Déplacer d’autres types de boîtes aux lettres IMAP vers Office 365

Dans le cadre du déploiement d’Office 365, vous pouvez choisir de migrer le contenu des boîtes aux lettres d’utilisateur d’un service de courrier IMAP (Internet Mail Access Protocol) vers Office 365.

Vous cherchez les commandes Windows PowerShell relatives aux migrations IMAP standard ? Pour plus d’informations, voir Utiliser PowerShell pour effectuer une migration IMAP vers Office 365.

Tâches de migration pour les boîtes aux lettres IMAP

Remarques : 

Voici les tâches à effectuer lorsque vous êtes prêt à démarrer la migration de vos boîtes aux lettres IMAP :

Office 365 a besoin du nom du système de courrier source, parfois appelé serveur, à partir duquel vous voulez migrer les boîtes aux lettres. Vous pouvez obtenir le nom de votre système de courrier de différentes manières. Le plus simple consiste à utiliser un client de courrier connecté à votre système de courrier. Dans cette tâche, nous décrivons la procédure d’obtention du nom du système à l’aide d’Outlook Web App. Si votre client de courrier n’est pas décrit ici, contactez le support technique pour votre système de courrier source.

Obtenir le nom de votre système de messagerie source à l’aide de TE102821288

  1. Dans Outlook Web App, dans la barre d’outils, cliquez sur Paramètres Bouton Paramètres d’Office 365 > Options > Courrier > Comptes > POP et IMAP. Sous vos informations de compte, un lien Paramètres d’accès POP ou IMAP doit apparaître. Le nom de votre serveur IMAP apparaît sous le paramètre IMAP.

    Montre le lien pour les paramètres d’accès POP ou IMAP

    Pour plus d’informations sur les connexions IMAP dans Office 365, voir Utiliser POP ou IMAP pour se connecter à des comptes Office 365 Entreprise ou Microsoft Exchange.

Les étapes à suivre pour créer la liste des boîtes aux lettres devant être déplacées dépend de la manière dont vous accédez aux boîtes aux lettres. Vous devez en effet y accéder avant de les déplacer vers Office 365. Vous pouvez procéder de deux manières :

Créer la liste des boîtes aux lettres d’utilisateur lorsque vous connaissez les mots de passe d’utilisateur, ou réinitialiser les mots de passe

Pour cette tâche, vous allez créer un fichier de migration qui contient la liste des boîtes aux lettres devant être déplacées vers Office 365. Nous utilisons Excel dans les instructions, car il s’agit de la méthode la plus simple pour créer le fichier de migration. Vous pouvez utiliser Excel 2013, Excel 2010 ou Excel 2007.

Lorsque vous créez le fichier de migration, vous devez connaître le mot de passe de chaque boîte aux lettres que vous voulez déplacer. Nous partons du principe que vous ne connaissez pas le mot de passe des utilisateurs. Il est dès lors probable que vous devrez attribuer des mots de passe temporaires (en réinitialisant les mots de passe) à toutes les boîtes aux lettres au cours de la migration.

Vous ne devez pas migrer toutes les boîtes aux lettres en une fois. Vous pouvez procéder par lots selon votre convenance. Vous pouvez inclure jusqu’à 50 000 boîtes aux lettres (une ligne pour chaque utilisateur) dans votre fichier de migration, qui peut être d’une taille maximale de 10 Mo.

Pour plus d’informations, voir Fichiers CSV pour les lots de migration IMAP.

  1. Accédez à votre système de courrier source (celui à partir duquel vous effectuez la migration), puis à la liste de boîtes aux lettres que vous voulez migrer.

    Nous vous aurions volontiers indiqué les étapes exactes si nous le pouvions, mais les systèmes de courrier sont si nombreux qu’il vaut mieux que vous les recherchiez vous-même. Lorsque vous trouvez la liste de boîtes aux lettres, laissez cette fenêtre ouverte.

  2. Accédez au Centre d’administration Office 365.

  3. Accédez à Utilisateurs > Utilisateurs actifs. Regardez la colonne Nom d’utilisateur. Vous utiliserez cette information dans quelques instants. Gardez également le Centre d’administration Office 365 ouvert.

    Colonne du nom d’utilisateur dans le Centre d’administration Office 365
  4. Démarrez Excel.

  5. Utilisez la capture d’écran suivante comme modèle pour créer le fichier de migration dans Excel. Commencez par les titres dans la ligne 1. Vérifiez qu’ils correspondent exactement à l’image et qu’ils ne contiennent pas d’espace. Les noms de titre exacts sont les suivants :

    • EmailAddress dans la cellule A1.

    • UserName dans la cellule B1.

    • Password dans la cellule C1.

      En-têtes de cellule dans le fichier de migration d’Excel
  6. Entrez ensuite l’adresse de courrier, le nom d’utilisateur et le mot de passe de chaque boîte aux lettres que vous voulez déplacer. Entrez une boîte aux lettres par ligne :

    • La colonne A correspond à l’adresse de courrier de la boîte aux lettres Office 365. Voici ce qui apparaît dans la colonne Nom d’utilisateur sous Utilisateurs > Utilisateurs actifs dans le Centre d’administration Office 365.

    • La colonne B correspond au nom de connexion (par exemple, marie ou souvent, marie@contoso.com) de la boîte aux lettres de l’utilisateur dans le système de courrier source.

      Remarque : De nombreux systèmes de courrier utilisent l’adresse de courrier complète comme nom de connexion. Notez également que si vous utilisez le même domaine dans Office 365 et votre système de courrier source, les colonnes A et B peuvent être identiques.

    • La colonne C correspond au mot de passe de la boîte aux lettres de l’utilisateur.

      Exemple de fichier de migration complété

      Si vous ne connaissez pas les mots de passe des utilisateurs, vous devez les réinitialiser à l’aide de mots de passe que vous connaissez, puis entrez ceux-ci dans le fichier de migration. Même si cette méthode est peu pratique pour les utilisateurs, vous devez toutefois procéder ainsi, sauf si votre système de courrier source prend en charge l’utilisation des informations d’identification de superutilisateur.

      Si vous voulez que les utilisateurs aient accès au système de courrier source, vous pouvez distribuer les nouveaux mots de passe au système de courrier source une fois la migration terminée. Nous nous occuperons de récupérer les nouveaux mots de passe distribués une fois la migration terminée.

  7. Réinitialisez les mots de passe et notez les nouveaux mots de passe dans votre fichier de migration. Les étapes exactes dépendent de votre système de courrier source. Vous pouvez probablement accéder à l’option de réinitialisation d’un mot de passe lorsque vous affichez le compte de courrier de l’utilisateur.

  8. Enregistrez le fichier comme type de fichier CSV, puis fermez Excel.

    Montre l’option Enregistrer au format CSV dans Excel

Pour cette tâche, vous allez créer un fichier de migration qui contient la liste des boîtes aux lettres devant être déplacées vers Office 365. La méthode la plus simple pour créer le fichier de migration consiste à utiliser Excel. Aussi, nous avons utilisé Excel dans ces instructions. Vous pouvez utiliser Excel 2013, Excel 2010 ou Excel 2007.

Lorsque vous créez un fichier de migration dans cette tâche, vous tapez les informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres et le nom des utilisateurs dans un format spécial. Ceci vous permet d’accéder aux boîtes aux lettres des utilisateurs sans connaître ni réinitialiser leur mot de passe. Nous vous fournissons le format utilisé par les serveurs IMAP Exchange, Dovecot et Mirapoint. Si votre système de courrier source n’apparaît pas ici et que vous ne connaissez pas le format correct, vous pouvez toujours réinitialiser le mot de passe des utilisateurs. Ignorez cette étape et accédez à la rubrique Créer la liste des boîtes aux lettres d’utilisateur lorsque vous connaissez les mots de passe d’utilisateur, ou réinitialiser les mots de passe.

Vous ne devez pas migrer toutes les boîtes aux lettres en une fois. Vous pouvez migrer celles-ci par lots selon votre convenance. Vous pouvez inclure jusqu’à 50 000 boîtes aux lettres (une ligne pour chaque utilisateur) dans votre fichier de migration, qui peut être d’une taille maximale de 10 Mo.

  1. Accédez à votre système de courrier source (celui à partir duquel vous effectuez la migration), puis à la liste de boîtes aux lettres que vous voulez migrer. Nous vous aurions volontiers indiqué les étapes exactes si nous le pouvions, mais les systèmes de courrier sont si nombreux qu’il vaut mieux que vous les recherchiez vous-même. Lorsque vous trouvez la liste de boîtes aux lettres, laissez cette fenêtre ouverte afin de pouvoir la consulter.

  2. Accédez au Centre d’administration Office 365.

  3. Accédez à Utilisateurs > Utilisateurs actifs. Regardez la colonne Nom d’utilisateur. Vous utiliserez cette information dans quelques instants. Gardez également la page du Centre d’administration Office 365 ouverte.

    Colonne du nom d’utilisateur dans le Centre d’administration Office 365
  4. Démarrez Excel.

  5. Utilisez la capture d’écran suivante comme modèle pour créer le fichier de migration dans Excel. Commencez par les titres dans la ligne 1. Vérifiez qu’ils correspondent exactement à la capture d’écran et qu’ils ne contiennent pas d’espace. Les noms de titre exacts sont les suivants :

    • EmailAddress dans la cellule A1.

    • UserName dans la cellule B1.

    • Password dans la cellule C1.

      En-têtes de cellule dans le fichier de migration d’Excel
  6. Entrez ensuite l’adresse de courrier, le nom d’utilisateur et le mot de passe de chaque boîte aux lettres que vous voulez déplacer. Entrez une boîte aux lettres par ligne.

    • La colonne A correspond à l’adresse de courrier de la boîte aux lettres Office 365 de l’utilisateur. Voici ce qui apparaît dans la colonne Nom d’utilisateur sous Utilisateurs > Utilisateurs actifs dans le Centre d’administration Office 365.

    • La colonne B correspond à la combinaison du nom de l’administrateur de boîtes aux lettres et du nom d’utilisateur spécifique dans votre système de courrier source. Pour consulter des instructions de mise en forme, voir Format des informations d’identification de l’administrateur de boîtes aux lettres pour différents serveurs IMAP.

    • La colonne C correspond au mot de passe du compte d’administrateur de boîtes aux lettres.

  7. Enregistrez le fichier comme type de fichier CSV, puis fermez Excel.

    Exemple de fichier de migration complété

Format des informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres pour différents serveurs IMAP

Dans le fichier de migration, chaque cellule de la colonne UserName comporte deux noms combinés : le nom d’utilisateur de la personne dont le courrier est migré et le nom d’utilisateur du compte d’administrateur de boîtes aux lettres. Le format pris en charge pour les informations d’identification de l’administrateur de boîtes aux lettres diffère selon votre système de courrier source. Voici les formats de différents types de systèmes de courrier sources.

Microsoft Exchange

Si vous migrez le courrier à partir de l’implémentation IMAP pour Exchange, utilisez le format Domaine/UserName_Administrateur/UserName_Utilisateur pour l’attribut UserName dans le fichier de migration. Supposons que vous effectuez une migration de courrier à partir d’Exchange pour Alberta Greene, Bobby Overby, Irwin Hume, Katrina Hernandez et Mathew Slattery. Vous avez un compte d’administrateur de boîtes aux lettres, associé au nom d’utilisateur mailadmin et au mot de passe P@ssw0rd. Votre fichier de migration ressemble à ce qui suit :

Fichier de migration d’exemple pour Exchange
Dovecot

Les systèmes de courrier sources tels qu’un serveur IMAP Dovecot qui prennent en charge le cadre SASL (Simple Authentication and Security Layer), utilisent le format UserName_Utilisateur*UserName_Administrateur. Supposons que vous migrez le courrier à partir d’un serveur IMAP Dovecot à l’aide des informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres mailadmin et P@ssw0rd. Votre fichier de migration ressemble à ce qui suit :

Fichier de migration d’exemple pour Dovecot
Mirapoint

Si vous migrez le courrier à partir de Mirapoint Message Server, utilisez le format #utilisateur@domaine#UserName_Administrateur#. Supposons que vous migrez le courrier à l’aide des informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres mailadmin et P@ssw0rd. Votre fichier de migration ressemble à ce qui suit :

Fichier de migration d’exemple pour Mirapoint
Courier IMAP

Certains systèmes de courrier sources tels que Courier IMAP ne prennent pas en charge l’utilisation des informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres pour la migration des boîtes aux lettres vers Office 365. À la place, vous pouvez configurer votre système de courrier source de façon à utiliser les dossiers partagés virtuels. Ceux-ci vous permettent d’utiliser les informations d’identification d’administrateur de boîtes aux lettres pour accéder aux boîtes aux lettres des utilisateurs dans le système de courrier source. Pour plus d’informations sur la configuration des dossiers partagés virtuels pour Courier IMAP, voir Dossiers partagés.

Pour déplacer les boîtes aux lettres une fois que vous avez configuré les dossiers partagés virtuels dans votre système de courrier source, vous devez inclure l’attribut facultatif UserRoot dans le fichier de migration. Cet attribut spécifie l’emplacement des boîtes aux lettres des utilisateurs au sein de la structure de dossiers partagés virtuels du système de courrier source. Par exemple, le chemin d’accès à la boîte aux lettres d’Alberta est /users/alberta.

Voici un exemple de fichier de migration qui contient l’attribut UserRoot :

Fichier de migration d’exemple pour Courier IMAP

Pour migrer correctement le courrier, Office 365 doit se connecter au système de courrier source et communiquer avec. Pour ce faire, Office 365 utilise un point de terminaison de la migration. Il s’agit d’un terme technique qui décrit les paramètres utilisés pour créer la connexion. Vous créez celui-ci dans cette tâche.

  1. Accédez au Centre d’administration Exchange.

  2. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration > Plus Icône Autres > Points de terminaison de la migration.

    Nom du point de terminaison de migration
  3. Cliquez sur Nouveau Nouvelle icône pour créer un point de terminaison de migration.

  4. Dans la page Sélectionnez le type de point de terminaison de la migration, choisissez IMAP.

  5. Dans la page Configuration de migration IMAP, entrez les informations suivantes :

    • * Serveur IMAP Tapez le nom de serveur de courrier (par exemple, imap.contoso.com) du serveur de courrier source.

    • Conservez les informations restantes comme paramètres par défaut. Ceux-ci fonctionnent dans la plupart des cas.

  6. Cliquez sur Suivant. Le service de migration utilise les paramètres pour tester la connexion à votre serveur de courrier. Si la connexion fonctionne, la page Entrer des informations générales apparaît.

  7. Dans la page Entrer des informations générales, tapez le nom du point de terminaison de la migration (par exemple, Point-de-terminaison-Test5). Laissez les deux autres zones vides afin d’utiliser les valeurs par défaut.

    Nom du point de terminaison de migration
  8. Cliquez sur Nouveau pour créer le point de terminaison de migration.

Vous pouvez utiliser un lot de migration pour déplacer des groupes de boîtes aux lettres vers Office 365 simultanément. Le lot est constitué des boîtes aux lettres que vous avez répertoriées dans le fichier de migration dans le cadre de la tâche précédente.

Conseils : 

  • Il est recommandé de créer un lot de migration de test avec un petite nombre de boîtes aux lettres afin de tester le processus.

  • Utilisez des fichiers de migration avec le même nombre de lignes et exécutez les lots à des horaires réguliers au cours de la journée. Comparez ensuite le temps d’exécution total pour chaque lot de test. Ceci vous permet d’estimer le délai nécessaire à la migration de l’ensemble de vos boîtes aux lettres, le volume des lots de migration individuels et le nombre de connexions simultanées au système de courrier source devant être utilisées pour trouver l’équilibre entre la vitesse de migration et l’utilisation de la bande passante sur Internet.

  1. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  2. Cliquez sur Nouveau Nouvelle icône > Migrer vers Exchange Online.

    Sélectionner Migrer vers Exchange Online
  3. Cliquez sur Migration IMAP > Suivant.

  4. Dans la page Sélectionnez les utilisateurs, cliquez sur Parcourir pour spécifier le fichier de migration que vous avez créé. Une fois que vous avez sélectionné le fichier de migration, Office 365 contrôle celui-ci pour vérifier les points suivants :

    • Il n’est pas vide.

    • Il utilise un format séparé par des virgules.

    • Il ne contient pas plus de 50 000 lignes.

    • Il inclut les attributs obligatoires dans la ligne d’en-tête.

    • Il contient des lignes avec le même nombre de colonnes comme ligne d’en-tête.

    Si l’une de ces vérifications échoue, un message d’erreur décrivant la raison de l’échec apparaît. Dans ce cas, vous devez corriger le fichier de migration et le renvoyer pour créer un lot de migration.

  5. Une fois qu’Office 365 valide le fichier de migration, il affiche le nombre d’utilisateurs répertoriés dans le fichier comme étant le nombre de boîtes aux lettres à déplacer.

    Nouveau lot de migration avec un fichier CSV
  6. Cliquez sur Suivant.

  7. Dans la page Configuration de migration IMAP, cliquez sur Suivant.

  8. Dans cette page, sélectionnez le point de terminaison de la migration que vous avez créé à l’étape 4 : Connecter Office 365 à votre système de courrier.

  9. Dans la page Configuration de la migration, tapez le nom (sans espace ni caractère spécial) du lot de migration (par exemple, Migration-Test5), puis cliquez sur Suivant.

    Le nom du lot de migration par défaut qui est affiché est le nom du fichier de migration que vous avez spécifié. Il apparaît dans la liste du tableau de bord de migration une fois que vous avez créé le lot de migration.

    Par ailleurs, vous pouvez éventuellement entrer le nom des dossiers que vous voulez exclure de la migration (par exemple, Partagé, Courrier indésirable et Éléments supprimés). Cliquez sur Nouveau Nouvelle icône pour les ajouter à la liste des dossiers exclus. Vous pouvez également utiliser l’icône de modification Icône Ajouter pour modifier le nom d’un dossier et l’icône de suppression Icône Supprimer pour supprimer le nom d’un dossier.

    Important : Si vous migrez le courrier à partir d’un serveur Microsoft Exchange Server, il est recommandé d’exclure les dossiers publics de la migration. Si vous ne le faites pas, le contenu des dossiers publics est copié dans la boîte aux lettres Office 365 des utilisateurs dans le fichier de migration.

    Boîte de dialogue Configuration de la migration
  10. Cliquez sur Suivant.

  11. Dans la page Démarrer le lot, procédez comme suit :

    • Cliquez sur Parcourir pour envoyer une copie des rapports de migration aux autres utilisateurs. Par défaut, les rapports de migration vous sont envoyés par courrier électronique. Vous pouvez également accéder aux rapports de migration à partir de la page de propriétés du lot de migration.

    • Cliquez sur Démarrer le lot automatiquement. La migration démarre dès lors que vous enregistrez le nouveau lot de migration. Le statut du lot est d’abord Créé, puis passe à Synchronisation une fois la migration démarrée.

      Le lot de migration est en cours de synchronisation

Vérifier le bon déroulement de cette tâche

  • Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration. Vérifiez que le lot apparaît dans le tableau de migration. Si la migration s’est correctement déroulée, le statutSynchronisé est défini.

    Si cette étape échoue, consultez les rapports d’état des boîtes aux lettres associés pour identifier les erreurs spécifiques et vérifiez que la colonne EmailAddress de votre fichier de migration inclut l’adresse de courrier Office 365 correcte.

Vérifier le déroulement correct de la migration des boîtes aux lettres vers Office 365

  • Demandez aux utilisateurs dont la boîte aux lettres a été déplacée d’effectuer les tâches suivantes :

    • Connectez-vous à Office 365 à l’aide de votre compte professionnel ou scolaire.

      Utiliser leur mot de passe temporaire.

    • Mettre à jour leur mot de passe et définir leur fuseau horaire. Ils doivent impérativement sélectionner le fuseau horaire correct afin de s’assurer que leurs paramètres de calendrier et de courrier sont corrects.

    • Une fois Outlook Web App ouvert, envoyer un courrier électronique à un autre utilisateur d’Office 365 pour vérifier qu’ils peuvent envoyer des messages.

    • Sélectionner Outlook, puis vérifier la présence de leurs courriers électroniques et dossiers.

Cette tâche est facultative. Cette tâche n’est pas obligatoire, mais si vous l’ignorez, les messages peuvent mettre plus de temps à apparaître dans vos nouvelles boîtes aux lettres Office 365.

Lorsque des personnes extérieures à votre organisation vous envoient des courriers, leur système de courrier ne vérifie pas systématiquement l’emplacement auquel ceux-ci doivent être envoyés. Il enregistre en effet l’emplacement de votre système de courrier sur la base d’un paramètre de votre serveur DNS appelé durée de vie (TTL). Si vous modifiez l’emplacement de votre système de courrier avant l’expiration de la durée de vie (TTL), le système de courrier de l’expéditeur tente d’envoyer les courriers à l’ancien emplacement avant de comprendre que celui-ci a changé. Ceci peut entraîner un retard au niveau de la remise. Pour éviter ceci, il est possible de diminuer la durée de vie (TTL) donnée par votre serveur DNS aux serveurs situés en dehors de votre organisation. Les autres organisations actualisent ainsi plus souvent l’emplacement de votre système de courrier.

Un intervalle court, tel que 3 600 secondes (une heure) ou moins, indique que la plupart des systèmes de courrier demandent un emplacement actualisé toutes les heures. Nous vous recommandons de définir l’intervalle au minimum sur cette valeur avant de commencer la migration du courrier. Ainsi, tous les systèmes qui vous envoient des courriers ont le temps de prendre en compte la modification. Lorsque vous basculez finalement vers Office 365, vous pouvez modifier la durée de vie (TTL) sur un intervalle plus long.

Vous pouvez modifier le paramètre de durée de vie (TTL) dans l’enregistrement de serveur de courrier de votre système de courrier (enregistrement MX). Celui-ci se trouve dans votre système DNS public. Si vous avez plusieurs enregistrements MX, vous devez modifier la valeur de chaque enregistrement sur 3 600 secondes ou moins.

Ne vous inquiétez pas si vous ignorez cette tâche. Il est possible que l’affichage de vos courriers électroniques dans vos nouvelles boîtes aux lettres Office 365 prenne davantage de temps, mais ceux-ci seront bel et bien remis.

Si vous avez besoin d’aide pour configurer vos paramètres de DNS, voir Créer des enregistrements DNS pour Office 365 lorsque vous gérez vos enregistrements DNS. Si vous utilisez Office 365 géré par 21Vianet en Chine, voir cette version de l’article : Créer des enregistrements DNS pour Office 365 lorsque vous gérez vos enregistrements DNS.

Les systèmes de courrier utilisent un enregistrement DNS (enregistrement MX) pour déterminer l’emplacement de remise du courrier. Pendant le processus de migration du courrier, nous avons conservé votre enregistrement MX pointant vers votre système de courrier source. À présent que la migration du courrier vers Office 365 est terminée, il est temps de pointer votre enregistrement MX vers Office 365. Ceci permet de s’assurer que les courriers électroniques sont remis à vos boîtes aux lettres Office 365. Le déplacement de l’enregistrement MX vous permet également de désactiver votre ancien système de courrier lorsque vous êtes prêt à le faire.

Pour divers fournisseurs DNS, nous avons des instructions spécifiques pour changer vos enregistrements MX, voir Créer des enregistrements DNS pour Office 365 lorsque vous gérez vos enregistrements DNS. Si vous utilisez Office 365 géré par 21Vianet en Chine, voir cette version de l’article : Créer des enregistrements DNS pour Office 365 lorsque vous gérez vos enregistrements DNS. Si votre fournisseur DNS n’est pas inclus ou si vous voulez prendre connaissance des principales étapes, des instructions générales sur les enregistrements MX sont également disponibles. Voir Créer des enregistrements DNS auprès d’un fournisseur d’hébergement DNS pour Office 365 ou pour Office 365 en Chine, voir cette version de l’article : Créer des enregistrements DNS auprès d’un fournisseur d’hébergement DNS pour Office 365.

La reconnaissance de l’enregistrement MX modifié par les systèmes de courrier de vos clients et partenaires peut prendre jusqu’à 72 heures. Attendez au minimum 72 heures avant de passer à la tâche suivante qui consiste à arrêter la synchronisation avec le courrier.

Au cours de la dernière tâche, vous avez modifié l’enregistrement MX. À présent il est temps de vérifier que tous vos messages sont acheminés à Office 365. Vous pouvez ensuite continuer et supprimer le lot de migration. Cette action permet d’arrêter la synchronisation entre votre système de courrier source et Office 365. Avant d’effectuer ceci, vérifiez les points suivants :

  • Vos utilisateurs utilisent Office 365 exclusivement pour le courrier. Une fois que vous avez supprimé le lot de migration, les messages envoyés aux boîtes aux lettres sur votre système de courrier source ne sont pas copiés vers Office 365. Cela signifie que vos utilisateurs ne peuvent pas recevoir ce courrier. Assurez-vous donc que les utilisateurs ont tous été migrés vers le nouveau système.

  • Exécutez le lot de migration au moins 72 heures avant sa suppression. Ainsi, les deux points suivants ont plus de chances d’être vérifiés :

    • Votre système de courrier source et les boîtes aux lettres Office 365 ont été synchronisés au moins une fois (ils sont synchronisés une fois par jour).

    • Les systèmes de courrier de vos clients et partenaires ont reconnu les deux modifications apportées à vos enregistrements MX et envoient désormais correctement les courriers à vos boîtes aux lettres Office 365.

Lorsque vous supprimez le lot de migration, le service de migration efface les enregistrements liés au lot de migration et les supprime du tableau de bord de migration.

Supprimer un lot de migration

  1. Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration.

  2. Dans le tableau de bord de migration, sélectionnez le lot, puis cliquez sur Supprimer.

    Supprimer un lot de migration

Vérifier l’application de la suppression

  • Dans le Centre d’administration Exchange, accédez à Destinataires > Migration. Vérifiez que le lot de migration n’apparaît plus dans le tableau de bord de migration.

Petit icône de LinkedIn Learning. Vous débutez dans Office 365 ?
Découvrez les cours vidéo gratuits destinés aux administrateurs Office 365 et aux professionnels de l’informatique, proposés par LinkedIn Learning.

Voir aussi

Migrer vos boîtes aux lettres IMAP vers Office 365

Méthodes de migration de la messagerie vers Office 365

Conseils d’optimisation des migrations IMAP

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×