Instruction CREATE INDEX

Crée un index sur une table existante.

Remarque : Pour des bases de données autres que Microsoft Access, le moteur de base de données Access ne prend pas en charge l’utilisation de l’instruction CREATE INDEX (sauf pour créer un pseudo-index sur une table liée ODBC) ou d’instructions de langage de définition de données (DDL). Utilisez plutôt les méthodes Create de DAO (Data Access Objects). Pour plus d’informations, voir la section Remarques.

Syntaxe

CREATE [ UNIQUE ] INDEX index
ON table (field [ASC|DESC][, field [ASC|DESC], ...])
[WITH { PRIMARY | DISALLOW NULL | IGNORE NULL }]

L’instruction CREATE INDEX comprend les parties suivantes :

Partie

Description

index

Nom de l’index à créer.

table

Nom de la table existante qui contiendra l’index.

field

Le nom du ou des champs à indexer. Pour créer un index sur champ unique, spécifiez le nom du champ entre parenthèses après le nom de la table. Pour créer un index multi-champ, spécifiez le nom de chaque champ à inclure dans l’index. Pour créer des index classé en ordre décroissant, utilisez le mot réservé DESC. Autrement les index sont supposés être classés dans un ordre croissant.


Remarques

Pour interdire la présence de valeurs en double dans les champs indexés d’enregistrements différents, utilisez le mot réservé UNIQUE.

Dans la clause WITH facultative, vous pouvez appliquer des règles de validation des données. Vous pouvez :

  • Interdire les entrées Null dans les champs indexés des nouveaux enregistrements en utilisant l’option DISALLOW NULL.

  • Empêcher que des enregistrements dont la valeur est Null dans les champs indexés soient inclus dans l’index en utilisant l’option IGNORE NULL.

  • Désigner les champs indexé en tant que clé primaire en utilisant le mot réservé PRIMARY. Cela impliquant que la clé soit unique, vous pouvez omettre le mot réservé UNIQUE.

Vous pouvez utiliser l’instruction CREATE INDEX pour créer un pseudo-index sur une table liée dans une source de données ODBC telle que Microsoft® SQL Server™ qui n’a pas encore d’index. Pour créer un pseudo-index, vous n’avez pas besoin d’autorisation ou d’accès au serveur distant. La base de données distante ignore l’existence du pseudo-index et n’est nullement affectée par celui-ci. Vous utilisez la même syntaxe pour les tables liées et natives. La création d’un pseudo index sur une table ordinairement en lecture seule peut être particulièrement utile.

Vous pouvez également utiliser l’instruction ALTER TABLE pour ajouter un index d’un seul champ ou multi-champ à une table, et l’instruction ALTER TABLE ou DROP pour supprimer un index créé avec l’instruction ALTER TABLE ou CREATE INDEX.

Remarque : N’utilisez pas le mot réservé PRIMARY lorsque vous créez un index sur une table qui possède déjà une clé primaire. Autrement, une erreur se produit.



Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×