Prise en main de Power Query

Important :  Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement. Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici.

Remarque :  Les fonctionnalités de Power Query se trouvent dans le groupe Récupérer et transformer d’Excel 2016. Les informations fournies ici s’appliquent aux deux versions. Pour en savoir plus, voir Groupe Récupérer et transformer dans Excel 2016.

Avec Power Query, vous pouvez rechercher des sources de données, vérifiez les connexions et puis forme ces données (par exemple supprimer une colonne, modifier un type de données ou les tables de fusion) d’une manière qui répond à vos besoins. Une fois que vous avez mis en forme vos données, vous pouvez partager vos découvertes ou votre requête permet de créer des rapports.

Étapes courantes Power Query

Si nous prenons les étapes dans l’ordre, la séquence est souvent similaire à ce qui suit :

  • Connecter : créez des connexions entre des données stockées dans le cloud, dans un service ou en local.

  • Transformer : mettez en forme les données en fonction de vos besoins ; la source d’origine reste intacte.

  • Combiner : créez un modèle de données à partir de plusieurs sources de données, puis explorez ces données pour en dégager des perspectives uniques.

  • Partager : lorsque vous avez terminé d’élaborer votre requête, vous pouvez l’enregistrer, la partager ou l’utiliser pour créer des rapports.

Power Query enregistre chaque étape que vous effectuez et vous permet de modifier ces étapes comme vous le souhaitez. Il vous permet également d’annuler, de rétablir ou de modifier une étape ainsi que d’en modifier l’ordre. De cette manière, vous pouvez explorer vos données connectées comme bon vous semble.

Power Query vous permet de créer des requêtes simples ou complexes en fonction de vos besoins. Étant donné que Power Query utilise le langage M pour enregistrer et effectuer ses étapes, vous pouvez créer des requêtes à partir de zéro (ou apporter de légères modifications à des requêtes existantes) pour tirer parti de toute la puissance et la flexibilité en matière de création de scripts de données, directement à partir de Power Query.

Vous pouvez accéder à Power Query à partir du ruban Power Query dans Excel.

Ruban Power Query

Important : Si vous utilisez Excel 2013 ou les versions antérieures d’Excel, vous devrez peut-être Activer Power Query dans Excel. Vous pouvez également télécharger et installer la version la plus récente de Power Query pour Excelqui lui permet d’automatiquement.

Connecter

Vous pouvez utiliser Power Query pour vous connecter à une seule source de données, par exemple, un classeur Excel, ou à plusieurs bases de données, flux ou services éparpillés dans le cloud. Power Query vous permet ensuite de réunir toutes ces sources à l’aide de vos propres combinaisons et de découvrir des perspectives que vous n’auriez autrement pas identifiées.

La connexion aux sources de données s’effectue à partir de la section Obtenir des données externes du ruban Power Query. Vous pouvez récupérer des données à partir des sources suivantes : le web, un fichier, une base de données, Azure ou d’autres sources ou même des tableaux d’un classeur Excel.

Ruban Power Query

Cette courte vidéo vous présente la diversité des types de sources de données auxquelles Power Query peut se connecter. De nouvelles connexions de données sont ajoutées en permanence. Par conséquent, assurez-vous de toujours disposer de la version la plus récente de Power Query.

Power Query - se connecter à la vidéo de données

Lorsque vous vous connectez à une source de données, un volet de visualisation s’affiche. Si vous voulez utiliser immédiatement les données dans Excel, cliquez sur charger. Mais si vous voulez appliquer des transformations ou mettre en forme au préalable, cliquez sur Modifier. Power Query lancera l' Éditeur de requête: une fenêtre dédiée qui facilite et affiche les connexions de données et les transformations que vous appliquez. La section suivante, transformation, donne des informations supplémentaires sur l’éditeur de requête.

En savoir plus sur l’étape Connecter :

Transformer

Power Query vous permet de transformer les données à partir de vos connexions de telle sorte que vous puissiez les analyser. Transformer des données signifie les modifier pour répondre à vos besoins, par exemple, via une suppression de colonne, la modification d’un type de données ou la fusion de tables. Lorsque vous transformez des données, ces dernières prennent collectivement la forme dont vous avez besoin pour approfondir votre analyse. Le processus d’application de transformations à un ou plusieurs jeux de données est souvent appelé mise en forme des données.

Power Query utilise une fenêtre dédiée intitulée Éditeur de requête pour simplifier et afficher les transformations de données. Vous pouvez ouvrir l’Éditeur de requête en sélectionnant Lancer l’éditeur dans le ruban Power Query.

Éditeur de lancement de Power Query

L’Éditeur de requête s’ouvre également dès que vous vous connectez à une source de données, créez une requête ou chargez une requête existante.

Éditeur de requête

Power Query effectue le suivi de toutes les actions que vous réalisez sur les données. L’Éditeur de requête enregistre et attribue une étiquette à chaque transformation (ou étape) que vous appliquez aux données. Que la transformation s’apparente à une connexion de données (c’est-à-dire, une source de données), une suppression de colonne, une fusion ou une modification de type de données, l’Éditeur de requête effectue le suivi de chaque opération dans la section ÉTAPES APPLIQUÉES du volet Paramètres d’une requête.

Éditeur de requête - paramètres de requête

Les transformations que vous appliquez à vos connexions de données forment collectivement votre requête.

Il est important (et utile) de savoir que Power Query ne modifie pas les données sources d’origine. À la place, Power Query enregistre chaque étape que vous effectuez lors de la connexion et de la transformation des données. Lorsque vous avez terminé de modéliser les données, il prend un instantané du jeu de données affiné et l’intègre à Excel.

Vous pouvez appliquer un large éventail de transformations aux données. Vous pouvez également écrire vos propres transformations à l’aide du langage M (que Power Query utilise pour enregistrer les étapes en arrière-plan) via l’Éditeur avancé de l’Éditeur de requête. Vous pouvez ouvrir l’Éditeur avancé à partir du ruban Transformer de l’Éditeur de requête et y modifier les étapes en langage M qui sont associées à la requête existante. Vous pouvez également créer des requêtes à partir de zéro à l’aide de l’Éditeur avancé.

Éditeur de requête - éditeur avancé

En savoir plus sur l’étape Transformer :

Partager

Lorsque vous enregistrez un classeur Excel qui contient une requête, cette dernière est également enregistrée automatiquement. Vous pouvez afficher toutes les requêtes d’un classeur Excel en sélectionnant Afficher le volet à partir de la section Requêtes de classeur du ruban Power Query.

Afficher le volet

Le volet Requêtes de classeur affiche toutes les requêtes que contient un classeur.

Requêtes de classeur

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Grâce à Power Query et au catalogue de données, vous pouvez partager vos requêtes avec un membre de votre organisation. Vous pouvez également créer une requête que vous utiliserez régulièrement, puis l’utiliser dans plusieurs classeurs et enregistrer votre travail. Au lieu d’enregistrer et d’envoyer par message électronique des classeurs Excel (et essayer d’identifier la version d’origine, le contenu qui a été modifié ou la validité des données), enregistrez une requête dans le catalogue de données afin d’éviter d’encombrer les boîtes aux lettres avec un nombre incalculable de versions de classeurs non suivies. Il vous suffit de cliquer avec le bouton droit sur une requête dans le volet Requêtes de classeur pour afficher un menu contenant un large éventail d’options, notamment Envoyer au catalogue de données.

Envoyer au catalogue de données

Notez la présence d’autres options dans le menu contextuel. Vous pouvez dupliquer une requête afin de modifier certains éléments (ou tous les éléments) d’une requête sans modifier la requête d’origine. Cela revient à créer un modèle de requête que vous pouvez ensuite modifier de manière à créer des jeux de données personnalisés (par exemple, un jeu de données pour la vente au détail, un autre pour la vente en gros et un autre pour l’inventaire qui sont tous basés sur les mêmes connexions de données).

Vous pouvez fusionner ou modifier des requêtes afin de convertir les requêtes en blocs de construction réutilisables.

Power Query vous permet d’apporter une touche de créativité à vos données, à vos connexions et à vos transformations, puis d’enrichir votre travail en le partageant avec d’autres personnes (ou avec vous-même si vous utilisez un autre appareil).

Le catalogue de données vous permet également de consulter facilement toutes vos requêtes partagées.

Afficher les requêtes de catalogue de données

Le volet Requêtes de mon catalogue de données s’ouvre et affiche toutes les requêtes que vous avez partagées. À partir de ce point, vous pouvez choisir de charger une requête, de la modifier ou de l’utiliser dans le classeur sur lequel vous travaillez actuellement.

Mon volet requêtes catalogue de données

Vous pouvez ensuite utiliser votre requête terminée pour créer des rapports dans Excel, dans Power View ou dans Power BI. Consultez la section suivante pour en savoir plus sur les ressources en matière de création de rapports qui vous permettent de tirer parti du travail précieux que vous avez effectué en utilisant Power Query afin de mettre en forme des donnés en fonction de vos besoins.

En savoir plus sur l’enregistrement, le partage et la création de rapports :

Remarque : Avertissement traduction automatique : cet article a été traduit par un ordinateur, sans intervention humaine. Microsoft propose cette traduction automatique pour offrir aux personnes ne maîtrisant pas l’anglais l’accès au contenu relatif aux produits, services et technologies Microsoft. Comme cet article a été traduit automatiquement, il risque de contenir des erreurs de grammaire, de syntaxe ou de terminologie.

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×