Effectuer une migration intermédiaire du courrier vers Office 365

Vous pouvez migrer le contenu des boîtes aux lettres d’utilisateur d’un système Exchange 2003 ou Exchange 2007 vers Office 365 par étapes via une migration intermédiaire.

Cet article décrit les tâches inhérentes à une migration de courrier intermédiaire. La rubrique Ce que vous devez savoir sur une migration de courrier intermédiaire vers Office 365 donne un aperçu du processus de migration. Une fois que vous maîtrisez le contenu de cet article, vous pouvez utiliser celui-ci pour commencer à migrer les boîtes aux lettres d’un système de courrier vers un autre.

Pour connaître les étapes Windows PowerShell, voir Utiliser PowerShell pour effectuer une migration intermédiaire vers Office 365.

Tâches de migration

Voici les tâches à effectuer lorsque vous êtes prêt à démarrer la migration intermédiaire.

  1. Préparer la migration intermédiaire

  2. Vérifier que le domaine vous appartient

  3. Utiliser la synchronisation d’annuaires pour créer des utilisateurs dans Office 365

  4. Créer une liste des boîtes aux lettres à déplacer

  5. Connecter Office 365 à votre système de courrier

  6. Migrer vos boîtes aux lettres

  7. Démarrer le lot de migration intermédiaire

  8. Convertir des boîtes aux lettres locales pour les utilisateurs à extension courrier

  9. Acheminer vos courriers électroniques directement vers Office 365

  10. Supprimer le lot de migration intermédiaire

  11. Effectuer les tâches postérieures à la migration

Préparer la migration intermédiaire

Avant de déplacer les boîtes aux lettres vers Office 365 via une migration intermédiaire, vous devez apporter quelques modifications à votre environnement Exchange Server.

Pour préparer une migration intermédiaire

  1. Configurer Outlook Anywhere sur votre serveur Exchange Server local      Le service de migration du courrier utilise Outlook Anywhere (ou RPC via HTTP) pour se connecter à votre serveur Exchange Server local. Pour plus d’informations sur la configuration d’Outlook Anywhere pour Exchange 2007 et Exchange 2003, voir les rubriques suivantes :

    Important : Vous devez utiliser un certificat émis par une autorité de certification approuvée avec votre configuration d’Outlook Anywhere. Outlook Anywhere ne peut pas être configuré avec un certificat auto-signé. Pour plus d’informations, voir Procédure de configuration de SSL pour Outlook Anywhere.

  2. Facultatif : vérifier que vous pouvez vous connecter à votre organisation Exchange à l’aide d’Outlook Anywhere     Essayez une des méthodes suivantes pour tester vos paramètres de connexion.

  3. Définir les autorisations     Le compte d’utilisateur local que vous utilisez pour vous connecter à votre organisation Exchange locale (également appelée administrateur de migration) doit avoir les autorisations nécessaires pour accéder aux boîtes aux lettres locales que vous voulez déplacer vers Office 365. Ce compte d’utilisateur est utilisé lorsque vous connectez Office 365 à votre système de courrier plus loin dans cette procédure.

  4. Pour migrer les boîtes aux lettres, l’administrateur doit avoir un des jeux d’autorisations suivants :

    • Disposer de l’autorisation FullAccess pour chaque boîte aux lettres locale et de l’autorisation WriteProperty pour modifier la propriété TargetAddress sur les comptes d’utilisateurs locaux.

      ou

    • Disposer de l’autorisation Receive As sur la base de données de boîtes aux lettres locale où sont stockées les boîtes aux lettres d’utilisateurs, et de l’autorisation WriteProperty pour modifier la propriété TargetAddress sur les comptes d’utilisateurs locaux.

    Pour obtenir des instructions sur la définition de ces autorisations, voir Attribution d’autorisations Exchange pour la migration de boîtes aux lettres vers Office 365.

  5. Désactiver la messagerie unifiée     Si la messagerie unifiée est activée pour les boîtes aux lettres locales que vous déplacez, désactivez-la avant de procéder à la migration. Activez la messagerie unifiée pour les boîtes aux lettres une fois la migration terminée. Pour les procédures, voir Désactiver la messagerie unifiée.

Vérifier que le domaine vous appartient

Au cours de la migration, l’adresse SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) de chaque boîte aux lettres locale est utilisée pour créer l’adresse de courrier pour une nouvelle boîte aux lettres Office 365. Pour effectuer une migration intermédiaire, vous devez vérifier que vous êtes bien propriétaire du domaine local dans votre organisation Office 365.

Utiliser l’Assistant Domaines pour vérifier que le domaine local vous appartient

  1. Remarque : Vous devez être un administrateur général dans Office 365 pour effectuer ces étapes.

    Connectez-vous à Office 365 à l’aide de votre compte professionnel ou scolaire.

  2. Accédez à la page Domaines.

  3. Dans la page Gérer les domaines, cliquez sur Ajouter un domaine Icône Ajouter pour démarrer l’Assistant Domaines.

  4. Dans la page Ajouter un domaine à Office 365, cliquez sur Spécifier un nom de domaine et confirmer la propriété.

  5. Tapez le nom de domaine (par exemple, Contoso.com) que vous utilisez pour votre organisation Exchange locale, puis cliquez sur Suivant.

  6. Dans la page Confirmer que vous possédez <nom de votre domaine>, sélectionnez votre fournisseur d’hébergement DNS dans la liste ou les instructions générales, le cas échéant.

  7. Suivez les instructions fournies par votre fournisseur d’hébergement DNS. L’enregistrement TXT est généralement choisi pour vérifier la propriété de domaine.

    Vous pouvez également trouver la valeur TXT ou MX spécifique à votre client Office 365 en suivant les instructions de la rubrique Recueillir les informations nécessaires pour créer des enregistrements DNS Office 365.

    Après avoir ajouté votre enregistrement TXT ou MX, patientez environ 15 minutes avant de passer à l’étape suivante.

  8. Dans l’Assistant Domaines d’Office 365, sélectionnez Terminé, vérifier maintenant pour afficher une page de vérification. Choisissez Terminer.

    Si la page de vérification ne s’affiche pas, patientez quelques minutes, puis réessayez.

    Ne passez pas à l’étape suivante de l’Assistant Domaines. Vous avez à présent confirmé que vous êtes propriétaire du domaine de l’organisation Exchange locale et êtes prêt à procéder à une migration de courrier.

Utiliser la synchronisation d’annuaires pour créer des utilisateurs dans Office 365

La synchronisation d’annuaires vous permet de créer tous les utilisateurs locaux dans votre organisation Office 365.

Une fois les utilisateurs créés, vous devrez leur attribuer une licence. Vous disposez de 30 jours suivant la création pour le faire. Pour savoir comment ajouter des licences, voir Effectuer les tâches postérieures à la migration.

Pour créer des utilisateurs

  • Vous pouvez utiliser l’outil de synchronisation Microsoft Azure Active Directory ou les services AAD Sync (Microsoft Azure Active Directory Sync Services) pour synchroniser et créer vos utilisateurs locaux dans Office 365. Une fois les boîtes aux lettres déplacées vers Office 365, vous allez gérer les comptes d’utilisateurs dans votre organisation locale, et ils seront synchronisés avec votre organisation Office 365. Pour plus d’informations, voir Intégration d’annuaire .

Créer une liste des boîtes aux lettres devant être déplacées

Une fois les utilisateurs dont vous voulez déplacer les boîtes aux lettres locales vers Office 365 identifiés, vous utilisez un fichier CSV pour créer un lot de migration. Chaque ligne du fichier CSV (utilisé par Office 365 pour exécuter la migration) contient des informations sur une boîte aux lettres locale.

Remarque : Aucune limite n’est définie pour le nombre de boîtes aux lettres pouvant être déplacées vers Office 365 à l’aide d’une migration intermédiaire. Le fichier CSV d’un lot de migration peut contenir un maximum de 2 000 lignes. Pour migrer plus de 2 000 boîtes aux lettres, créez des fichiers CSV supplémentaires et utilisez chacun d’eux pour créer un lot de migration.

Attributs pris en charge

Le fichier CSV d’une migration intermédiaire prend en charge les trois attributs suivants. Chaque ligne du fichier CSV correspond à une boîte aux lettres et doit contenir une valeur pour chacun de ces attributs.

Attribut

Description

Obligatoire ?

Adresse de courrier

Spécifie l’adresse de courrier SMTP principale (par exemple, pilarp@contoso.com) pour les boîtes aux lettres locales.

Utilisez l’adresse SMTP principale pour les boîtes aux lettres locales, et non les ID d’utilisateur d’Office 365. Par exemple, si le nom du domaine local est contoso.com, mais que celui du domaine de courrier Office 365 est service.contoso.com, vous devez utiliser le nom de domaine contoso.com pour les adresses de courrier dans le fichier CSV.

Obligatoire

Mot de passe

Mot de passe à définir pour la nouvelle boîte aux lettres Office 365. Toute restriction sur les mots de passe appliquée à votre organisation Office 365 s’applique également aux mots de passe inclus dans le fichier CSV.

Facultatif

ForceChangePassword

Indique si un utilisateur doit changer de mot de passe lors de la première connexion à sa nouvelle boîte aux lettres Office 365. Utilisez la valeur True ou False pour ce paramètre.

Remarque : Si vous avez implémenté une solution d’authentification unique en déployant services AD FS (Active Directory Federation Services) 2.0 (AD FS 2.0) ou version ultérieure dans votre organisation locale, vous devez utiliser la valeur False pour l’attribut ForceChangePassword.

Facultatif

Format de fichier CSV

Voici un exemple de format pour le fichier CSV. Dans cet exemple, trois boîtes aux lettres locales sont déplacées vers Office 365.

La première ligne, ou ligne d’en-tête, du fichier CSV recense les noms des attributs, ou champs, spécifiés dans les lignes qui suivent. Les noms d’attributs sont séparés par une virgule.

EmailAddress,Password,ForceChangePassword 
pilarp@contoso.com,Pa$$w0rd,False
tobyn@contoso.com,Pa$$w0rd,False
briant@contoso.com,Pa$$w0rd,False

Chaque ligne située sous la ligne d’en-tête représente un utilisateur et fournit les informations qui seront utilisées pour migrer sa boîte aux lettres. Les valeurs d’attribut de chaque ligne doivent être dans le même ordre que les noms d’attribut de la ligne d’en-tête.

Pour créer le fichier CSV, utilisez un éditeur de texte quelconque ou une application telle que Excel. Enregistrez le fichier au format .csv ou .txt.

Remarque : Si le fichier CSV contient des caractères spéciaux ou non-ASCII, enregistrez-le avec UTF-8 ou un autre codage Unicode. Selon l’application, l’enregistrement du fichier CSV avec UTF-8 ou un autre codage Unicode est facilité lorsque les paramètres régionaux du système de l’ordinateur correspondent à la langue utilisée dans le fichier CSV.

Connecter Office 365 à votre système de courrier

Un point de terminaison de la migration contient les paramètres et les informations nécessaires à la connexion au serveur local qui héberge les boîtes aux lettres déplacées avec Office 365. Pour une migration intermédiaire, vous devez créer un point de terminaison de la migration Outlook Anywhere. Un point de terminaison de la migration est créé pour être utilisé avec l’ensemble de vos lots de migration.

Pour créer un point de terminaison de la migration

  1. Accédez au Centre d’administration Exchange.

  2. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  3. Sélectionnez Plus Icône Autres > Points de terminaison de la migration.

    Sélectionner un point de terminaison de migration.
  4. Dans la page Points de terminaison de la migration, cliquez sur Nouveau Nouvelle icône .

  5. Dans la page Sélectionnez le type de point de terminaison de la migration, choisissez Outlook Anywhere > Suivant.

  6. Dans la page Entrer les informations d’identification du compte local, entrez les informations suivantes :

    • Adresse de courrier      Tapez l’adresse de courrier des utilisateurs de l’organisation Exchange locale qui seront déplacés. Office 365 testera la connectivité à la boîte aux lettres de ces utilisateurs.

    • Compte avec des privilèges      Tapez le nom de l’utilisateur (format domaine\nom d’utilisateur ou adresse de courrier) pour un compte doté des autorisations d’administration nécessaires dans l’organisation locale. Office 365 utilisera ce compte pour détecter le point de terminaison de la migration et tester les autorisations attribuées à ce compte en tentant d’accéder à la boîte aux lettres avec l’adresse de courrier spécifiée.

    • Mot de passe d’un compte doté de privilèges     Tapez le mot de passe du compte doté de privilèges correspondant au compte de l’administrateur.

  7. Cliquez sur Suivant et procédez comme suit :

    • Si Office 365 se connecte correctement au serveur source, les paramètres de connexion apparaissent. Sélectionnez Suivant.

      Connexion vérifiée pour le point de terminaison Outlook Anywhere.
    • Si la connexion de test au serveur source n’est pas correctement établie, communiquez les informations suivantes :

      • Serveur Exchange     Tapez le nom de domaine complet du serveur Exchange Server local. Il s’agit du nom d’hôte de votre serveur de boîtes aux lettres. Par exemple, EXCH-SRV-01.corp.contoso.com.

      • Serveur proxy RPC     Tapez le nom de domaine complet du serveur proxy RPC pour Outlook Anywhere. Le serveur proxy est généralement le même que votre URL Outlook Web App (par exemple, mail.contoso.com, qui est également l’URL du serveur proxy qu’Outlook utilise pour se connecter à un serveur Exchange Server).

  8. Dans la page Entrer des informations générales, tapez le nom du point de terminaison de la migration (par exemple, Test5-point de terminaison). Laissez les deux autres zones vides afin d’utiliser les valeurs par défaut.

    Nom du point de terminaison de migration.
  9. Cliquez sur Nouveau pour créer le point de terminaison de la migration.

    Pour vérifier qu’Exchange Online est connecté au serveur local, vous pouvez exécuter la commande dans l’exemple 4 de Test-MigrationServerAvailability.

Migrer vos boîtes aux lettres

Vous devez créer, puis exécuter un lot de migration pour déplacer les boîtes aux lettres vers Office 365.

Créer un lot de migration intermédiaire

Pour une migration intermédiaire, vous déplacez les boîtes aux lettres par lots (un lot par fichier CSV créé).

Pour créer un lot de migration intermédiaire

  1. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  2. Cliquez sur Nouveau Nouvelle icône > Migrer vers Exchange Online.

    Sélectionner Migrer vers Exchange Online
  3. Dans la page Sélectionnez le type de migration, cliquez sur Migration intermédiaire > Suivant.

  4. Dans la page Sélectionnez des utilisateurs, choisissez Parcourir, puis sélectionnez le fichier CSV à utiliser pour ce lot de migration.

    Une fois un fichier CSV sélectionné, Office 365 vérifie qu’il présente les caractéristiques suivantes :

    • Il n’est pas vide.

    • Il utilise un format séparé par des virgules.

    • Il ne contient pas plus de 2 000 lignes.

    • Il inclut les colonnes EmailAddress obligatoires dans la ligne d’en-tête.

    • Toutes les lignes ont le même nombre de colonnes que la ligne d’en-tête.

    Si l’une de ces vérifications échoue, un message d’erreur décrivant la raison de l’échec apparaît. Vous devez alors corriger les erreurs dans le fichier CSV, puis le soumettre à nouveau pour créer un lot de migration. Une fois le fichier CSV validé, le nombre d’utilisateurs qu’il contient est présenté comme le nombre de boîtes aux lettres à déplacer.

  5. Sélectionnez Suivant.

  6. Dans la page Confirmer le point de terminaison de la migration, vérifiez les informations du point de terminaison de la migration, puis sélectionnez Suivant.

    Nouveau lot de migration avec point de terminaison vérifié.
  7. Dans la page Configuration de la migration, tapez le nom (sans espace ni caractère spécial) du lot de migration, puis cliquez sur Suivant. Ce nom apparaît dans la liste des lots de migration dans la page Migration, une fois que vous avez créé le lot de migration.

  8. Dans la page Démarrer le lot, sélectionnez une des options suivantes :

    • Démarrer le lot automatiquement     Le lot de migration est démarré dès lors que vous enregistrez le nouveau lot de migration. Le lot démarre avec l’état Synchronisation.

    • Démarrer le lot plus tard manuellement     Le lot de migration est créé mais pas démarré. L’état du lot est défini sur Créé. Pour démarrer un lot de migration, sélectionnez-le dans le tableau de bord de migration, puis cliquez sur Démarrer.

  9. Cliquez sur Nouveau pour créer le lot de migration.

    Le nouveau lot de migration apparaît dans le tableau de bord de migration.

Démarrer le lot de migration intermédiaire

Si vous avez créé un lot de migration et configuré son démarrage manuel, vous pouvez le démarrer via le centre d’administration Exchange.

Pour démarrer un lot de migration intermédiaire

  1. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires> Migration.

  2. Dans le tableau de bord de migration, sélectionnez le lot, puis Démarrer.

  3. Si un lot de migration démarre correctement, son statut dans le tableau de bord devient Synchronisation.

    Le lot de migration est en cours de synchronisation

Vérifier l’application de l’étape de migration

Vous pouvez suivre l’état de la synchronisation dans le tableau de bord de migration. En cas d’erreur, vous pouvez consulter un fichier journal pour obtenir davantage d’informations.

Vous pouvez également vérifier que les utilisateurs sont créés dans le Centre d’administration Office 365 pendant la migration.

Convertir des boîtes aux lettres locales en utilisateurs à extension messagerie pour permettre aux utilisateurs déplacés d’accéder à leur courrier

Suite à la migration d’un lot de boîtes aux lettres, vous devez permettre aux utilisateurs d’accéder à leur courrier. Un utilisateur dont la boîte aux lettres a été déplacée possède désormais une boîte aux lettres locale et une autre dans Office 365. Les utilisateurs disposant d’une boîte aux lettres dans Office 365 cessent de recevoir des messages dans leur boîte aux lettres locale.

Vos migrations n’étant pas encore terminées, vous n’êtes pas encore prêt à diriger tous les utilisateurs vers Office 365 pour leur courrier. Que faire pour les utilisateurs disposant de deux boîtes aux lettres ? Vous pouvez convertir les boîtes aux lettres locales déjà déplacées en utilisateurs à extension messagerie. Lors de cette conversion, vous pouvez diriger l’utilisateur vers Office 365 pour sa courrier au lieu de sa boîte aux lettres locale.

Cette conversion permet également de conserver les adresses proxy des boîtes aux lettres Exchange Online en les copiant vers les utilisateurs à extension messagerie. Vous pouvez ainsi gérer les utilisateurs situés sur le cloud à partir de votre organisation locale à l’aide d’Active Directory. De plus, si vous décidez de désaffecter votre organisation Exchange locale une fois les boîtes aux lettres déplacées vers Exchange Online, les adresses proxy que vous avez copiées vers les utilisateurs à extension messagerie sont conservées dans votre environnement Active Directory local.

Pour plus d’informations et pour télécharger les scripts que vous pouvez exécuter pour convertir des boîtes aux lettres en utilisateurs à extension messagerie, voir les rubriques suivantes :

Facultatif : répéter les étapes de la migration

Vous pouvez exécuter les lots simultanément ou un par un. Utilisez la méthode qui convient le mieux à votre planning et en fonction de votre capacité à accompagner les utilisateurs pour finaliser la migration. Rappelez-vous que chaque lot de migration est limité à 2 000 boîtes aux lettres.

Une fois toutes les boîtes aux lettres déplacées vers Office 365, vous pouvez directement envoyer des messages à Office 365 et désaffecter votre ancien système de courrier.

Facultatif : réduire les délais de remise des messages

Cette tâche n’est pas obligatoire, mais si vous l’ignorez, les messages peuvent mettre plus de temps à apparaître dans les nouvelles boîtes aux lettres Office 365.

Lorsque des personnes extérieures à votre organisation vous envoient des messages, leur système de courrier ne vérifie pas systématiquement l’emplacement auquel ceux-ci doivent être envoyés. Il enregistre en effet l’emplacement de votre système de courrier sur la base d’un paramètre de votre serveur DNS appelé durée de vie (TTL). Si vous modifiez l’emplacement de votre système de courrier avant l’expiration de la durée de vie (TTL), le système de courrier de l’expéditeur tente d’envoyer les messages à l’ancien emplacement avant de comprendre que celui-ci a changé. Ceci peut entraîner un retard au niveau de la remise. Pour éviter ceci, il est possible de diminuer la durée de vie (TTL) donnée par votre serveur DNS aux serveurs situés en dehors de votre organisation. Les autres organisations actualisent ainsi plus souvent l’emplacement de votre système de courrier.

Un intervalle court, tel que 3 600 secondes (une heure) ou moins, indique que la plupart des systèmes de courrier demandent un emplacement actualisé toutes les heures. Nous vous recommandons de définir l’intervalle au minimum sur cette valeur avant de commencer la migration du courrier. Ainsi, tous les systèmes qui vous envoient des messages ont le temps de prendre en compte la modification. Lorsque vous basculez finalement vers Office 365, vous pouvez modifier la durée de vie (TTL) sur un intervalle plus long.

Vous pouvez modifier le paramètre de durée de vie (TTL) dans l’enregistrement de serveur de courrier de votre système de courrier (enregistrement MX). Celui-ci se trouve dans votre système DNS public. Si vous avez plusieurs enregistrements MX, vous devez modifier la valeur de chaque enregistrement sur 3 600 secondes ou moins.

Si vous avez besoin d’aide pour configurer vos paramètres DNS, consultez notre Guide sur les DNS d’Office 365.

Acheminer vos messages Gmail directement vers Office 365

Les systèmes de courrier utilisent un enregistrement DNS (enregistrement MX) pour déterminer l’emplacement de remise des courriers. Pendant le processus de migration du courrier, votre enregistrement MX pointait vers votre système de courrier local. À présent que la migration du courrier vers Office 365 est terminée pour l’ensemble des utilisateurs, il est temps de pointer votre enregistrement MX vers Office 365. Ceci permet de s’assurer que les courriers entrants sont remis dans vos boîtes aux lettres Office 365. Le déplacement de l’enregistrement MX vous permet également de désactiver votre ancien système de courrier lorsque vous êtes prêt à le faire.

Des instructions spécifiques s’appliquent à la modification de l’enregistrement MX pour de nombreux fournisseurs DNS. Si votre fournisseur DNS n’est pas inclus ou si vous voulez prendre connaissance des principales étapes, des instructions générales sur les enregistrements MX sont également disponibles.

La reconnaissance de l’enregistrement MX modifié par les systèmes de courrier de vos clients et partenaires peut prendre jusqu’à 72 heures. Patientez au moins 72 heures avant de passer à la tâche suivante.

Supprimer le lot de migration intermédiaire

Une fois que vous avez modifié l’enregistrement MX et vérifié que tous les messages sont acheminés vers les boîtes aux lettres Office 365, vous pouvez supprimer les lots de migration intermédiaire. Vérifiez ce qui suit avant de supprimer un lot de migration :

  • Tous les utilisateurs du lot utilisent leur boîte aux lettres Office 365. Après la suppression d’un lot, les messages envoyés aux boîtes aux lettres sur le serveur Exchange Server local ne sont pas copiés dans les boîtes aux lettres Office 365 correspondantes.

  • Les boîtes aux lettres Office 365 ont été synchronisées au moins une fois dès lors que les courriers ont commencé à leur être envoyés directement. Pour ce faire, assurez-vous que la valeur dans la zone Heure de la dernière synchronisation du lot de migration est une date plus récente que celle à laquelle les courriers ont commencé à être acheminés directement vers les boîtes aux lettres Office 365.

Lorsque vous supprimez un lot de migration intermédiaire, le service de migration efface les enregistrements liés au lot de migration, puis supprime le lot de migration. Le lot est supprimé de la liste des lots de migration dans le tableau de bord de migration.

Pour supprimer le lot de migration intermédiaire

  1. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  2. Dans le tableau de bord de migration, sélectionnez le lot, puis cliquez sur Supprimer.

    La suppression du lot peut prendre quelques minutes.

  3. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  4. Vérifiez que le lot de migration n’apparaît plus dans le tableau de bord de migration.

Effectuer les tâches postérieures à la migration

Une fois les boîtes aux lettres déplacées vers Office 365, certaines tâches postérieures à la migration doivent être effectuées.

Pour effectuer les tâches postérieures à la migration

  1. Activez des comptes d’utilisateur Office 365 pour les comptes migrés en attribuant des licences.    Si vous n’attribuez pas de licence, la boîte aux lettres est désactivée à la fin de la période de grâce (30 jours). Pour attribuer une licence dans le Centre d’administration Office 365, voir Attribuer des licences à des utilisateurs dans Office 365 pour les entreprises.

  2. Créez un enregistrement DNS de découverte automatique afin que les utilisateurs puissent facilement accéder à leurs boîtes aux lettres.    Une fois les boîtes aux lettres locales déplacées vers Office 365, vous pouvez configurer un enregistrement DNS de découverte automatique pour votre organisation Office 365 afin de permettre aux utilisateurs de se connecter aisément à leur nouvelle boîte aux lettres Office 365 avec Outlook et les clients mobiles. Ce nouvel enregistrement DNS de découverte automatique doit utiliser le même espace de noms que celui que vous utilisez pour votre organisation Office 365. Par exemple, si votre espace de noms basé sur le cloud est cloud.contoso.com, l’enregistrement DNS de découverte automatique que vous devez créer est autodiscover.cloud.contoso.com.

    Office 365 utilise un enregistrement CNAME pour implémenter le service de découverte automatique pour Outlook et les clients mobiles. L’enregistrement CNAME de découverte automatique doit contenir les informations suivantes :

    • Alias : autodiscover

    • Cible : autodiscover.outlook.com

    Pour plus d’informations, voir Créer des enregistrements DNS pour Office 365 lorsque vous gérez vos enregistrements DNS.

  3. Désaffecter les serveurs Exchange locaux.    Une fois que vous avez vérifié que tous les courriers électroniques sont bien acheminés directement vers les boîtes aux lettres Office 365, que vous avez terminé la migration, et que vous n’avez plus besoin de votre organisation de courrier locale, vous pouvez désinstaller Exchange.

    Pour plus d’informations, voir les articles suivants :

    Remarque : La désaffectation d’Exchange peut avoir des conséquences inattendues. Avant de désaffecter votre organisation Exchange locale, il est recommandé de contacter le support technique Microsoft.

Petit icône de LinkedIn Learning. Vous débutez dans Office 365 ?
Découvrez les cours vidéo gratuits destinés aux administrateurs Office 365 et aux professionnels de l’informatique, proposés par LinkedIn Learning.

Voir aussi

Ce que vous devez savoir sur une migration de messagerie intermédiaire vers Office 365

Méthodes de migration du courrier électronique vers Office 365

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×