Restaurer une boîte aux lettres inactive dans Office 365

Une boîte aux lettres inactive (c’est-à-dire un type de boîte aux lettres supprimée de manière réversible) sert à conserver les courriers électroniques d’un ancien employé après son départ de votre organisation. Si un autre employé assume les responsabilités de l’ancien employé ou si ce dernier réintègre votre organisation, deux méthodes vous permettent de mettre à disposition le contenu de la boîte aux lettres inactive :

  • Restaurer une boîte aux lettres inactive      Si un autre employé assume les responsabilités de l’employé qui est parti, ou si un autre utilisateur doit accéder au contenu de la boîte aux lettres inactive, vous pouvez restaurer (ou fusionner) le contenu de la boîte aux lettres inactive vers une boîte aux lettres existante. Vous pouvez également restaurer l’archive d’une boîte aux lettres inactive. Une fois restaurée, la boîte aux lettres inactive est conservée sous la forme d’une boîte aux lettres inactive. Cette rubrique décrit les procédures de restauration d’une boîte aux lettres inactive.

  • Récupérer une boîte aux lettres inactive      Si l’ancien employé réintègre votre organisation, ou si un nouvel employé est embauché pour assumer les responsabilités de l’ancien employé, vous pouvez récupérer le contenu de la boîte aux lettres inactive. Cette méthode convertit la boîte aux lettres inactive en une nouvelle boîte aux lettres qui renferme le contenu de la boîte aux lettres inactive. Une fois récupérée, la boîte aux lettres inactive n’existe plus. Pour connaître la procédure détaillée, voir Récupérer une boîte aux lettres inactive dans Office 365.

Consultez la section Informations supplémentaires pour en savoir plus sur les différences entre la restauration et la récupération d’une boîte aux lettres inactive.

Avant de commencer

  • Vous devez utiliser Exchange Online PowerShell pour restaurer une boîte aux lettres inactive. Vous ne pouvez pas utiliser le Centre d’administration Exchange. Pour des instructions pas à pas, voir Connexion à Exchange Online PowerShell.

  • Exécutez la commande suivante dans Exchange Online PowerShell pour obtenir les informations d’identité des boîtes aux lettres inactives de votre organisation.

    Get-Mailbox -InactiveMailboxOnly | FL Name,DistinguishedName,ExchangeGuid,PrimarySmtpAddress

    Utilisez les informations renvoyées par cette commande pour restaurer une boîte aux lettres inactive spécifique.

  • Pour plus d’informations sur les boîtes aux lettres inactives, voir Boîtes aux lettres inactives dans Office 365.

Restaurer une boîte aux lettres inactive

Utilisez l’applet de commande New-MailboxRestoreRequest avec les paramètres SourceMailbox et TargetMailbox pour restaurer le contenu d’une boîte aux lettres inactive dans une boîte aux lettres existante. Pour plus d’informations sur l’utilisation de cette applet de commande, voir New-MailboxRestoreRequest.

  1. Créez une variable contenant les propriétés de la boîte aux lettres inactive.

    $InactiveMailbox = Get-Mailbox -InactiveMailboxOnly -Identity <identity of inactive mailbox>

    Important : Dans la commande précédente, utilisez la valeur de la propriété DistinguishedName ou ExchangeGUID pour identifier la boîte aux lettres inactive. Ces propriétés sont uniques pour chaque boîte aux lettres de votre organisation, alors qu’une boîte aux lettres active et une boîte aux lettres inactive peuvent avoir la même adresse SMTP principale.

  2. Restaurez le contenu de la boîte aux lettres inactive vers une boîte aux lettres existante. Le contenu de la boîte aux lettres inactive (boîte aux lettres source) sera fusionné dans les dossiers correspondants de la boîte aux lettres existante (boîte aux lettres cible).

    New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox $InactiveMailbox.DistinguishedName -TargetMailbox newemployee@contoso.com -AllowLegacyDNMismatch

    Vous pouvez également indiquer un dossier de premier niveau dans la boîte aux lettres cible, dans lequel restaurer le contenu de la boîte aux lettres inactive. Si le dossier cible spécifié ou la structure de dossiers cible n’existe pas encore dans la boîte aux lettres cible, il/elle est créé(e) pendant le processus de restauration.

    Cet exemple copie les éléments et sous-dossiers depuis une boîte aux lettres inactive vers un dossier intitulé « Boîte aux lettres inactive » dans la structure de dossiers de premier niveau de la boîte aux lettres cible.

    New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox $InactiveMailbox.DistinguishedName -TargetMailbox newemployee@contoso.com -TargetRootFolder "Inactive Mailbox" -AllowLegacyDNMismatch

Revenir au début

Restaurer l’archive d’une boîte aux lettres inactive

Si une boîte aux lettres inactive possède une boîte aux lettres d’archivage, vous pouvez également la restaurer vers la boîte aux lettres d’archivage d’une boîte aux lettres existante. Pour restaurer l’archive d’une boîte aux lettres inactive, vous devez ajouter les commutateurs SourceIsArchive et TargetIsAchive à la commande utilisée pour restaurer une boîte aux lettres inactive.

  1. Créez une variable contenant les propriétés de la boîte aux lettres inactive.

    $InactiveMailbox = Get-Mailbox -InactiveMailboxOnly -Identity <identity of inactive mailbox>

    Important : Dans la commande précédente, utilisez la valeur de la propriété DistinguishedName ou ExchangeGUID pour identifier la boîte aux lettres inactive. Ces propriétés sont uniques pour chaque boîte aux lettres de votre organisation, alors qu’une boîte aux lettres active et une boîte aux lettres inactive peuvent avoir la même adresse SMTP principale.

  2. Restaurez le contenu de l’archive de la boîte aux lettres inactive (archive source) vers l’archive d’une boîte aux lettres existante (archive cible). Dans cet exemple, le contenu de l’archive source est copié dans un dossier intitulé « Archive de boîte aux lettres inactive » dans l’archive de la boîte aux lettres cible.

    New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox $InactiveMailbox.DistinguishedName -SourceIsArchive -TargetMailbox newemployee@contoso.com -TargetIsArchive -TargetRootFolder "Inactive Mailbox Archive" -AllowLegacyDNMismatch

Revenir au début

Informations supplémentaires

  • Quelle est la principale différence entre la récupération et la restauration d’une boîte aux lettres inactive ?      Lorsque vous récupérez une boîte aux lettres inactive, celle-ci est généralement convertie en une nouvelle boîte aux lettres, le contenu et la structure de dossiers de la boîte aux lettres inactive sont conservés et la boîte aux lettres est liée à un nouveau compte d’utilisateur. Une fois récupérée, la boîte aux lettres inactive n’existe plus et les modifications apportées au contenu dans la nouvelle boîte aux lettres affectent le contenu placé en attente dans la boîte aux lettres inactive. À l’inverse, lorsque vous restaurez une boîte aux lettres inactive, le contenu est simplement copié vers une autre boîte aux lettres. La boîte aux lettres inactive est conservée et reste une boîte aux lettres inactive. Toute modification apportée au contenu de la boîte aux lettres cible n’affecte pas le contenu d’origine conservé dans la boîte aux lettres inactive. La boîte aux lettres inactive peut toujours faire l’objet d’une recherche à l’aide de l’outil de recherche de contenu du Centre de sécurité et conformité Office 365 ; son contenu peut être restauré dans une autre boîte aux lettres ou il peut être ultérieurement récupéré ou supprimé.

  • Comment rechercher des boîtes aux lettres inactives ?      Pour obtenir la liste des boîtes aux lettres inactives au sein de votre organisation et afficher les informations utiles à la restauration d’une boîte aux lettres inactive, vous pouvez exécuter cette commande.

    Get-Mailbox -InactiveMailboxOnly | FL Name,PrimarySMTPAddress,DistinguishedName,ExchangeGUID,LegacyExchangeDN,ArchiveStatus
  • Utiliser une conservation pour litige ou une stratégie de rétention Office 365 pour conserver le contenu d’une boîte aux lettres inactive.      Si vous souhaitez conserver l’état d’une boîte aux lettres inactive après sa restauration, vous pouvez placer la boîte aux lettres cible en conservation pour litige ou lui appliquer une stratégie de rétention Office 365 avant de restaurer la boîte aux lettres inactive. Cela empêche la suppression définitive des éléments provenant de la boîte aux lettres inactive après leur restauration dans la boîte aux lettres cible.

  • Activer le blocage de rétention sur la boîte aux lettres cible avant de restaurer une boîte aux lettres inactive.      Comme les éléments provenant d’une boîte aux lettres inactive peuvent être anciens, vous pouvez envisager d’activer le blocage de rétention sur la boîte aux lettres cible avant de restaurer une boîte aux lettres inactive. Lorsque vous placez une boîte aux lettres en blocage de rétention, la stratégie de rétention qui lui est attribuée n’est pas traitée tant que le blocage de rétention n’a pas été supprimé ou qu’il n’a pas expiré. Ainsi, le propriétaire de la boîte aux lettres cible dispose d’un certain temps pour gérer les anciens messages de la boîte aux lettres inactive. Sinon, la stratégie de rétention risque de supprimer d’anciens éléments (ou de déplacer des éléments vers la boîte aux lettres d’archivage, si elle est activée) qui ont expiré conformément aux paramètres de rétention configurés pour la boîte aux lettres cible. Pour plus d'informations, voir Activer le blocage de rétention sur une boîte aux lettres dans Exchange Online.

  • Que fait le commutateur AllowLegacyDNMismatch ?      Dans les précédents exemples, pour restaurer une boîte aux lettres inactive, le commutateur AllowLegacyDNMismatch sert à autoriser la restauration de la boîte aux lettres inactive dans une autre boîte aux lettres cible. Dans un scénario de restauration classique, l’objectif est de restaurer du contenu pour lequel les boîtes aux lettres source et cible correspondent à la même boîte aux lettres. Ainsi, par défaut, l’applet de commande New-MailboxRestoreRequest vérifie que la valeur de la propriété LegacyExchangeDN des boîtes aux lettres source et cible est identique. Cette vérification vous empêche de restaurer accidentellement une boîte aux lettres source dans la mauvaise boîte aux lettres cible. Lorsque vous essayez de restaurer une boîte aux lettres inactive sans utiliser le commutateur AllowLegacyDNMismatch, la commande peut échouer si les boîtes aux lettres source et cible possèdent des valeurs différentes pour la propriété LegacyExchangeDN.

  • Vous pouvez utiliser d’autres paramètres avec la cmdlet New-MailboxRestoreRequest pour implémenter différents scénarios de restauration pour les boîtes aux lettres inactives.      Par exemple, vous pouvez exécuter cette commande pour restaurer l’archive à partir de la boîte aux lettres inactive vers la boîte aux lettres principale de la boîte aux lettres cible.

    New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox <inactive mailbox> -SourceIsArchive -TargetMailbox <target mailbox> -TargetRootFolder "Inactive Mailbox Archive" -AllowLegacyDNMismatch

    Vous pouvez également restaurer la boîte aux lettres principale inactive vers l’archive de la boîte aux lettres cible en exécutant cette commande.

    New-MailboxRestoreRequest -SourceMailbox <inactive mailbox> -TargetMailbox <target mailbox> -TargetIsArchive -TargetRootFolder "Inactive Mailbox" -AllowLegacyDNMismatch
  • Que fait le paramètre TargetRootFolder ?      Comme indiqué précédemment, vous pouvez utiliser le paramètre TargetRootFolder pour spécifier un dossier dans la partie supérieure de la structure de dossiers (également appelée racine) de la boîte aux lettres cible vers laquelle restaurer le contenu de la boîte aux lettres inactive. Si vous n’utilisez pas ce paramètre, les éléments de la boîte aux lettres inactive sont fusionnés dans les dossiers par défaut correspondants de la boîte aux lettres cible et les dossiers personnalisés sont recréés à la racine de la boîte aux lettres cible. Les illustrations suivantes soulignent ces différences entre la non-utilisation et l’utilisation du paramètre TargetRootFolder.

    Hiérarchie des dossiers de la boîte aux lettres cible lorsque le paramètre TargetRootFolder n’est pas utilisé

    Capture d’écran lorsque le paramètre TargetRootFolder n’est pas utilisé

     

    Hiérarchie des dossiers de la boîte aux lettres cible lorsque le paramètre TargetRootFolder est utilisé

    Capture d’écran lorsque le paramètre TargetRootFolder est utilisé

Revenir au début

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×