Diagnostiquer des problèmes de performances avec SharePoint Online

Cet article explique comment diagnostiquer des problèmes courants de votre site SharePoint Online à l’aide des outils de développement Internet Explorer.

Vous pouvez identifier une page de site SharePoint Online présentant un problème de performances en rapport avec les personnalisations de trois façons :

  • moniteur réseau accessible de la barre d’outils F12 ;

  • comparaison à une ligne de base non personnalisée ;

  • métriques d’en-tête de réponse SharePoint Online.

Cette rubrique décrit comment utiliser chacune de ces méthodes pour diagnostiquer des problèmes de performances. Après avoir compris la cause du problème, vous pouvez travailler sur une solution en vous référant aux articles relatifs à l’optimisation des performances de SharePoint disponibles sur http://aka.ms/tune.

Utilisation de la barre d’outils F12 pour diagnostiquer les performances dans SharePoint Online

Dans cet article, nous utilisons Internet Explorer 11. Les versions des outils de développement F12 sur d’autres navigateurs offrent des fonctionnalités similaires, même si elles peuvent sembler légèrement différentes. Pour plus d’informations sur les outils de développement F12, voir :

Pour afficher les outils de développement, appuyez sur F12, puis cliquez sur l’icône Wi-Fi :

Capture d’écran de l’icône Wi-Fi dans les outils de développement F12

Sous l’onglet Réseau, appuyez sur le bouton de lecture en vert pour charger une page. L’outil retourne tous les fichiers que le navigateur demande afin d’obtenir la page que vous avez demandée. La capture d’écran suivante montre une telle liste.

Capture d’écran de la liste des fichiers renvoyés avec une demande de page

Vous pouvez également voir les durées de téléchargement des fichiers sur le côté droit, comme illustré dans cette capture d’écran.

Diagramme montrant le temps nécessaire au chargement des pages demandées à partir de SharePoint

Cet affichage donne une représentation visuelle du temps de chargement. La ligne verte indique le moment où la page est prête à être rendue par le navigateur. Vous disposez ainsi d’un aperçu rapide des différents fichiers susceptibles de ralentir les chargements de page sur votre site.

Configuration d’une ligne de base non personnalisée pour SharePoint Online

La meilleure façon de déterminer les points de faibles des performances de votre site consiste à configurer une collection de sites totalement standard dans SharePoint Online. Vous pouvez ainsi comparer les différents aspects de votre site à ce que vous obtiendriez sans personnalisation de page. La page d’accueil de OneDrive Entreprise est un bon exemple de collection de sites distincte peu susceptible de comprendre des personnalisations.

Examen des informations d’en-tête de réponse de SharePoint

SharePoint Online et SharePoint Server 2013 vous permettent de consulter les informations renvoyées au navigateur dans l’en-tête de réponse pour chaque fichier. Les deux valeurs les plus utiles pour diagnostiquer les problèmes de performances sont SPRequestDuration et SharePointHealthScore-X :

  • SPRequestDuration

    Cette valeur indique la durée de traitement de la demande sur le serveur. Elle peut aider à déterminer si la demande est importante et monopolise beaucoup de ressources. Il s’agit de la meilleure information concernant le travail du serveur en relation avec l’affichage de la page.

  • X-SharePointHealthScore

    Cette valeur indique l’état d’intégrité du serveur sur lequel votre instance SharePoint s’exécute. Elle est comprise entre 0 et 10, où 0 correspond à une intégrité optimale. Elle vous aide à déterminer si le serveur est la cause du goulot d’étranglement dans le chargement de votre page, ou si ce problème est spécifique de la page en question. Le score d’intégrité du serveur est presque toujours 0. SharePoint Online émettant des alertes automatisées lorsque le score d’intégrité du serveur se dégrade, vous devriez jamais voir longtemps un résultat autre que 0.

Pour afficher les informations d’en-tête de réponse de SharePoint

  1. Assurez-vous que les outils F12 sont bien installés. Pour plus d’informations sur le téléchargement et l’installation de ces outils, voir Nouveautés des outils de développement F12.

  2. Dans les outils F12, sous l’onglet Réseau, appuyez sur le bouton de lecture de couleur verte pour charger une page.

  3. Cliquez sur l’un des fichiers .aspx retournés par l’outil, puis cliquez sur Détails.

    Affiche les détails de l’en-tête de réponse
  4. Cliquez sur En-têtes de réponse.

    Diagramme montrant l’URL de l’en-tête de réponse

Cause des problèmes de performances dans SharePoint Online

L’article Options de navigation pour SharePoint Online présente un exemple d’utilisation de la valeur SPRequestDuration pour déterminer que la navigation structurelle complexe occasionnait un délai important de traitement de la page sur le serveur. En prenant une valeur d’un site de référence (sans personnalisation), il est possible de déterminer si le chargement d’un fichier donné prend beaucoup de temps. L’exemple présenté dans Options de navigation pour SharePoint Online est le fichier .aspx principal. Ce fichier contient l’essentiel du code ASP.NET qui s’exécute lors du chargement de la page. Selon le modèle de site que vous utilisez, ce fichier peut être nommé start.aspx, home.aspx, default.aspx, ou encore autrement si vous personnalisez la page d’accueil. Si le nombre retourné est sensiblement supérieur à celui obtenu pour votre site de référence, cela indique que quelque chose de complexe se passe avec votre page, qui occasionne des problèmes de performances.

Après que vous avez identifié un problème spécifique de votre site, la méthode recommandée pour comprendre la cause d’une baisse des performances consiste à éliminer toutes les causes possibles, telles que les personnalisations de pages, puis à rajouter celles-ci au site une à une. Lorsque vous avez supprimé suffisamment de personnalisations pour que les performances de la page soient correctes, vous pouvez rajouter des personnalisations spécifiques l’une après l’autre.

Par exemple, si vous avez une navigation très complexe, essayez de modifier la navigation de façon à ne pas afficher les sous-sites, puis activez les outils de développement pour voir si cela a une incidence. Ou bien, si vous avez une grande quantité de reports de contenu, essayez d’en supprimer de votre page pour voir si cela améliore les choses. En éliminant toutes les causes possibles, puis en les rajoutant une à une, vous pouvez facilement identifier les fonctionnalités les plus problématiques, et rechercher une solution.

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×