Mettre à jour des données à l’aide d’une requête

Cet article explique comment créer et exécuter une requête Mise à jour. Vous utilisez une requête Mise à jour lorsque vous devez mettre à jour ou modifier des données existantes dans un jeu d’enregistrements.

Vous ne pouvez pas utiliser une requête Mise à jour pour ajouter des enregistrements à une base de données, ni pour y supprimer des enregistrements entiers. Pour ajouter des enregistrements, utilisez une requête Ajout. Pour supprimer des enregistrements entiers, utilisez une requête Suppression. Pour plus d’informations, voir la section Voir aussi.

Contenu de cet article

Vue d’ensemble

Créer et exécuter une requête Mise à jour

Mettre à jour les données d’une table à l’autre

Empêcher le mode Désactivé de bloquer une requête

Version SQL : instruction UPDATE

Vue d’ensemble

Les requêtes Mise à jour permettent d’ajouter, de modifier ou de supprimer les données dans un ou plusieurs enregistrements existants. Les requêtes Mise à jour peuvent être considérées comme une forme plus puissante de la boîte de dialogue Rechercher et remplacer.

Similitudes et différences entre Rechercher et remplacer et une requête Mise à jour

Comme la boîte de dialogue Rechercher et remplacer, une requête Mise à jour vous permet d’effectuer les opérations suivantes :

  • spécifier une valeur à remplacer ;

  • spécifier la valeur à utiliser en guise de remplacement.

Contrairement à la boîte de dialogue Rechercher et remplacer, une requête Mise à jour vous permet d’effectuer les opérations suivantes :

  • utiliser des critères qui ne dépendent pas de la valeur que vous souhaitez remplacer ;

  • mettre à jour un grand nombre d’enregistrements en une seule fois ;

  • modifier des enregistrements dans plusieurs tables en même temps.

Restrictions concernant les champs pouvant être mis à jour

Vous ne pouvez pas utiliser une requête Mise à jour pour mettre à jour des données des types de champs suivants :

  • Champs calculés    Les valeurs dans des champs calculés ne résident pas de manière permanente dans des tables. Elles n’existent que dans la mémoire temporaire de votre ordinateur après qu’Access les a calculées. Les champs calculés ne possédant pas un emplacement de stockage permanent, vous ne pouvez pas les mettre à jour.

  • Champs d’une requête Totaux ou d’une requête Analyse croisée    Les valeurs de ces types de requêtes étant calculées, elles ne peuvent pas être mises à jour par une requête Mise à jour.

  • Champs NuméroAuto    De par leur conception, les valeurs des champs NuméroAuto changent uniquement lorsque vous ajoutez un enregistrement à une table.

  • Champs dans les requêtes de valeurs uniques et les requêtes d’enregistrements uniques    Les valeurs de telles requêtes sont résumées. Certaines des valeurs représentent un seul enregistrement, tandis que d’autres représentent plusieurs enregistrements. L’opération de mise à jour n’est pas possible car il est impossible de déterminer quels enregistrements ont été exclus en tant que doublons ; il est par conséquent impossible de mettre à jour tous les enregistrements nécessaires. Cette restriction s’applique si vous utilisez une requête Mise à jour ou si vous essayez de mettre à jour les données manuellement en entrant des valeurs dans un formulaire ou une feuille de données.

  • Champs dans une requête Union    Vous ne pouvez pas mettre à jour des données à partir des champs dans une requête Union, car chaque enregistrement qui apparaît dans plusieurs sources de données apparaît une seule fois dans le résultat de la requête Union. Dans la mesure où certains enregistrements en double sont supprimés des résultats, Access ne peut pas mettre à jour tous les enregistrements nécessaires.

  • Champs qui sont des clés primaires    Dans certains cas, par exemple si le champ de clé primaire est utilisé dans une relation de table, vous ne pouvez pas mettre à jour le champ à l’aide d’une requête, sauf si vous configurez tout d’abord la relation de façon à effectuer automatiquement les mises à jour en cascade.

    Remarque : Lorsque les mises à jour sont effectuées en cascade, Access met automatiquement à jour les valeurs de clés étrangères lorsque vous modifiez une valeur de clé primaire dans une table parent. Pour plus d’informations sur les mises à jour en cascade, voir Créer, modifier ou supprimer une relation.

Pour obtenir des informations générales sur les autres méthodes d’ajout des enregistrements à une base de données ou de modification des données existantes, voir Ajouter un ou plusieurs enregistrements à une base de données.

Haut de la page

Créer et exécuter une requête Mise à jour

Il existe deux principales étapes à suivre pour créer et exécuter une requête Mise à jour : créer une requête Sélection qui identifie les enregistrements à mettre à jour, puis convertir cette requête en une requête Mise à jour que vous pouvez exécuter pour mettre à jour les enregistrements.

Conseil : Vous pouvez sauvegarder votre base de données avant d’exécuter une requête Mise à jour. Les résultats d’une requête Mise à jour sont irréversibles. En effectuant une sauvegarde, vous êtes certain de pouvoir annuler vos modifications en cas de besoin.

Comment faire pour sauvegarder votre base de données

  1. Cliquez sur le bouton Microsoft Office Image du bouton Office, pointez sur Gérer, puis sous Gérer cette base de données, cliquez sur Sauvegarder la base de données.

  2. Dans la boîte de dialogue Enregistrer la sauvegarde sous, spécifiez un nom et un emplacement pour la copie de sauvegarde, puis cliquez sur Enregistrer.

    Access ferme le fichier d’origine, crée une sauvegarde, puis rouvre le fichier d’origine.

    Pour rétablir une sauvegarde, fermez et renommez le fichier d’origine de sorte que la copie de sauvegarde puisse utiliser le nom de la version d’origine. Attribuez à la copie de sauvegarde le nom de la version d’origine, puis ouvrez la copie de sauvegarde ainsi renommée dans Access.

Dans cette section

Étape1 : créer une requête Sélection pour identifier les enregistrements à mettre à jour

Étape 2 : mettre à jour les enregistrements

Étape 1 : Créer une requête Sélection pour identifier les enregistrements à mettre à jour

  1. Ouvrez la base de données qui contient les enregistrements à mettre à jour.

  2. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Autre, cliquez sur Création de requête.

    Image du ruban Access

    Le Concepteur de requêtes s’ouvre, suivi de la boîte de dialogue Afficher la table.

  3. Cliquez sur l’onglet Tables.

  4. Sélectionnez les tables contenant les enregistrements à mettre à jour, cliquez sur Ajouter, puis sur Fermer.

    Les tables apparaissent sous forme d’une seule ou de plusieurs fenêtres dans le Concepteur de requêtes. Ces fenêtres répertorient tous les champs de chaque table. Cette illustration montre une table classique dans le Concepteur de requêtes.

    Table dans le Concepteur de requêtes

    1. Table affichée dans le Concepteur de requêtes

    2. Grille de création de requête

  5. Double-cliquez sur les champs à mettre à jour dans les fenêtres de table. Les champs sélectionnés apparaissent sur la ligne Champ de la grille de création de requête.

    Vous pouvez ajouter un champ de table par colonne dans la grille de création.

    Pour ajouter rapidement tous les champs d’une table, double-cliquez sur l’astérisque (*) en haut de la liste des champs de table dans la fenêtre de table. Cette illustration montre la grille de création de requête avec tous les champs ajoutés.

    Requête avec tous les champs de table ajoutés

  6. Pour limiter les résultats de requête en fonction des valeurs de champs, dans la grille de création de requête, sur la ligne Critères, entrez les critères à utiliser pour limiter les résultats.

    Tableau d’exemples de critères

    Le tableau suivant montre quelques exemples de critères et explique l’effet qu’ils ont sur les résultats d’une requête.

    Remarque : La plupart des exemples dans ce tableau utilisent des caractères génériques pour améliorer la flexibilité ou la puissance de la requête.

    Pour plus d’informations sur l’utilisation des caractères génériques dans vos requêtes, voir Référence aux caractères génériques Access.

    Critère

    Effet

    >234

    Renvoie tous les nombres supérieurs à 234. Pour rechercher tous les nombres inférieurs à 234, utilisez < 234.

    >="Cajhen"

    Renvoie tous les enregistrements de Cajhen à la fin de l’alphabet.

    Entre #02.02.07# Et #01.12.07#

    Renvoie les dates comprises entre le 2-fév-07 et le 1-déc-2007 (ANSI-89). Si votre base de données utilise les caractères génériques ANSI-92, utilisez des apostrophes (') au lieu des signes (#). Exemple : Entre '2/2/2007' Et '12/1/2007'.

    Pas "Allemagne"

    Recherche tous les enregistrements pour lesquels le contenu du champ n’est pas exactement égal à « Allemagne». Le critère renvoie les enregistrements qui contiennent des caractères en plus d’« Allemagne » tel qu’« Allemagne (Euro) » ou « Europe (Allemagne) ».

    Pas "T*"

    Recherche tous les enregistrements hormis ceux commençant par T. Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, utilisez le signe de pourcentage (%) à la place de l’astérisque (*).

    Pas "*t"

    Recherche tous les enregistrements qui ne se terminent pas par t. Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, utilisez le signe de pourcentage (%) à la place de l’astérisque (*).

    Dans(Canada,R-U)

    Dans une liste, recherche tous les enregistrements contenant Canada ou R-U.

    Comme "[A-D]*"

    Dans un champ Texte, recherche tous les enregistrements commençant par les lettres A à D. Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, utilisez le signe de pourcentage (%) à la place de l’astérisque (*).

    Comme "*ar*"

    Recherche tous les enregistrements comportant la séquence de lettres « ar ». Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, utilisez le signe de pourcentage (%) à la place de l’astérisque (*).

    Comme "Maison Dewe?"

    Recherche tous les enregistrements commençant par « Maison » et contenant une deuxième chaîne de 5 lettres dont les 4 premières lettres sont « Dewe » et la dernière est inconnue. Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, utilisez le caractère de soulignement (_) à la place du point d’interrogation (?).

    #2/2/2007#

    Recherche tous les enregistrements du 2 février 2007. Si votre base de données utilise le jeu de caractères génériques ANSI-92, mettez la date entre apostrophes (') au lieu d’utiliser des signes #, par exemple, ('2/2/2007').

    < Date( )- 30

    Utilise la fonction Date pour renvoyer toutes les dates postérieures aux 30 derniers jours.

    Date()

    Utilise la fonction Date pour renvoyer tous les enregistrements contenant la date du jour.

    Entre Date( ) Et AjDate("m", 3, Date( ))

    Utilise les fonctions Date et AjDate pour renvoyer tous les enregistrements situés entre la date du jour et les trois mois suivants.

    Est Null

    Renvoie tous les enregistrements contenant une valeur Null (vide ou non définie).

    Est Pas Null

    Renvoie tous les enregistrements contenant une valeur.

    ""

    Renvoie tous les enregistrements contenant une chaîne vide. Les chaînes vides sont utilisées lorsqu’un champ rend obligatoire l’ajout d’une valeur, mais que la valeur n’est pas connue. Par exemple, un champ peut nécessiter la saisie d’un numéro de télécopie. Or, si certains de vos clients ne possèdent pas de télécopieur, vous pouvez taper deux guillemets droits sans espace entre "" à la place d’un numéro.

  7. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Résultats, cliquez sur Exécuter.

  8. Vérifiez que la requête renvoie les enregistrements que vous souhaitez mettre à jour.

  9. Pour supprimer des champs que vous ne souhaitez pas inclure dans la structure de la requête, sélectionnez les champs et appuyez sur la touche Suppr.

  10. Pour des champs à inclure dans la structure de la requête, faites glisser les champs supplémentaires vers la grille de création de requête.

Étape 2 : Mettre à jour les enregistrements

  1. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Type de requête, cliquez sur Mise à jour.

    Cette procédure montre comment modifier une requête Sélection en requête Mise à jour. Lorsque vous effectuez cette opération, Access ajoute la ligne Mise à jour dans la grille de création de requête. L’illustration suivante montre une requête Mise à jour qui renvoie tous les biens achetés après le 5 janvier 2005 et qui change l’emplacement de façon à utiliser « Entrepôt 3 » pour tous les enregistrements répondant aux critères.

    Requête Mise à jour avec un seul critère de mise à jour

  2. Recherchez le champ qui contient les données à modifier et tapez votre expression (vos critères de modification) sur la ligne Mise à jour de ce champ.

    Vous pouvez utiliser toute expression valide sur la ligne Mise à jour.

    Tableau d’exemples d’expressions

    Ce tableau illustre certains exemples d’expressions et explique comment ils modifient les données.

    Expression

    Résultat

       "Représentant"

    Dans un champ Texte, modifie une valeur texte en Représentant.

    #10.08.07#

    Dans un champ Date/Heure, modifie une valeur de date en 10-août-07.

    Oui

    Dans un champ Oui/Non, modifie une valeur Non en valeur Oui.

    "PN" & [NuméroRéférence]

    Insère "PN" au début de chaque numéro de référence spécifié.

    [PrixUnitaire] * [Quantité]

    Multiplie les valeurs dans les champs PrixUnitaire et Quantité.

    [Transport] * 1,5

    Augmente les valeurs dans un champ Transport de 50%.

    SomDom("[Quantité] * [PrixUnitaire]",
    "Détails commandes", "[RéfProduit]=" &  [RéfProduit])

    Lorsque les valeurs RéfProduit de la table active correspondent aux valeurs RéfProduit de la table Détails commandes, cette expression met à jour le total des ventes en multipliant les valeurs d’un champ nommé Quantité par les valeurs d’un champ nommé PrixUnitaire. Cette expression utilise la fonction SomDom car elle peut fonctionner sur plusieurs tables ou champs de table.

    Droite([CodePostalEnvoi], 5)

    Tronque (supprime) les caractères les plus à gauche dans une chaîne de texte ou numérique, et laisse les cinq caractères les plus à droite.

    VraiFaux(EstNull([PrixUnitaire]), 0, [PrixUnitaire])

    Modifie une valeur Null (inconnue ou indéfinie) en un zéro (0) dans un champ PrixUnitaire.

  3. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Résultats, cliquez sur Exécuter.

    Un message d’alerte s’affiche.

  4. Pour exécuter la requête et mettre à jour les données, cliquez sur Oui.

    Remarque : Lorsque vous exécutez la requête, certains champs peuvent être exclus de votre jeu de résultats. Si votre requête comprend des champs que vous ne mettez pas à jour, par défaut Access ne les affiche pas dans les résultats. Par exemple, vous pourriez inclure des champs ID provenant de deux tables pour que votre requête identifie et mette à jour les enregistrements appropriés. Si vous ne mettez pas à jour ces champs ID, Access ne les affiche pas dans les résultats.

Haut de la page

Mettre à jour les données d’une table à l’autre

Lorsque vous avez besoin de mettre à jour des données d’une table à une autre, pensez à la règle suivante : les données types pour les champs source et de destination doivent correspondance ou être compatibles.

En outre, lorsque vous mettez à jour des données d’une table à une autre et que vous utilisez des types de données compatibles plutôt que correspondants, Access convertit les types de données de ces champs dans la table de destination. Ceci explique la troncation (suppression) de certaines données dans les champs de destination. La section Restrictions liées aux conversions des types de données explique votre marge de manœuvre relative à la conversion des types de données. Le tableau de cette section explique également les circonstances dans lesquelles un type de données peut changer ou éliminer certaines, voire toutes les données d’un champ, et spécifie les données sujettes à élimination.

La procédure de mise à jour des données d’une table à l’autre est composée des grandes étapes suivantes :

  1. Créez une requête Mise à jour et ajoutez-y les tables source et de destination.

  2. Joignez ces tables sur les champs qui contiennent les informations associées.

  3. Ajoutez les noms de vos champs de destination pour la ligne Champ de la grille de création.

  4. Ajoutez les noms de vos champs source à la ligne Mise à jour de la grille de création en utilisant la syntaxe suivante : [table_source].[champ_source].

Les étapes décrites dans cette section supposent l’utilisation de deux tables semblables. Dans cet exemple, la table Clients se trouve dans une base de données que vous venez de récupérer ; elle comprend des données plus récentes que la table Consommateurs. Vous pouvez constater que les noms de certains supérieurs et certaines adresses ont changé. C’est pourquoi vous décidez de mettre à jour la table Consommateurs en utilisant les données de la table Clients.

Table Clients

Réf client

Nom

Adresse

Ville

Département

Code postal

Pays/Région

Téléphone

Coordonnées

1

Baldwin Museum of Science

7, place Beaubernard

Saint-Denis

NY

93200

France

01.12.34.56.01

Hervé Bouraima

2

Blue Yonder Airlines

52 avenue des anémones

Valenciennes

MA

59300

France

03.12.34.56.01

Patrice Dupont-Roc

3

Coho Winery

31 rue du soleil

Toulouse

WA

31051

France

05.12.34.56.01

Antoine Faisandier

4

Contoso Pharmaceuticals

1 Impasse des vallées

Paris

Île-de-France

75003

France

01.22.45.67.01

Zoltan Harmuth

5

Fourth Coffee

2, av. de Slovaquie

Marseille

31020

France

04.01.23.78.01

Ariane Berthier

6

Consolidated Messenger

3123, avenue de Corée

Toulouse

WA

31051

France

05.12.34.56.02

Miles Reid

7

Graphic Design Institute

43 Av. Général de Gaulle

Nice

Alpes maritimes

06000

France

05.12.34.56.01

Tzipi Butnaru

8

Litware, Inc.

4, av. des États-Unis

Brest

OU

31415

France

03.12.34.56.01

Roger Dupont

9

Tailspin Toys

4, av. des États-Unis

Brest

OU

31415

France

03.12.34.56.01

Laurent Jabert

Table Consommateurs

Réf consommateur

Nom

Adresse

Ville

Département

Code postal

Pays ou région

Téléphone

Supérieur

1

Baldwin Museum of Science

7, place Beaubernard

Saint-Denis

NY

93200

France

01.12.34.56.01

Michel Cordani

2

Blue Yonder Airlines

52 avenue des anémones

Valenciennes

MA

59300

France

03.12.34.56.01

Patrice Dupont-Roc

3

Coho Winery

31 rue du soleil

Toulouse

WA

31051

France

05.12.34.56.01

Antoine Faisandier

4

Contoso Pharmaceuticals

1 Impasse des vallées

Paris

Île-de-France

75003

France

01.22.45.67.01

Zoltan Harmuth

5

Fourth Coffee

134 Grand Rue

Marseille

31020

France

04.01.23.78.01

Ariane Berthier

6

Consolidated Messenger

3123, avenue de Corée

Toulouse

WA

31051

France

05.12.34.56.02

Jean-Charles Colon

7

Graphic Design Institute

67, av. du Mali

Nice

Alpes maritimes

06000

France

05.12.34.56.01

Marie Dubois

8

Litware, Inc.

4, av. des États-Unis

Brest

OU

31415

France

03.12.34.56.01

Jérôme Duchemin

9

Tailspin Toys

4, av. des États-Unis

Brest

OU

31415

France

03.12.34.56.01

Laurent Jabert

À mesure que vous continuez, n’oubliez pas que bien que la correspondance des types de données pour chaque champ de table ne soit pas obligatoire, leur compatibilité s’impose. Access doit pouvoir convertir les données de la table source en un type utilisable dans la table de destination. Dans certains cas, la conversion risque de supprimer certaines données. Pour plus d’informations sur les restrictions liées aux conversions des types de données, voir la section Restrictions liées aux conversions des types de données.

Créer et exécuter la requête Mise à jour

Remarque : Les étapes suivantes supposent l’utilisation des deux tables précédentes. Vous pouvez les personnaliser par rapport à vos données.

  1. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Autre, cliquez sur Création de requête.

    Image du ruban Access

  2. Dans la boîte de dialogue Afficher la table, cliquez sur l’onglet Tables.

  3. Double-cliquez sur vos tables source et de destination pour les ajouter à la requête, puis cliquez sur Fermer. Chaque table s’affiche dans une fenêtre dans le Concepteur de requêtes.

  4. Dans la plupart des cas, Access joint automatiquement les champs associés dans une requête. Pour joindre manuellement des champs qui contiennent des informations connexes, faites glisser le champ associé d’une table vers le champ équivalent dans l’autre table.

    Par exemple, si vous utilisez les tables mentionnées dans les exemples ci-dessus, vous faites glisser le champ Réf Client sur le champ Réf Consommateur. Access crée alors une relation entre ces champs dans les deux tables et s’en sert pour joindre tous les enregistrements associés.

  5. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Type de requête, cliquez sur Mise à jour.

  6. Dans la table de destination, double-cliquez sur les champs à mettre à jour. Chaque champ apparaît dans la ligne Champ de la grille de création.

    Si vous utilisez ces exemples de tables, vous ajoutez tous les champs à l’exception du champ Réf Consommateur. Notez que le nom de la table de destination s’affiche dans la ligne Table de la grille de création.

  7. Sur la ligne Mise à jour de la requête, dans chacune des colonnes contenant un champ de destination, ajoutez le nom de la table source et le champ de cette table correspondant à celui de la table de destination. Assurez-vous aussi d’utiliser la syntaxe suivante : [Table].[Champ], où la table et les noms de champs sont placés entre crochets et séparés par des virgules.

    Cette illustration montre une partie de la grille de création, avec les exemples de tables ci-dessus. Retenez la syntaxe pour la table et les noms de champs dans la ligne Mise à jour.

    Requête qui met à jour une table avec les données d'une autre table

    À mesure que vous continuez, n’oubliez pas que l’orthographe des noms de tables et de champs doit être correcte sur la ligne Mise à jour et que vous devez respecter la ponctuation des noms de tables et de champs d’origine. Ceci dit, le respect des majuscules n’est pas obligatoire.

  8. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Résultats, cliquez sur Exécuter.

  9. Lorsque le système vous demande de confirmer la mise à jour, cliquez sur Oui.

Restrictions liées aux conversions des types de données

Le tableau suivant répertorie les types de données fournis dans Access, explique les restrictions liées aux conversions des types de données et décrit brièvement les pertes de données éventuelles en cours de conversion.

Conversion du type

En type

Modifications ou restrictions

Texte

Mémo

Access les supprime tous à l’exception des 255 premiers caractères.

Numérique

Aucune restriction.

Date/Heure

Aucune restriction.

Monnaie

Aucune restriction.

NuméroAuto

Aucune restriction.

Oui/Non

La valeur -1 (Oui dans un champ Oui/Non) est convertie en Oui. La valeur 0 (Non dans un champ Oui/Non) est convertie en Non.

Lien hypertexte

Access tronque les liens au-delà des 255 premiers caractères.

Mémo

Texte

Aucune restriction.

Numérique

Aucune restriction.

Date/Heure

Aucune restriction.

Monnaie

Aucune restriction.

NuméroAuto

Aucune restriction.

Oui/Non

La valeur -1 (Oui dans un champ Oui/Non) est convertie en Oui. La valeur 0 (Non dans un champ Oui/Non) est convertie en Non.

Lien hypertexte

Aucune restriction.

Numérique

Texte

Le texte doit comprendre des nombres, des monnaies valides et des séparateurs décimaux. Le nombre de caractères dans le champ Texte doit être compris dans la fourchette définie pour le champ Numérique.

Pour plus d’informations sur les tailles des champs numériques, voir Insérer, créer ou supprimer un champ destiné au stockage de valeurs numériques.

Mémo

Le champ Mémo doit comprendre uniquement du texte, des monnaies valides et des séparateurs décimaux. Le nombre de caractères dans le champ Mémo doit être compris dans la fourchette définie pour le champ Numérique.

Pour plus d’informations sur les tailles des champs numériques, voir Insérer, créer ou supprimer un champ destiné au stockage de valeurs numériques.

Nombre avec une taille de champ ou une précision différente

Les valeurs ne doivent pas être supérieures ou inférieures à la nouvelle taille de stockage des champs. La modification de la précision risque de se solder par l’arrondi de certaines valeurs dans Access.

Date/Heure

Les dates convertibles dépendent de la taille du champ numérique. N’oubliez pas qu’Access stocke toutes les dates sous forme de dates de série et qu’il stocke les valeurs de date sous forme d’entiers à virgule flottante en double précision.

Access utilise le 30 décembre 1899 comme date 0. Les dates non comprises entre le 18 avril 1899 et le 11 septembre 1900 dépassent la taille d’un champ Octet. Les dates non comprises entre le 13 avril 1810 et le 16 septembre 1989 dépassent la taille d’un champ Entier.

Pour accepter un maximum de dates, définissez la propriété Taille du champ de votre champ Numérique sur la valeur Entier long ou une valeur supérieure.

Pour plus d’informations sur les dates de série et la façon dont Access utilise et stocke les valeurs de date, voir Ajouter et personnaliser des formats de date et d’heure.

Monnaie

Les valeurs ne doivent pas être supérieures (ou inférieures) à la taille limite définie pour ce champ. Par exemple, vous pouvez convertir un champ Monnaie en champ Entier uniquement si ces valeurs sont comprises entre 255 et 32 767.

NuméroAuto

Les valeurs doivent être comprises dans la taille limite définie pour le champ.

Oui/Non

Les valeurs Oui sont converties en -1. Les valeurs Non sont converties en 0.

Date/Heure

Texte

Le texte d’origine doit être une date reconnaissable ou une combinaison de date/heure. Par exemple, 18-Jan-2007.

Mémo

Le texte d’origine doit être une date reconnaissable ou une combinaison de date/heure. Par exemple, 18-Jan-2007.

Numérique

La valeur doit être comprise entre -657 434 et 2 958 465,99998843.

Monnaie

La valeur doit être comprise entre -$657 434 et $2 958 465,9999.

NuméroAuto

La valeur doit être supérieure à -657 434 et inférieure à 2 958 466.

Oui/Non

La valeur -1 (Oui) est convertie en 29 décembre 1899. La valeur 0 (Non) est convertie en heure pour indiquer minuit (12:00 AM).

Monnaie

Texte

Le texte doit comprendre des nombres et des séparateurs valides.

Mémo

Le texte doit comprendre des nombres et des séparateurs valides.

Numérique

Aucune restriction.

Date/Heure

Aucune restriction, mais Access risque d’arrondir la valeur

NuméroAuto

Aucune restriction.

Oui/Non

La valeur -1 (Oui) est convertie en $1 et la valeur 0 (Non) est convertie en 0$.

NuméroAuto

Texte

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Mémo

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Numérique

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Date/Heure

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Monnaie

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Oui/Non

Interdit si le champ NuméroAuto sert de clé primaire.

Oui/Non

Texte

Le texte d’origine doit comprendre uniquement les valeurs Oui, Non, Vrai, Faux, Activé ou Désactivé.

Mémo

Le texte d’origine doit comprendre uniquement les valeurs Oui, Non, Vrai, Faux, Activé ou Désactivé.

Numérique

La valeur Zéro ou Null est convertie en Non, toutes les autres valeurs sont converties en Oui.

Date/Heure

La valeur Null ou 12:00:00 AM est convertie en Non, toutes les autres valeurs sont converties en Oui.

Monnaie

Les valeurs Zéro et Null sont converties en Non, toutes les autres valeurs sont converties en Oui.

NuméroAuto

Toutes les valeurs sont converties en Oui.

Lien hypertexte

Texte

Si le texte d’origine contient une adresse web valide, telle que adatum.com, www.adatum.com ou http://www.adatum.com, Access le convertit en lien hypertexte. Access tente de convertir les autres valeurs, ce qui signifie que vous voyez du texte souligné et le curseur change d’aspect lorsque vous pointez sur le lien. Cependant, ces liens ne fonctionnent pas. Le texte peut contenir tout protocole web valide : http://, gopher://, telnet://, ftp://, wais://, et ainsi de suite.

Mémo

Reportez-vous à l’entrée précédente. Les mêmes restrictions s’appliquent.

Numérique

Interdit lorsqu’un champ Numérique fait partie d’une relation. Si la valeur d’origine figure dans le formulaire d’une adresse IP valide (quatre groupes de trois chiffres séparés par un point : nnn.nnn.nnn.nnn) et si les nombres coïncident avec une adresse web, un lien valide résultera de la conversion. Sinon, Access insère http:// devant chaque valeur et les liens qui s’affichent alors ne sont pas valides.

Date/Heure

Access insère http:// devant chaque adresse, mais les liens qui s’affichent ne fonctionnent pratiquement jamais.

Monnaie

Access insère http:// devant chaque valeur, mais comme pour les dates, les liens qui s’affichent ne fonctionnent pratiquement jamais.

NuméroAuto

Interdit lorsque le champ NuméroAuto fait partie d’une relation. Access insère http:// devant chaque valeur, mais les liens qui s’affichent ne fonctionnent pratiquement jamais.

Oui/Non

Access convertit toutes les valeurs Oui en -1 et toutes les valeurs Non en 0, il insère http:// devant chaque valeur. Les liens affichés ne fonctionnent pas.

Haut de la page

Empêcher le mode désactivé de bloquer une requête

Par défaut, Access désactive toutes les requêtes Action (Mise à jour, Ajout, Suppression ou Création de table) à moins que votre base de données ne soit enregistrée à un emplacement approuvé ou qu’elle ne soit signée et approuvée. Si vous n’avez pas effectué l’une de ces opérations, vous pouvez tout de même activer la requête pour la session de base de données active. Dans la barre des messages, un simple clic sur Activer le contenu suffit.

Si vous essayez d’exécuter une requête Action et que rien ne semble se produire, vérifiez si le message suivant s’affiche dans la barre d’état Access :

Le mode désactivé a bloqué cette action ou cet événement.

Activer le contenu bloqué

  • Dans la barre des messages, cliquez sur Options.

    La boîte de dialogue Options de sécurité Microsoft Office apparaît.

  • Cliquez sur Activer ce contenu, puis sur OK.

  • Exécutez à nouveau votre requête.

Masquer la barre des messages

  • Cliquez sur l’onglet Outils de base de données, puis dans le groupe Afficher/Masquer, cliquez sur Barre des messages.

Activer l’option Barre des messages

  1. Cliquez sur le Bouton Microsoft Office Image du bouton Office, puis sur Options Access.

  2. Dans le volet gauche de la boîte de dialogue Options Access, cliquez sur Centre de gestion de la confidentialité.

  3. Dans le volet droit, sous Centre de gestion de la confidentialité de Microsoft Office Access, cliquez sur Paramètres du Centre de gestion de la confidentialité.

  4. Dans le volet gauche de la boîte de dialogue Centre de gestion de la confidentialité, cliquez sur Barre des messages.

  5. Dans le volet droit, cliquez sur Afficher la barre des messages dans toutes les applications lorsque le contenu est bloqué, puis cliquez sur OK.

  6. Pour appliquer le paramètre modifié, fermez la base de données et rouvrez-la.

Pour plus d’informations sur l’activation du contenu de la requête, voir la section Voir aussi.

Haut de la page

Version SQL : instruction UPDATE

Si vous n’avez pas de difficulté à travailler avec SQL, vous pouvez également écrire une instruction UPDATE à l’aide du mode SQL. Pour utiliser le mode SQL, créez une requête vide, puis basculez en mode SQL.

Cette section présente la syntaxe et un exemple d’instruction UPDATE.

Syntaxe

UPDATE table    SET nouvelle_valeur    WHERE critères;

L’instruction UPDATE comprend les éléments suivants :

Élément

Description

table

Nom de la table qui contient les données à modifier.

nouvelle_valeur

Expression qui détermine la valeur à insérer dans un champ particulier dans les enregistrements mis à jour.

critères

Expression qui détermine quels enregistrements sont mis à jour. Seuls les enregistrements correspondant à l’expression sont mis à jour.

Remarques

L’instruction UPDATE est particulièrement utile lorsque vous souhaitez modifier de nombreux enregistrements ou que les enregistrements que vous souhaitez modifier résident dans plusieurs tables.

Vous pouvez modifier plusieurs champs simultanément. L’exemple suivant augmente les valeurs de OrderAmount de 10 pour cent et les valeurs de Freight de 3 pour cent pour les transporteurs résidant au Royaume-Uni (UK) :

UPDATE Orders

SET OrderAmount = OrderAmount * 1.1,

Freight = Freight * 1.03

WHERE ShipCountry = 'UK';

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Comment pouvons-nous nous améliorer ?

Comment pouvons-nous nous améliorer ?

Afin de protéger votre vie privée, n’indiquez aucune information de contact dans vos commentaires. Lisez notre déclaration de confidentialité.

Nous vous remercions pour vos commentaires.