Utilisation de références structurées avec des tableaux Excel

Excel donne un nom à chaque tableau que vous créez, ainsi qu’à chacune de ses colonnes. Lorsque vous ajoutez des formules à un tableau Excel, ces noms peuvent apparaître automatiquement lorsque vous entrez la formule et sélectionnez les références de cellules du tableau, au lieu de les entrer manuellement. Voici un exemple :

Au lieu d’utiliser des références de cellule explicites

Excel utilise les noms des tableaux et des colonnes

=SOMME(C2:C7)

=SOMME(VentesDépt[Montant ventes])

Cette combinaison de noms de tableau et de colonne est appelée une référence structurée. Les noms des références structurées sont modifiés dès que vous ajoutez ou supprimez des données du tableau.

Les références structurées apparaissent également lorsque vous créez une formule en dehors d’un tableau Excel qui fait référence aux données du tableau. Les références peuvent faciliter la recherche de tableaux dans un classeur volumineux.

Pour inclure des références structurées dans votre formule, cliquez sur les cellules du tableau à référencer au lieu de taper leur référence de cellule dans la formule. Dans cet exemple, vous allez entrer une formule qui utilise automatiquement des références structurées pour calculer le montant d’une commission de ventes.

Vendeur

Région

Montant des ventes

% commission

Montant de la commission

Jean

Nord

260

10 %

Robert

Sud

660

15 %

Michelle

Est

940

15 %

Eric

Ouest

410

12 %

Sylvie

Nord

800

15 %

Alexandre

Sud

900

15 %

  1. Copiez les données d’exemple du tableau ci-dessus, en-têtes de colonne inclus, et collez-les dans la cellule A1 d’une nouvelle feuille de calcul Excel.

  2. Pour créer la table, sélectionnez la cellule A1 et appuyez sur Ctrl+T.

  3. Vérifiez que la case Mon tableau comporte des en-têtes est cochée, puis cliquez sur OK.

  4. Cliquez sur la cellule E2, tapez un signe égal (=), puis cliquez sur la cellule C2.

Dans la barre de formule, la référence structurée [@[Montant des ventes]] s’affiche après le signe égal.

  1. Tapez un astérisque (*) juste après le crochet fermant, puis cliquez sur la cellule D2.

Dans la barre de formule, la référence structurée [@[% commission]] s’affiche après l’astérisque.

  1. Appuyez sur Entrée.

Excel crée automatiquement une colonne calculée et recopie la formule dans la colonne entière, en l’ajustant pour chaque ligne. Pour plus d’informations sur les formules et les colonnes calculées, voir Utiliser des formules dans un tableau Excel.

Que se passe-t’il lorsque j’utilise des références de cellule explicites ?

Si vous entrez des références de cellule explicites dans une colonne calculée, le calcul de la formule peut être plus difficile à déterminer.

  1. Dans votre exemple de feuille de calcul dans Excel, cliquez sur la cellule E2.

  2. Dans la barre de formule, entrez =C2*D2 et appuyez sur Entrée.

Vous pouvez remarquer que lorsqu’Excel copie la formule dans la colonne, le programme n’utilise pas de références structurées. Si, par exemple, vous ajoutez une colonne entre les colonnes existantes C et D, vous devez réviser la formule.

Comment modifier le nom d’un tableau ?

Dès que vous créez un tableau, Excel crée un nom de tableau par défaut (Tableau1, Tableau2 etc.). Vous pouvez modifier ce nom pour le rendre plus explicite.

  1. Sélectionnez une cellule quelconque du tableau pour afficher les Outils de tableau dans le ruban.

  2. Sous l’onglet Création, dans la zone Nom du tableau, entrez le nom de votre choix et appuyez sur Entrée.

Dans nos données d’exemple, nous avons utilisé le nom VentesDépt.

Respectez les règles suivantes pour les noms de tableau :

  • Utilisez des caractères v alides Commencez toujours par une lettre, un trait de soulignement (_) ou une barre oblique inverse (\). Utilisez ensuite des caractères alphanumériques, des points et des caractères de soulignement pour le reste du nom.

Vous ne pouvez pas nommer un tableau « C », « c », « R » ou « r », car ces lettres servent déjà de raccourcis pour sélectionner la colonne ou la ligne de la cellule active lorsque vous les entrez dans la zone Nom ou Accéder à.

  • N’utilisez pas de références de c ellule Les noms ne peuvent pas être une référence de cellule, comme Z$100 ou R1C1.

  • N’utilisez pas d’es pace pour séparer les mots Le nom ne doit contenir aucun espace. Vous pouvez accoler les caractères ou encore utiliser un caractère de soulignement (_) ou un point (.) comme séparateur. Par exemple, VentesDépt, Taxe_Ventes ou Premier.Trimestre.

  • Utilisez au maximum 255 caractères Un nom de tableau accepte un maximum de 255 caractères.

  • Utilisez des noms de tableau uniques Les noms en double ne sont pas autorisés. Excel n’est pas sensible à la casse. Ainsi, si vous entrez « Ventes » alors qu’un autre tableau du même classeur est déjà nommé « VENTES », vous serez invité à choisir un nom unique.

Règles de syntaxe des références structurées

Vous pouvez également entrer ou modifier manuellement des références structurées dans la formule. Dans cette optique, il est utile de connaître la syntaxe d’une référence structurée. Analysons l’exemple de formule suivant :

=SOMME(VentesDépt[[#Totaux],[Montant des ventes]],VentesDépt[[#Données],[Montant de la commission]])

Cette formule contient les composants de référence structurée suivants :

  • Nom du tableau :   VentesDépt est un nom de tableau personnalisé. Il fait référence aux données du tableau, sans ligne d’en-tête ou de total. Vous pouvez utiliser un nom de tableau par défaut, tel que Tableau1, ou le remplacer par un nom personnalisé.

  • Spécificateur de colonne :   [Montant des ventes] et [Montant de la commission] sont des spécificateurs de colonnes qui utilisent le nom des colonnes qu’ils représentent. Ils font référence aux données de colonne, sans en-tête de colonne ou ligne de total. Placez toujours les spécificateurs entre crochets, comme illustré.

  • Spécificateur d’élément :   [#Totaux] et [#Données] sont des spécificateurs d’éléments spéciaux qui renvoient à certaines parties du tableau, par exemple la ligne de total.

  • Spécificateur de tableau :   [[#Totaux],[Montant des ventes]] et [[#Données],[Montant de la commission]] sont des spécificateurs de tableaux qui représentent les parties externes de la référence structurée. Les références externes se trouvent à la suite du nom du tableau et doivent figurer entre crochets.

  • Référence structurée :   (VentesDépt[[#Totaux],[Montant des ventes]] et VentesDépt[[#Données],[Montant de la commission]] sont des références structurées. Il s’agit d’une chaîne qui commence par le nom du tableau et se termine par le spécificateur de colonne.

Pour créer ou modifier manuellement des références structurées, utilisez les règles de syntaxe suivantes :

  • Placez les spécificateurs entre crochets    Tous les spécificateurs de tableaux, de colonnes et d’éléments spéciaux doivent figurer entre crochets ([ ]). Un spécificateur qui en contient d’autres exige des crochets externes. Par exemple : =VentesDépt[[Vendeur]:[Région]]

  • Les en-têtes de colonnes sont des chaînes de caractères    Toutefois, ils ne nécessitent pas de guillemets lorsqu’ils sont utilisés dans une référence structurée. Les nombres ou les dates, par exemple 2014 ou 01/01/2014, sont également considérés comme des chaînes de caractères. Vous ne pouvez pas utiliser des expressions avec des en-têtes de colonne. Par exemple, l’expression SynthèseExerciceVentesDépt[[2014]:[2012]] est incorrecte.

Placez les en-têtes de colonne avec des caractères spéciaux entre crochets    S’il comporte des caractères spéciaux, l’en-tête complet doit figurer entre crochets, ce qui oblige à utiliser des doubles crochets dans un spécificateur de colonne. Par exemple : =SynthèseExerciceVentesDépt[[Montant total €]]

Voici la liste des caractères spéciaux nécessitant des crochets supplémentaires dans la formule :

  • Tab

  • Saut de ligne

  • Retour chariot

  • Virgule (,)

  • Deux-points (:)

  • Point (.)

  • Crochet ouvrant ([)

  • Crochet fermant (])

  • Signe dièse (#)

  • Apostrophe (')

  • Guillemet (")

  • Accolade ouvrante ({)

  • Accolade fermante (})

  • Symbole dollar ($)

  • Accent circonflexe (^)

  • Esperluette (&)

  • Astérisque (*)

  • Signe plus (+)

  • Signe égal (=)

  • Signe moins (-)

  • Signe supérieur à (>)

  • Signe inférieur à (<)

  • Symbole de division (/)

  • Utilisez un caractère d’échappement à la place d’un caractère spécial dans les en-têtes de colonne    Certains caractères ont une signification particulière et obligent à utiliser une apostrophe (') comme caractère d’échappement. Par exemple : =SynthèseExerciceVentesDépt['#ArticlesB]

Voici la liste des caractères spéciaux nécessitant un caractère d’échappement (') dans la formule :

  • Crochet ouvrant ([)

  • Crochet fermant (])

  • Signe dièse (#)

  • Apostrophe (')

Utilisez des espaces pour améliorer la lisibilité dans une référence structurée    Vous pouvez utiliser des espaces pour améliorer la lisibilité d’une référence structurée. Par exemple : =VentesDépt[ [Vendeur]:[Région] ] ou =VentesDépt[[#En-têtes], [#Données], [% commission]]

Il est recommandé d’utiliser un espace :

  • Après le premier crochet ouvrant ([)

  • Avant le dernier crochet fermant (])

  • Après une virgule

Opérateurs de référence

Pour plus de souplesse dans la spécification des plages de cellules, vous pouvez employer les opérateurs de référence suivants pour combiner des spécificateurs de colonnes.

Cette référence structurée :

Fait référence à :

En utilisant le :

qui représente la plage de cellules :

=VentesDépt[[Vendeur]:[Région]]

Toutes les cellules dans deux colonnes voisines ou plus

: (colonne) opérateur de plage

A2:B7

=VentesDépt[Montant des ventes],VentesDépt[Montant de la commission]

Une combinaison de deux colonnes ou plus

, (virgule) opérateur d’union

C2:C7, E2:E7

=VentesDépt[[Vendeur]:[Montant des ventes]] VentesDépt[[Région]:[% commission]]

L’intersection de deux colonnes ou plus

 (espace) opérateur d’intersection

B2:C7

Spécificateurs d’éléments spéciaux

Pour faire référence à certaines parties d’un tableau, par exemple la ligne de total uniquement, vous pouvez utiliser l’un des spécificateurs d’élément spéciaux suivants dans vos références structurées.

Ce spécificateur d’élément spécial :

Fait référence à :

#Tout

Tout le tableau, y compris les en-têtes de colonne, les données et les totaux (le cas échéant).

#Données

Uniquement les lignes de données.

#Headers

Uniquement l’en-tête de colonne.

#Totaux

Uniquement la ligne des totaux. Si cette ligne n’existe pas, le résultat renvoyé est vide.

#Cette ligne

ou

@

ou

@[Nom de colonne]

Uniquement les cellules dans la même ligne que la formule. Il n’est pas possible de combiner ces spécificateurs avec d’autres spécificateurs d’éléments spéciaux. Utilisez-les pour imposer une intersection implicite comme référence ou pour remplacer une intersection implicite et faire référence à des valeurs individuelles d’une colonne.

Excel modifie automatiquement les spécificateurs #Cette ligne en spécificateurs @ plus courts dans les tableaux contenant plusieurs lignes de données. Si votre tableau comporte une seule ligne, Excel ne remplace pas le spécificateur #Cette ligne, ce qui peut provoquer des résultats de calcul inattendus lorsque vous ajoutez des lignes. Pour éviter les problèmes de calcul, veillez à entrer plusieurs lignes dans votre tableau avant d’entrer des formules de références structurées.

Qualification de références structurées dans des colonnes calculées

Lorsque vous créez une colonne calculée, vous utilisez souvent une référence structurée pour créer la formule. Cette référence peut être non qualifiée ou pleinement qualifiée. Par exemple, pour créer la colonne calculée baptisée Montant de la commission, qui calcule le montant des commissions en dollars, vous pouvez utiliser les formules suivantes :

Type de référence structurée

Exemple

Commentaire

Non qualifiée

=[Montant des ventes]*[% commission]

Multiplie les valeurs correspondantes de la ligne en cours.

Pleinement qualifiée

=VentesDépt [Montant des ventes]*VentesDépt[% commission]

Multiplie les valeurs correspondantes de chaque ligne pour les deux colonnes.

Règle générale : si vous utilisez des références structurées dans un tableau, comme par exemple lorsque vous créez une colonne calculée, vous pouvez utiliser une référence structurée non qualifiée. Cependant, si vous utilisez la référence structurée en dehors du tableau, vous devez utiliser une référence pleinement qualifiée.

Exemples d’utilisation de références structurées

Voici quelques exemples d’utilisation des références structurées.

Cette référence structurée :

Fait référence à :

qui représente la plage de cellules :

=VentesDépt[[#Tout],[Montant des ventes]]

Toutes les cellules de la colonne Montant des ventes.

C1:C8

=VentesDépt[[#En-têtes],[% commission]]

En-tête de la colonne % commission.

D1

=VentesDépt[[#Totaux],[Région]]

Total de la colonne Région. Si cette ligne n’existe pas, le résultat renvoyé est vide.

B8

=VentesDépt[[#Tout],[Montant des ventes]:[% commission]]

Toutes les cellules des colonnes Montant des ventes et % commission.

C1:D8

=VentesDépt[[#Données],[% commission]:[Montant de la commission]]

Uniquement les données des colonnes % commission et Montant de la commission.

D2:E7

=VentesDépt[[#En-têtes],[Région]:[Montant de la commission]]

Uniquement les en-têtes des colonnes comprises entre Région et Montant de la commission.

B1:E1

=VentesDépt[[#Totaux],[Montant des ventes]:[Montant de la commission]]

Totaux des colonnes Montant des ventes et Montant de la commission. Si la ligne Totaux n’existe pas, le résultat renvoyé est vide.

C8:E8

=VentesDépt[[#En-têtes],[#Données],[% commission]]

Uniquement l’en-tête et les données de la colonne % commission.

D1:D7

=VentesDépt[[#Cette ligne], [Montant de la commission]]

ou

=VentesDépt[@Montant de la commission]

Cellule à l’intersection de la ligne active et de la colonne Montant de la commission. Si elle est utilisée dans une ligne d’en-tête ou de total, l’erreur #VALEUR! est renvoyée.

Si vous entrez la forme longue de cette référence structurée (#Cette ligne) dans un tableau comportant plusieurs lignes de données, Excel la remplace automatiquement par la forme raccourcie (@). Les deux formes fonctionnent indifféremment.

E5 (si la ligne active est la ligne 5)

Stratégies d’utilisation des références structurées

Prenez en compte les points suivants lorsque vous utilisez des références structurées.

  • Utiliser la saisie semi-automatique de formule    Lors de la saisie de références structurées, la fonctionnalité de saisie semi-automatique des formules peut se révéler très utile pour garantir que vous utilisez la syntaxe correcte. Pour en savoir plus, voir Utiliser la saisie semi-automatique des formules.

  • Décider d’utiliser des références structurées pour les tableaux lorsque vous utilisez la fonction de semi-sélection    Par défaut, lors de la création d’une formule, lorsque vous cliquez sur une plage de cellules dans un tableau, vous effectuez une semi-sélection des cellules et définissez automatiquement une référence structurée à la place de la plage de cellules dans la formule. Cette semi-sélection facilite la saisie d’une référence structurée. Vous pouvez activer ou désactiver cette fonction : dans la boîte de dialogue Options Excel, dans la catégorie Formules, section Manipulation de formules, cochez ou décochez la case Utiliser les noms de tableau dans les formules.

  • Utiliser des classeurs contenant des liens externes vers des tableaux Excel dans d’autres classeurs    Si un classeur contient un lien externe vers un tableau Excel situé dans un autre classeur, le classeur « source » lié doit être ouvert dans Excel pour éviter les erreurs de type #REF! dans le classeur de « destination » comportant les liens. Si vous ouvrez d’abord le classeur de destination et si des erreurs de type #REF! apparaissent, elles seront résolues lorsque vous ouvrirez le classeur source. Si vous ouvrez d’abord le classeur source, aucun code d’erreur ne devrait apparaître.

  • Convertir une plage en tableau et inversement    Lorsque vous convertissez un tableau en plage de cellules, toutes les références aux cellules sont remplacées par leur référence absolue de type A1 équivalente. Lorsque vous convertissez une plage de cellules en tableau, Excel ne transforme pas automatiquement les références de cellules en références structurées.

  • Désactiver les en-têtes de colonnes    Si vous désactivez les en-têtes de colonnes (dans le groupe Styles de tableau de l’onglet Création, désactivez Ligne d’en-tête), les références structurées qui utilisent ces noms de colonne ne sont pas affectées : vous pouvez toujours les utiliser dans des formules. Les références structurées qui font directement référence aux en-têtes du tableau (par exemple,=VentesDépt[[#En-têtes],[% commission]]) généreront l’erreur de formule #REF.

  • Ajouter ou supprimer des colonnes dans un tableau    Comme les plages des tableaux changent souvent, les références des cellules des références structurées s’ajustent automatiquement. Par exemple, si vous utilisez le nom d’un tableau dans une formule pour compter toutes les cellules de données du tableau et si vous ajoutez par la suite une ligne de données, la référence des cellules s’ajuste automatiquement.

  • Modifier le nom d’un tableau ou d’une colonne    Si vous renommez un tableau ou une colonne, Excel modifie automatiquement l’utilisation de ce tableau et de l’en-tête de colonne dans toutes les références structurées du classeur.

  • Déplacer, copier et remplir des références structurées    Toutes les références structurées restent identiques lorsque vous copiez ou déplacez une formule qui utilise une telle référence.

    Remarque : Copier une référence structurée et effectuer un remplissage d’une référence structurée n’est pas la même chose. Lorsque vous copiez, toutes les références structurées restent identiques. En revanche, lorsque remplissez une formule, les références structurées pleinement qualifiées ajustent les spécificateurs de colonnes tels qu’une série comme le récapitule le tableau suivant.

Si le sens de recopie est :

Et si, pendant la recopie, vous appuyez sur :

Alors :

Vers le haut ou vers le bas

Rien

L’ajustement des spécificateurs de colonnes n’a pas lieu.

Vers le haut ou vers le bas

Ctrl

Les spécificateurs de colonnes s’ajustent comme une série.

Vers la droite ou vers la gauche

Aucune

Les spécificateurs de colonnes s’ajustent comme une série.

Vers le haut, vers le bas, à droite ou à gauche

Maj

Au lieu de remplacer les valeurs dans les cellules actives, celles-ci sont déplacées et des spécificateurs de colonnes sont insérés.

Voir aussi

Vues d’ensemble des formules dans Excel

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×