Définir les propriétés de comportement de table pour les rapports Power View

Si vous utilisez Power View, vous pouvez définir les propriétés de comportement de table pour modifier le comportement du regroupement des lignes de détail et créer un meilleur placement par défaut des informations d’identification (telles que les noms, les cartes d’identité avec photo ou les images de logo) dans les conteneurs de mosaïques, les cartes et les graphiques.

Remarque : Vous devez définir l’identificateur de ligne avant de pouvoir définir d’autres propriétés.

  1. Ouvrez Power Pivot. Pour plus d’informations, voir Démarrer le complément Power Pivot dans Microsoft Excel 2013.

  2. Cliquez sur l’onglet de table en bas de la fenêtre pour sélectionner la table dont vous souhaitez configurer les propriétés.

  3. Cliquez sur Avancé > Comportement des tables.

  4. Dans Identificateur de ligne, choisissez une colonne de la table qui contient seulement des valeurs uniques et aucune valeur vide. La définition d’un identificateur de ligne est la première étape pour spécifier d’autres propriétés.

  5. Dans Conserver les lignes uniques, sélectionnez les colonnes qui doivent être traitées comme uniques même en cas de doublons (par exemple, prénom et nom de l’employé, dans les cas où deux employés ou plus portent le même nom).

  6. La colonne Étiquette par défaut fournit un nom d’affichage pour représenter les données de ligne (par exemple, nom de l’employé dans un dossier d’employé).

    Dans certaines visualisations Power View telles que des cartes de visite, l’étiquette par défaut s’affiche dans une police plus grande. Si vous avez également défini une image par défaut, l’étiquette par défaut s’affiche sous l’image par défaut dans les onglets d’un conteneur de mosaïques.

  7. Dans Image par défaut, sélectionnez une colonne qui fournit une image représentant les données de ligne (par exemple, une pièce d’identité avec photo dans un enregistrement d’employé).

Contenu de cet article

Pourquoi définir les propriétés de comportement de la table ?

Champs par défaut

Propriété Identificateur de ligne

Propriété Conserver des lignes uniques

Étiquettes par défaut

Images par défaut

Optimisation pour les dispositions spécifiques

Images manquantes

Pour indiquer qu’une colonne contient des URL d’images

Pour indiquer qu’une colonne contient des images binaires

Il manque une ou plusieurs lignes dans les tables

Disposition de matrice surchargée

Graphique affichant trop d’éléments et de niveaux sur l’axe

Étapes suivantes

Voir aussi

Pourquoi définir les propriétés de comportement de la table ?

Power View regroupe automatiquement les éléments en fonction des champs et du format de présentation que vous utilisez. Dans la plupart des cas, le regroupement par défaut produit un résultat optimal. Cependant, pour certaines tables, principalement celles qui contiennent des données de détail, le comportement de regroupement par défaut regroupe parfois des lignes qui ne doivent pas être regroupées (par exemple, des enregistrements employés ou clients qui doivent être répertoriés individuellement, en particulier lorsque deux ou plusieurs utilisateurs ont le même nom et prénom). Pour ces tables, vous pouvez définir des propriétés permettant de répertorier les lignes individuellement et non de les regrouper.

Remarque : Ne modifiez pas le comportement par défaut dans des tables qui servent de table de recherche (par exemple, une table de date, une table de catégorie de produit ou une table de service, où la table comprend un nombre relativement réduit de lignes et de colonnes) ou dans des table de synthèse contenant des lignes qui sont uniquement intéressantes une fois résumées (par exemple, les données de recensement regroupées par sexe, par âge ou par situation géographique). Pour les tables de recherche et de synthèse, le comportement de regroupement par défaut produit un résultat optimal.

Haut de la page

Champs par défaut

Vous pouvez définir les champs qui sont ajoutés automatiquement à Power View si un utilisateur clique sur le nom de la table dans la liste des champs Power View. Une table peut comporter un grand nombre de champs, mais certains d’entre eux sont probablement utilisés plus souvent que d’autres.

  1. Dans la fenêtre Power Pivot > onglet Avancé > Jeu de champs par défaut.

  2. Sélectionnez un champ dans Champs de la table, puis cliquez sur Ajouter.

  3. Il est alors déplacé vers Champs par défaut, dans l’ordre.

  4. Une fois que vous avez tous les champs souhaités, vous pouvez modifier l’ordre dans lequel ils apparaissent. Sélectionnez un champ, puis cliquez sur Déplacer vers le haut ou Déplacer vers le bas.

Votre navigateur ne prend pas en charge la vidéo. Installez Microsoft Silverlight, Adobe Flash Player ou Internet Explorer 9.

Propriété Identificateur de ligne

Dans la table, l’identificateur de ligne spécifie une colonne unique qui contient seulement des valeurs uniques et aucune valeur vide. La propriété Identificateur de ligne est utilisée pour modifier le regroupement de sorte qu’un groupe ne soit pas basé sur la composition de champ d’une ligne, mais plutôt sur une colonne fixe qui est toujours utilisée pour identifier une ligne de manière unique, indépendamment des champs utilisés dans une mise en page de rapport donnée.

La définition de cette propriété modifie le comportement de regroupement par défaut, qui passe d’un regroupement dynamique basé sur les colonnes présentes dans la vue à un comportement de regroupement fixe qui effectue la synthèse en fonction de l’identificateur de ligne. Modifier le comportement de regroupement par défaut est approprié pour les mises en page de rapport, telles qu’une matrice qui, autrement, regrouperaient les données (ou afficherait les sous-totaux) pour chaque colonne dans la ligne.

La définition d’un identificateur de ligne active les propriétés supplémentaires suivantes : propriété Conserver les lignes uniques, propriété Étiquette par défaut et propriété Image par défaut, qui affectent chacune le comportement du champ dans Power View.

Vous pouvez également utiliser Identificateur de ligne seul, en tant que propriété autonome, pour activer ce qui suit :

  • Utilisation d’images binaires dans un rapport. En supprimant l’ambiguïté autour de l’unicité de ligne, Power View peut déterminer la procédure d’affectation des images par défaut et des étiquettes par défaut pour une ligne donnée.

  • Suppression des sous-totaux inutiles d’un rapport de matrice. Le regroupement par défaut au niveau du champ crée un sous-total pour chaque champ. Si vous souhaitez qu’un seul sous-total soit calculé au niveau de la ligne, la définition de l’identificateur de ligne produit ce résultat.

Vous ne pouvez pas définir d’identificateur de ligne pour les tables marquées comme tables de date. Pour les tables de date, l’identificateur de ligne est spécifié quand vous marquez la table. Pour plus d’informations, voir Boîte de dialogue Marquer en tant que table de dates.

Haut de la page

Propriété Conserver des lignes uniques

Cette propriété permet de spécifier les colonnes qui transmettent les informations d’identité (telles qu’un nom d’employé ou un code de produit) de manière à distinguer les lignes les unes des autres. Dans les cas où des lignes semblent identiques (par exemple, deux clients portant le même nom), les colonnes que vous spécifiez pour cette propriétés sont répétées dans la table du rapport.

En fonction des colonnes que vous ajoutez à un rapport, vous pouvez trouver des lignes qui sont traitées comme des lignes identiques car les valeurs dans chaque ligne semblent être identiques (par exemple, deux clients nommés Jon Yang). Cela peut se produire si la vue du rapport ne comporte pas d’autres colonnes qui assurent la différentiation (par exemple, un deuxième prénom, une adresse ou une date de naissance). Dans ce scénario, le comportement par défaut consiste à réduire les lignes apparemment identiques en une seule ligne qui synthétise toutes les valeurs calculées en un seul résultat plus global à partir des lignes associées.

En définissant la propriété Conserver les lignes uniques, vous pouvez indiquer une ou plusieurs colonnes qui doivent toujours être répétées, même s’il existe des instances en double, chaque fois que vous ajoutez cette colonne à la vue du rapport. Les valeurs calculées associées à la ligne sont ainsi allouées en fonction de chaque ligne individuelle plutôt que regroupées en une seule ligne.

Remarque : Étant donné que les colonnes sélectionnées par l’utilisateur final peuvent affecter le regroupement, ce qui modifie le contexte de filtre pour les calculs d’expression, les concepteurs de modèles doivent veiller à créer des mesures qui retournent des résultats corrects.

Haut de la page

Étiquettes par défaut

Cette propriété indique un nom mis en évidence dans une carte ou un graphique, ou avec l’image par défaut dans la bande de navigation d’un rapport en mosaïque. En cas d’utilisation avec une image par défaut, l’étiquette par défaut apparaît sous l’image. Lorsque vous choisissez une étiquette par défaut, sélectionnez la colonne qui fournit le plus d’informations sur la ligne (par exemple, un nom).

Dans la mise en page de la bande d’onglets pour un conteneur de mosaïques, avec la bande de navigation dans la partie supérieure, le nom par défaut apparaît dans la zone de titre sous une image, telle que définie par la propriété Image par défaut. Par exemple, si vous avez une liste d’employés, vous pouvez afficher en mosaïque les informations des employés, en utilisant leur pièce d’identité avec photo comme image par défaut et leur nom d’employé comme étiquette par défaut. La colonne d’étiquette par défaut apparaît toujours sous l’image dans la navigation basée sur le contrôle Onglet d’un conteneur de mosaïques, même si vous ne la sélectionnez pas explicitement dans la liste des champs du rapport.

Dans la mise en page de visualisation d’un conteneur de mosaïques, avec navigation dans la partie inférieure des mosaïques, l’image par défaut apparaît sans nom par défaut.

Dans la mise en page d’une carte, le nom par défaut apparaît dans une plus grande police dans la zone de titre en haut de chaque carte. Par exemple, si vous avez une liste d’employés, vous pouvez créer des cartes avec les informations des employés, en utilisant leur pièce d’identité avec photo comme image par défaut et leur nom d’employé comme étiquette par défaut.

Haut de la page

Images par défaut

Cette propriété indique une image affichée par défaut dans la navigation basée sur le contrôle Onglet d’un rapport en mosaïque, ou une image mise en évidence sous le nom par défaut à gauche d’une carte. Une image par défaut doit être un contenu visuel. Il peut s’agir, par exemple, d’une pièce d’identité avec photo dans la table des employés, d’un logo client dans une table de clients, ou d’une carte du pays dans une table géographique.

Remarque : Les images peuvent provenir d’adresses URL pointant vers un fichier image sur un serveur Web, ou de données binaires incorporées dans le classeur. Si l’image est basée sur une URL, veillez à définir également la colonne comme type d’image afin que Power View récupère l’image au lieu d’afficher l’URL comme données texte dans le rapport.

Haut de la page

Optimisation pour les dispositions spécifiques

Cette section décrit l’impact de la définition des propriétés de comportement de table du point de vue d’un format de présentation particulier, ainsi que les caractéristiques des données. Si vous essayez d’améliorer la présentation d’un rapport de matrice, vous pouvez par exemple utiliser ces informations pour apprendre à améliorer une présentation de matrice à l’aide des propriétés de comportement de table du modèle.

Images manquantes

Les propriétés que vous définissez dans le modèle déterminent si les images sont visualisées dans un rapport, ou représentées comme des valeurs texte dans le rapport. Dans l’exemple suivant, les images sont absentes du rapport. L’emplacement URL du fichier d’image apparaît à la place de l’image. Ce comportement est obtenu car le texte dans le modèle est interprété comme texte dans le rapport. Vous pouvez modifier ce comportement en définissant les propriétés sur une colonne qui contient une URL de l’image. La propriété demande à Power View d’utiliser la valeur de la colonne comme URL plutôt que l’afficher en tant que texte.

Propriétés du rapport

Pour indiquer qu’une colonne contient des URL d’images

  • Dans la fenêtre Power Pivot > onglet Avancé > section Propriétés de la création de rapports, vérifiez que Catégorie de données a la valeur URL de l’image (conseillé).

  • Si tel n’est pas le cas, cliquez sur la flèche déroulante de la zone Catégorie de données > Autres catégories > URL de l’image.

Pour indiquer qu’une colonne contient des images binaires

  • Dans la fenêtre Power Pivot > onglet Avancé > section Propriétés de la création de rapports > Comportement des tables.

  • Pour Identificateur de ligne, sélectionnez une colonne contenant des valeurs uniques.

Il manque une ou plusieurs lignes dans les tables

Parfois, le comportement de regroupement par défaut génère des résultats à l’opposé de ce que vous attendiez ; plus particulièrement, les lignes de détails présentes dans le modèle n’apparaissent pas dans le rapport. Par défaut, Power View procède au regroupement sur les colonnes que vous ajoutez à la vue. Si vous ajoutez Country Name au rapport, chaque pays apparaît une fois dans la vue, même si la table sous-jacente peut contenir des milliers de lignes qui incluent de nombreuses instances de chaque nom de pays. Dans ce cas, le comportement de regroupement par défaut produit le résultat correct.

Toutefois, vous pouvez souhaiter afficher plusieurs instances d’une ligne parce que les lignes sous-jacentes contiennent en réalité des données relatives à des entités différentes. Dans cet exemple, supposons que deux de vos clients portent le nom Jon Yang. Avec le comportement de regroupement par défaut, une seule instance de Jon Yang s’affiche dans le rapport. De plus, étant donné qu’une seule instance s’affiche dans la liste, la mesure Annual Income est la somme de cette valeur pour les deux clients. Dans cette situation, où des clients qui ont le même nom sont en fait des utilisateurs différents, le comportement par défaut du regroupement produit un résultat incorrect.

Exemple de rapport affichant des valeurs uniques

Pour modifier le comportement de regroupement par défaut, définissez les propriétés Identificateur de ligne et Conserver les lignes uniques. Dans Conserver les lignes uniques, choisissez la colonne Nom de sorte que cette valeur soit répétée pour une ligne, même si elle figure déjà dans une autre ligne. Après avoir modifié les propriétés et republié le classeur, vous pouvez créer le même rapport, seulement cette fois-ci, vous verrez les deux clients nommés Jon Yang, avec un Annual Income correctement affecté à chacun.

Exemple de rapport affichant des valeurs combinées

Disposition de matrice surchargée

Lorsque vous présentez une table de détail sous forme de matrice, le regroupement par défaut fournit une valeur de synthèse pour chaque colonne. En fonction de vos objectifs, le niveau de synthèse peut être supérieur à ce que vous souhaitez. Pour modifier ce comportement, vous pouvez définir l’Identificateur de ligne. Aucune propriété supplémentaire ne doit être définie ; il vous suffit de définir l’identificateur de ligne pour modifier le regroupement de sorte que les synthèses soient calculées pour chaque ligne en fonction de son identificateur de ligne unique.

Comparez les images avant et après suivantes qui illustrent l’incidence de la définition de cette propriété sur une présentation en matrice.

Avant : regroupement par défaut en fonction des champs dans la matrice

Propriétés du rapport
Après : regroupement en fonction de l’identificateur de ligne

Propriétés du rapport

Graphique affichant trop d’éléments et de niveaux sur l’axe

Les rapports de graphique qui affichent des données de détail doivent utiliser l’identificateur de ligne comme axe. Sans identificateur de ligne, l’axe est indéterminé, ce qui se solde par une mise en page aléatoire qui n’est pas forcément pertinente. Pour modifier ce comportement, vous pouvez définir l’Identificateur de ligne. Aucune propriété supplémentaire ne doit être définie ; il vous suffit de définir l’identificateur de ligne pour modifier le regroupement de sorte que les synthèses soient calculées pour chaque ligne en fonction de son identificateur de ligne unique.

Comparez les images avant et après suivantes qui illustrent l’incidence de la définition de cette propriété sur une présentation en graphique. Il s’agit du même rapport, avec des champs et une présentation identiques. La seule différence est que l’image du bas affiche un rapport après définition de l’Identificateur de ligne sur la table Items.

Propriétés du rapport
Avant : regroupement par défaut en fonction des champs dans le graphique

Propriétés du rapport

Après : regroupement en fonction de l’identificateur de ligne (l’identificateur de ligne devient l’axe)

Haut de la page

Étapes suivantes

Après avoir évalué les tables dans votre modèle et défini les propriétés de comportement de table sur celles contenant les lignes de détails qui doivent toujours apparaître comme des éléments individuels, vous pouvez optimiser le modèle à l’aide de propriétés ou de paramètres supplémentaires. Pour plus d’informations sur Power View, voir Didacticiel : optimiser votre modèle de données pour la création de rapports Power View

Remarques :  Informations de copyright de la vidéo :

  • Olympics Dataset © Guardian News & Media Ltd.

  • Images de drapeaux fournies par CIA Factbook (cia.gov)

  • Données démographiques fournies par UNData (data.un.org ) sur Microsoft Azure Marketplace

  • Pictogrammes des disciplines olympiques par Thadius856 et Parutakupiu, distribués conformément à la licence sur Wikimedia Commons (creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)

Haut de la page

Voir aussi

Propriétés de la création de rapports Power Pivot pour Power View

Power Pivot : analyse et modélisation de données puissantes dans Excel

Didacticiel : analyse de données d’un tableau croisé dynamique à l’aide d’un modèle de données dans Excel 2013

Vidéos sur Power View et Power Pivot

Power View : explorer, visualiser et présenter vos données

Haut de la page

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×