou en bulles.

Données sources    Les graphiques standard sont directement liés aux cellules d’une feuille de calcul, tandis que les graphiques croisés dynamiques sont basés sur la source de données du tableau croisé dynamique associé. Contrairement à un graphique standard, vous ne pouvez pas modifier la plage de données du graphique dans la boîte de dialogue Sélectionner la source de données d’un graphique croisé dynamique.

Mise en forme    Lorsque vous actualisez un graphique croisé dynamique, l’essentiel de la mise en forme (y compris les éléments de graphique que vous ajoutez, la disposition et le style) est conservé. En revanche, les courbes de tendance, les étiquettes de données, les barres d’erreur et autres modifications apportées aux jeux de données ne sont pas conservées. Les graphiques standard, quant à eux, conservent cette mise en forme une fois qu’elle a été appliquée.

Vous ne pouvez pas directement redimensionner les étiquettes de données d’un graphique croisé dynamique, mais vous pouvez augmenter la taille de police du texte pour redimensionner efficacement les étiquettes.

Lorsque vous créez un tableau ou graphique croisé dynamique, vous pouvez utiliser différents types de données sources.

Création d’un tableau croisé dynamique ou d’un graphique croisé dynamique à partir des données d’une feuille de calcul

Vous pouvez utiliser des données d’une feuille de calcul Excel comme base pour un tableau ou graphique croisé dynamique. Les données doivent se présenter sous forme de liste, avec des étiquettes de colonne sur la première ligne, qu’Excel utilisera comme Noms de champs. Sur les lignes suivantes, chaque cellule doit contenir des données correspondant à son en-tête de colonne, et vous ne devez pas mélanger des types de données au sein d’une même colonne. Par exemple, vous ne devez pas mélanger des valeurs monétaires et des dates au sein d’une même colonne. En outre, la plage de données ne doit contenir aucune ligne ou colonne vide.

Tableaux Excel    Étant déjà au format de liste, les tableaux Excel sont des sources de données idéales pour un tableau croisé dynamique. Lorsque vous actualisez un tableau croisé dynamique, les nouvelles données ainsi que les données mises à jour du tableau Excel sont automatiquement incluses dans l’opération d’actualisation.

Utilisation d’une plage nommée dynamique    Pour faciliter la mise à jour d’un tableau croisé dynamique, vous pouvez créer une plage nommée dynamique et utiliser ce nom comme source de données du tableau croisé dynamique. Si la plage nommée se développe pour inclure de nouvelles données, l’actualisation du tableau croisé dynamique inclura ces données.

Inclusion de totaux    Excel crée automatiquement des sous-totaux et des totaux généraux lors de la création d’un tableau croisé dynamique. Si les données sources contiennent des sous-totaux et totaux généraux automatiques créés avec la commande Sous-totaux du groupe Plan de l’onglet Données, utilisez cette commande pour les supprimer avant de créer le tableau croisé dynamique.

Utilisation d’une source de données externe pour créer un tableau croisé dynamique ou un graphique croisé dynamique

Vous pouvez extraire des données à partir d’une source de données externe telle qu’une base de données, un cube OLAP ou un fichier texte. Par exemple, vous pouvez tenir à jour une base de données d’enregistrements de vente que vous souhaitez synthétiser et analyser.

Fichiers de connexion de données Office    Si vous utilisez un fichier de connexion de données Office (.odc) afin d’extraire des données externes pour un tableau croisé dynamique, vous pouvez directement entrer les données dans un tableau croisé dynamique. L’utilisation de fichiers de connexion de données Office est la méthode recommandée pour extraire des données externes pour vos rapports.

Données sources OLAP    Lorsque vous choisissez d’extraire des données sources à partir d’une base de données OLAP ou d’un fichier de cube, les données sont renvoyées à Excel sous forme de tableau croisé dynamique ou de tableau croisé dynamique converti en fonctions de feuille de calcul. Pour plus d’informations, voir Convertir des cellules de tableau croisé dynamique en formules de feuille de calcul.

Données sources non OLAP    Il s’agit des données sous-jacentes d’un tableau ou graphique croisé dynamique qui proviennent d’une source autre qu’une base de données OLAP (par exemple, des données de bases de données relationnelles ou de fichiers texte).

Pour plus d’informations, voir Créer un tableau croisé dynamique avec une source de données externe.

Utilisation d’un autre tableau croisé dynamique comme source de données

Cache de tableau croisé dynamique    Chaque fois que vous créez un tableau ou graphique croisé dynamique, Excel stocke une copie des données du rapport en mémoire et enregistre cette zone de stockage comme une partie du fichier de classeur. C’est ce qu’on appelle le cache de tableau croisé dynamique. De la mémoire et de l’espace disque supplémentaires sont nécessaires pour chaque nouveau tableau croisé dynamique. Toutefois, lorsque vous utilisez un tableau croisé dynamique existant comme source d’un nouveau tableau croisé dynamique du même classeur, tous deux partagent le même cache. Étant donné que vous réutilisez le cache, la taille du classeur est réduite et la quantité de données conservées en mémoire est moindre.

Exigences d’emplacement    Pour utiliser un tableau croisé dynamique comme source d’un autre tableau croisé dynamique, tous deux doivent se trouver dans le même classeur. Si ce n’est pas le cas, copiez le tableau croisé dynamique source à l’emplacement du classeur dans lequel vous souhaitez créer le nouveau tableau croisé dynamique. Les tableaux et graphiques croisés dynamiques situés dans des classeurs différents sont distincts, chacun disposant de sa propre copie des données en mémoire et dans les classeurs.

Les modifications affectent les deux tableaux croisés dynamiques    Lorsque vous actualisez les données du nouveau tableau croisé dynamique, Excel met également à jour les données du tableau croisé dynamique source, et inversement. Lorsque vous regroupez ou dissociez des éléments, ou créez des champs ou éléments calculés dans un des deux tableaux croisés dynamiques, les deux tableaux sont affectés. Si vous souhaitez disposer d’un tableau croisé dynamique indépendant, vous pouvez créer un nouveau tableau croisé dynamique basé sur la source de données d’origine au lieu de copier le tableau d’origine. Mais méfiez-vous des conséquences possibles en termes de mémoire si vous répétez cette opération trop souvent.

Graphiques croisés dynamiques    Vous pouvez baser un nouveau tableau ou graphique croisé dynamique sur un autre tableau croisé dynamique, mais vous ne pouvez pas baser un nouveau graphique croisé dynamique sur un autre graphique croisé dynamique. Les modifications apportées à un graphique croisé dynamique affectent le tableau croisé dynamique auquel il est associé, et inversement.

Modification des données sources d’un tableau croisé dynamique existant

Lorsque des modifications sont apportées aux données sources, il peut arriver que des données différentes soient disponibles pour analyse. Vous pouvez par exemple commodément passer d’une base de données de test à une base de données de production. Vous pouvez mettre à jour un tableau ou graphique croisé dynamique à l’aide de nouvelles données semblables aux informations de connexion aux données d’origine en redéfinissant la source de données. Si les données sont radicalement différentes de celles de la plupart des champs nouveaux ou supplémentaires, il peut être plus simple de créer un nouveau tableau ou graphique croisé dynamique.

Affichage des nouvelles données disponibles après une actualisation    L’actualisation d’un tableau croisé dynamique peut modifier les données qui sont disponibles pour affichage. Pour les tableaux croisés dynamiques basés sur des données de feuilles de calcul, Excel extrait les nouveaux champs de la plage source ou de la plage nommée spécifiée. Pour les rapports basés sur des données externes, Excel extrait les nouvelles données correspondant aux critères de la requête sous-jacente ou les données devenues disponibles dans un cube OLAP. Vous pouvez afficher les nouveaux champs dans la Liste des champs et ajouter les champs au rapport.

Modification des cubes OLAP créés    Les rapports basés sur des données OLAP ont toujours accès à toutes les données du cube. Si vous avez créé un cube hors connexion qui contient un sous-ensemble des données d’un cube serveur, vous pouvez utiliser la commande OLAP hors connexion pour modifier votre fichier de cube de sorte qu’il contienne des données différentes du serveur.

Vous avez besoin d’une aide supplémentaire ?

Vous pouvez toujours consulter un expert de la communauté technique Excel, obtenir une assistance dans la communauté Answers ou suggérer une nouvelle fonctionnalité ou une amélioration sur le forum Excel User Voice.

Voir aussi

Créer un tableau croisé dynamique pour analyser des données de feuille de calcul

Créer un graphique croisé dynamique

Options de tableau croisé dynamique

Utiliser les tableaux croisés dynamiques et les autres outils d’aide à la décision pour analyser vos données

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×