Préparation - Créer un site SharePoint accessible

Vous débutez sur SharePoint et l’accessibilité ? Cet article inclut des conseils pour vous aider à vous préparer. Il y a certaines recommandations dont vous devez prendre connaissance avant d’ouvrir SharePoint.

Important : 

  • La convivialité constitue un aspect critique. Même si elles présentent des déficiences, les personnes handicapées sont avant tout des utilisateurs. Ces personnes ont des missions à effectuer et cherchent à accomplir diverses tâches lorsqu’elles utilisent un site web ou intranet.

  • Si vous ne pouvez pas utiliser la navigation sur un site SharePoint pour atteindre vos objectifs, il est probable qu’une personne handicapée ne le pourra pas davantage.

Le tableau suivant donne un aperçu rapide des ressources incluses dans cet article.

Ressource

Description

Icône représentant une personne lisant

Effectuer des recherches sur le sujet

Il est important de trouver des informations sérieuses et fiables.

Icône représentant des personnes en pleine conversation

Échanger avec les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité

Découvrez les défis auxquels sont confrontées les personnes au quotidien.

Icône représentant des outils

Tester vous-même certaines des technologies d’assistance disponibles

Rien ne remplace l’expérience directe. Voici quelques outils que vous pouvez utiliser gratuitement.

Icône représentant une personne en fauteuil roulant

Les aspects ayant trait à l’accessibilité ne concernent pas seulement les personnes présentant une déficience visuelle

Les personnes concernées par les aspects ayant trait à l’accessibilité sur le web peuvent présenter un handicap ou veulent simplement utiliser les commandes vocales parce qu’elles sont en train de conduire un véhicule. Les besoins possibles sont extrêmement diversifiés.

Icône représentant une personne avec du matériel numérique

Envisager l’expérience utilisateur dans son ensemble

Imaginez le scénario suivant : vous venez de créer une conception de site originale et élégante. Pourtant, quelque chose ne va pas.

Icône représentant une liste de vérification

Multiplier les tests

Vous devez tester les implications de l’utilisation de votre site.

Icône représentant une personne écrivant avec un crayon

Se rappeler de ce que vous avez appris

À mesure que vous en apprenez davantage sur l’accessibilité grâce aux recherches que vous effectuez et à l’expérience tirée de votre propre site, développez vos propres recommandations en matière d’accessibilité.

Ces conseils ont été formulés par Stuart Dredge (publication originale sur le site TheGuardian.com le 23 novembre 2011). Si son article aborde l’accessibilité des applications mobiles, il est parfaitement adapté à la problématique qui nous occupe ici. L’accessibilité cherche à développer une conception adaptée à chaque personne et à chaque périphérique.

Effectuer des recherches sur le sujet

Un site SharePoint est un site web. De nombreux guides sur Internet décrivent la création d’un site web accessible. Vous pouvez bien sûr exploiter ces informations lorsque vous créez votre site SharePoint. Si vous voulez développer un site SharePoint à la fois original, accessible et convivial, il est recommandé de travailler en équipe et de ne pas commencer de zéro.

Il est important de trouver des informations sérieuses et fiables. Voici des liens vers des sites connus pour leur sérieux :

Site ressource

Intérêt

W3C Accessibility

Cette page est idéale pour commencer. Le World Wide Web Consortium (W3C) est un organisme international qui développe les normes régissant les technologies du web. Il émet notamment des recommandations en relation avec l’accessibilité sur le web.

W3C est probablement la ressource la plus complète disponible sur l’accessibilité sur le web. Les directives WCAG (Web Content Accessibility Guidelines, version 2.0) émanent de cet organisme. Celles-ci constituent la base des réglementations relatives à l’accessibilité dans de nombreux pays.

WebAIM- Web Accessibility in Mind

WebAIM constitue également une autre ressource utile. Ce site regorge d’informations destinées aux débutants et utilisateurs avancés, et propose plusieurs outils de test pratiques. Par ailleurs, le site WebAIM inclut un nouvel outil de recherche qui facilité la recherche de ressources.

Accessibilité Microsoft

Que vous débutiez avec l’informatique et l’accessibilité ou que vous développiez des produits sophistiqués, le site Accessibilité Microsoft présente de nombreuses informations utiles. Il inclut notamment ce qui suit :

  • liens vers le Centre de développement pour l’accessibilité qui permet de consulter davantage d’informations ;

  • ressources téléchargeables telles que des guides et des vidéos ;

  • liens vers divers contenus d’aide et procédures en lien avec l’accessibilité.

  • Microsoft a mis au point des programmes de formation (gratuits) pour les personnes qui développent des applications accessibles.

Pour plus d’informations sur les critères de conception communs à l’accessibilité et à la convivialité, vous pouvez lire cet article rédigé par le spécialiste reconnu de la convivialité sur le web Jakob Nielsen : Beyond Accessibility: Treating users with disabilities as people.

Échanger avec les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité

Si vous le pouvez, parlez avec des membres de votre propre entreprise. Les personnes qui travaillent au sein de votre organisation peuvent fournir des points de vue précieux en lien avec les défis auxquels elles sont confrontées. Elles peuvent évoquer des problèmes spécifiques qu’elles rencontrent et vous aider à définir des objectifs réalistes.

Plusieurs vidéos donnant la parole à des personnes handicapées sont disponibles sur le site Accessibilité Microsoft (Microsoft Accessibility - Case Studies and Videos). Les intervenants proviennent d’horizons divers. Il s’agit notamment de personnes handicapées qui travaillent chez Microsoft comme chercheurs, écrivains et responsables d’équipe.

Tester vous-même certaines des technologies d’assistance disponibles

Rien ne remplace l’expérience directe. L’utilisation des technologies d’assistance vous permet d’obtenir de nouvelles perspectives sur la conception. La fondation américaine pour les aveugles (American Foundation for the Blind) a développé une base de données des technologies d’assistance dans laquelle il est possible d’effectuer des recherches. Bon nombre des produits présentés sont des logiciels gratuits ou à contribution volontaire.

Il est toutefois relativement simple d’accéder à des technologies d’assistance : chaque ordinateur Windows inclut des outils intégrés accessibles et utilisables immédiatement. Il suffit d’ouvrir les Options d’ergonomie.

Boîte de dialogue Options d’ergonomie de Windows qui permet de choisir les technologies d’assistance

Voici quelques technologies d’assistance fréquemment utilisées que vous pouvez essayer à partir de n’importe quel ordinateur Windows.

  • Lecteurs d’écranChaque ordinateur Windows inclut un lecteur d’écran intégré appelé Narrateur. Si possible, utilisez les raccourcis clavier pour vous déplacer dans la page au lieu de la souris. Regardez cette démonstration pour commencer : Microsoft Windows - Entendre le texte lu à haute voix avec le Narrateur. Pour plus d’informations, désactivez le son sur votre propre ordinateur, puis cliquez sur le bouton ST au bas de l’écran du lecteur vidéo. Vous verrez alors les sous-titres destinés aux malentendants.

  • Loupe Les personnes malvoyantes utilisent souvent une loupe d’écran qui sélectionne une petite portion de l’écran et l’agrandit. Certaines loupes s’affichent sur un écran séparé, certaines sont portables, et d’autres sont des logiciels exécutés sur l’ordinateur utilisé. Les personnes qui utilisent des loupes peuvent choisir le facteur d’agrandissement du texte. Certaines personnes utilisent un facteur de zoom tellement élevé que seuls quelques caractères apparaissent à l’écran. Pour plus d’informations sur l’utilisation de la loupe, voir Microsoft Windows - Utiliser la Loupe pour voir les éléments affichés à l’écran.

  • Contraste élevé Le contraste élevé modifie le contraste de couleur sur un écran d’ordinateur et augmente la visibilité du texte. Il s’agit de la technologie d’assistance la plus utilisée par les personnes souffrant ou non d’un handicap. Vous pouvez modifier la couleur d’arrière-plan, ainsi que la couleur et la taille des polices de texte. Pour plus d’informations sur son utilisation, voir Microsoft Windows - Activer le contraste élevé.

  • Touches de raccourci Beaucoup d’entre nous utilisent les touches de raccourci quotidiennement pour accéder rapidement à des tâches courantes (par exemple, CTRL+C pour copier un texte à l’écran). Toutefois, si vous ne pouvez pas utiliser la souris, car vous n’avez pas l’usage de votre main, les touches de raccourcis peuvent prendre davantage d’importance. Pour mieux comprendre cette situation, éloignez votre souris, puis utilisez uniquement le clavier pour parcourir et contrôler l’ordinateur. Chaque logiciel inclut un ensemble de raccourcis clavier. La page Accessibility in Microsoft products - Keyboard Shortcuts inclut des liens vers les raccourcis disponibles pour tous les produits Microsoft.

Les aspects ayant trait à l’accessibilité ne concernent pas seulement les personnes présentant une déficience visuelle

Ne faites pas l’erreur de croire que l’accessibilité implique seulement de faire en sorte que votre site fonctionne pour les seuls utilisateurs de lecteurs d’écran. L’accessibilité implique la possibilité pour le plus grand nombre d’utiliser votre site. Certaines personnes sont daltoniennes, certaines ne peuvent pas utiliser une souris et d’autres ne peuvent pas traiter les informations lorsqu’une page de site est trop encombrée.

Par ailleurs, en rendant votre site accessible, vous aidez également les personnes qui ignorent tout de leur handicap. Un des segments connaissant la plus grande croissance à l’international est celui des seniors qui représenteront bientôt la majorité de la population de nombreux pays. Les personnes de cette tranche d’âge souffrent souvent de déficiences visuelles et auditives, d’une mobilité réduite, etc. Pour plus d’informations sur les besoins spécifiques des personnes âgées, voir W3C - Web Accessibility and Older Users: Meeting the Needs of Ageing Web Users.

Pour rendre votre site accessible au plus grand nombre, vous devez tenir compte d’autant de critères d’accessibilité que possible.

Envisager l’expérience utilisateur dans son ensemble

Imaginez le scénario suivant : vous venez de créer une conception de site originale et élégante. Vous avez trouvé quelques idées véritablement innovantes. Pour autant, les visiteurs de votre site apportent leur expérience avec leurs propres ordinateurs et téléphones. Doivent-ils tout réapprendre lorsqu’ils utilisent votre site ? Peuvent-ils accéder facilement au contenu qui les intéressent et commencer à travailler sans délai ?

Si l’innovation est importante, la prévisibilité est essentielle. Si la navigation sur votre site est simple à comprendre et prévisible, cela ne rendra pas votre site plus accessible, mais les utilisateurs seront davantage satisfaits. Pour plus d’informations sur l’interaction entre prévisibilité et accessibilité, voir W3C Web Accessibility Initiative - How people with disabilities use the web.

Multiplier les tests

On ne le dira jamais assez : il est indispensable de tester votre site. Il est recommandé d’effectuer trois types de tests :

  • Test fonctionnel : les liens fonctionnent-ils ? Les utilisateurs peuvent-ils télécharger des fichiers ? Est-il possible de naviguer sur le site à l’aide du clavier ? Les ressources suivantes peuvent vous aider à trouver les outils adaptés :

  • Test d’utilisation : Comme écrit précédemment, les utilisateurs handicapés sont avant tout des utilisateurs. Si le site n’est pas utilisable, personne ne peut y accéder. Voici quelques idées pour bien commencer :

    • Le contenu est-il rédigé clairement et compréhensible ?

    • Les utilisateurs (handicapés ou non) peuvent-ils effectuer les tâches que vous attendez d’eux ? Par exemple, les utilisateurs peuvent-ils saisir et transmettre les informations que vous leur demandez ?

    • Les utilisateurs peuvent-ils ignorer les éléments décoratifs ou répétitifs ?

    • Les utilisateurs peuvent-ils facilement accéder à différentes pages, ouvrir des documents ou suivre des liens ?

    • Les liens sont-ils accompagnés d’un texte lisible et compréhensible ?

  • Test de conformité : Votre site respecte-t-il les impératifs répertoriés sur le site du W3C ou tout autre impératif spécifié par votre entreprise ou lié à vos paramètres régionaux ? WebAIM propose une liste de vérification de la conformité à la réglementation 508, une des réglementations gouvernementales les plus importantes aux États-Unis.

    Voici d’autres recommandations dont vous devez tenir compte :

    • Validez les contenus HTML, JavaScript et CSS. Un code valide qui respecte les conventions standard fonctionnera probablement mieux avec les technologies d’assistance.

    • Examinez les combinaisons de couleurs pour vérifier que votre site est adapté aux personnes souffrant de daltonisme et que sa conception offre un contraste de couleur suffisant. Pour plus d’informations, voir W3G- Web Content Accessibility Guidelines 2.0 - Visual Contrast. Les sections 1.4.3 Contrast (Minimum) et 1.4.6 Contrast (Enhanced) incluent des informations utiles.

    • Vérifiez que les contenus non textuels présentent un texte de remplacement. Pour plus d’informations sur les textes de remplacement, voir WebAIM - Alternative Text.

Se rappelez de ce que vous avez appris

À mesure que vous en apprenez davantage sur l’accessibilité grâce aux recherches que vous effectuez et à l’expérience tirée de votre propre site, développez vos propres recommandations en matière d’accessibilité. Vous pouvez réutiliser ces recommandations à mesure que votre site SharePoint évolue.

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×