Créer une expression

Important :  Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement. Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici.

Cet article décrit comment créer et utiliser des expressions dans Microsoft Access. Les expressions permettent d’accomplir bon nombre des tâches pour lesquelles vous utilisez des formules dans Microsoft Excel. Cet article indique où utiliser des expressions en fonction de la tâche à accomplir.

Contenu de cet article

Vue d’ensemble des expressions

Fonctionnalités dans le Générateur d’expressions Access

À propos des expressions imbriquées dans les bases de données web

Utiliser des expressions dans les contrôles de formulaire et d’état

Utiliser des expressions en tant que critères de requête

Créer un champ calculé dans une requête

Créer un champ calculé dans une table

Ajouter une règle de validation à un enregistrement ou un champ de table

Ajouter une règle de validation à un contrôle

Définir les valeurs par défaut d’un champ de table

Définir les valeurs par défaut des contrôles

Contrôler les actions de macros qui s’exécutent

Grouper et trier les données dans des états

Présentation des expressions

Une expression est une combinaison de l’ensemble ou d’une partie des éléments suivants : fonctions intégrées ou définies par l’utilisateur, identificateurs, opérateurs et constantes. Chaque expression correspond à une valeur unique.

Composants d’une expression

Par exemple, l’expression suivante contient les quatre éléments suivants :

= Somme( [Prix d’achat])*0,08

Dans cet exemple, Somme(() est une fonction intégrée, [Prix d’achat] est un identificateur, * est un opérateur mathématique, et 0,08 est une constante. Cette expression peut être utilisée dans une zone de texte ou dans un pied de formulaire ou d’état afin de calculer un taxe de vente pour un groupe d’articles.

Certaines expressions peuvent être plus compliquées ou plus simples que cet exemple. Par exemple, cette expression booléenne (expression dont le résultat est Vrai ou Faux) est seulement constituée d’un opérateur et d’une constante :

>0

Cette expression renvoie la valeur Vrai lorsqu’elle est comparée à un nombre supérieur à 0 et la valeur Faux lorsqu’elle est comparée à un nombre inférieur ou égal à 0. Vous pouvez utiliser cette expression dans la propriété Valide si d’un contrôle ou d’un champ de table pour être certain que seules les valeurs supérieures à 0 sont spécifiées.

Dans Access, des expressions sont fréquemment utilisées pour effectuer des calculs, manipuler des caractères ou tester des données. Les tables, requêtes, formulaires, états et macros ont des propriétés qui acceptent une expression. Par exemple, vous pouvez utiliser des expressions dans les propriétés Source contrôle et Valeur par défaut d’un contrôle. Vous pouvez également utiliser des expressions dans la propriété Règle de validation d’un champ de table. En outre, lorsque vous rédigez du code Microsoft Visual Basic pour Applications (VBA) pour une procédure événementielle ou pour un module, vous utilisez souvent des expressions qui ressemblent à celles que vous utilisez dans un objet Access tel qu’une table ou une requête.

Les sections suivantes décrivent les modes d’utilisation les plus courants des expressions.

Haut de la page

Fonctionnalités dans le Générateur d’expressions Access

Depuis Access 2010, le Générateur d'expressions a été repensé afin de faciliter son utilisation. Voici certaines des modifications que vous remarquerez dans cette version :

  • IntelliSense    La fonctionnalité IntelliSense a été ajoutée à pratiquement chaque contexte dans lequel vous pouvez entrer une expression. Cela signifie que, lorsque vous commencez à entrer un identificateur ou une fonction, Access affiche la liste des identificateurs et fonctions disponibles qui sont appropriés pour le contexte dans lequel que vous vous trouvez. Vous pouvez continuer à taper pour affiner la liste, ou choisir un élément afin qu’il soit entré. Cela accélère considérablement le processus de saisie des expressions et garantit l’exactitude de celles que vous créez.

    IntelliSense est particulièrement utile lorsque vous créez des bases de données web à l’aide de la nouvelle fonctionnalité de publication sur le web. Seules certaines fonctions sont compatibles avec les bases de données web, et IntelliSense vous empêche d’utiliser des fonctions incompatibles.

    Pour plus d’informations sur les bases de données web, voir l’article Créer une base de données à partager sur le web.

  • Conseils rapides    Tandis qu’IntelliSense affiche une liste d’identificateurs et de fonctions, vous pouvez cliquer sur chaque élément dans la liste pour afficher une brève description de celui-ci.

  • Informations rapides    Dès que vous entrez un nom de fonction complet dans le Générateur d'expressions, Access affiche une petite zone présentant la syntaxe de l’expression. Cela vous aide à vous rappeler les arguments éventuels que la fonction requiert, ainsi que leur ordre. À mesure que vous tapez un argument dans la zone d’expression, Access affiche celui-ci en caractères gras dans la zone Informations rapides, afin que vous sachiez à tout moment où vous en êtes dans la liste d’arguments.

Ces fonctionnalités sont également disponibles dans la plupart des contextes où vous pouvez entrer des expressions, même si vous n’utilisez pas la boîte de dialogue Générateur d'expressions.

En plus de ces nouvelles fonctionnalités, la boîte de dialogue Générateur d'expressions elle-même a été repensée :

  • Vous pouvez cliquer sur << Moins ou Plus >> pour contrôler la portion de la boîte de dialogue Générateur d’Expression qui s’affiche.

  • Après que vous avez redimensionné la boîte de dialogue Générateur d'expressions, la nouvelle taille est conservée pendant toute la durée de votre session Access, vous évitant ainsi de devoir redimensionner la boîte de dialogue chaque fois que vous l’ouvrez.

  • La ligne de boutons d’opérateur a été supprimée, de sorte que la boîte de dialogue est moins encombrée.

Haut de la page

À propos des expressions imbriquées dans les bases de données web

Les expressions sont souvent « imbriquées » dans d’autres expressions. Par exemple, considérons l’expression suivante :

=len("a" & "b") + len("c" & "d") + len("e" & "f")

On dit de cette expression qu’elle est imbriquée d’un niveau, car chaque opération de concaténation est imbriquée dans une fonction NbCar(). Dans une base de données client, il n’existe aucune limite au nombre de niveaux d’imbrication d’expressions spécifiques. Toutefois, dans une base de données web, le nombre maximal de niveaux d’imbrication est 65. Les expressions imbriquées à plus de 65 niveaux de profondeur ne fonctionnent pas dans le navigateur, et le Vérificateur de compatibilité Access n’affiche aucun message indiquant ce problème.

Important :  L’utilisation des opérateurs &, ET et OU peut créer sur le serveur des niveaux d’imbrication supplémentaires qui sont peu visibles dans le client Access. Par exemple, l’expression "a" & "b" & "c" ne semble pas imbriquée dans le client mais, sur le serveur, elle est traduite en concatenate.Db("a", concatenate.Db("b", "c") ). Cette traduction crée un niveau d’imbrication. L’utilisation de nombreux opérateurs &, ET ou OU consécutifs dans une même expression peut entraîner le dépassement de la limite de 65 imbrications du serveur, au-delà de laquelle l’expression ne fonctionne pas dans le navigateur.

Pour plus d’informations sur les bases de données web, voir l’article Créer une base de données à partager sur le web.

Haut de la page

Utiliser des expressions dans les contrôles de formulaire et d’état

Lorsque vous utilisez une expression comme source de données d’un contrôle, vous créez un contrôle calculé. Par exemple, supposons que vous disposez d’un état qui comporte plusieurs enregistrements d’inventaire et que vous souhaitez créer un total dans le pied d’état correspondant à la somme de toutes les lignes de l’état.

Total d’un état

Pour calculer le total, placez un contrôle de zone de texte dans le pied d’état, puis attribuez à la propriété SourceContrôle de la zone de texte l’expression suivante :

= Somme( [ table_field ])

Dans ce cas, champ_table est le nom du champ contenant vos valeurs de sous-total. Ce champ peut figurer dans une table ou une requête. La fonction Somme calcule le total d’un ensemble de valeurs de votre source d'enregistrement.

La procédure suivante montre comment entrer une expression dans un contrôle de zone de texte.

Entrer une expression dans un contrôle de zone de texte

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur le formulaire à modifier, puis cliquez sur Mode Page ou Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Sélectionnez le contrôle dans lequel vous souhaitez entrer une expression.

  3. Si la feuille de propriétés n’est pas affichée, appuyez sur F4 pour l’afficher.

  4. Pour créer manuellement une expression, sous l’onglet Données de la feuille de propriétés, cliquez sur la propriété SourceContrôle de la zone de texte, puis tapez = suivi du reste de votre expression. Par exemple, pour calculer le sous-total mentionné ci-dessus, tapez =Somme([champ_table]) en veillant à remplacer champ_table par le nom de votre champ.

  5. Pour créer une expression à l’aide du Générateur d’expression, cliquez sur le bouton Créer Image du bouton dans la zone de propriété.

    Une fois l’expression complète, la feuille de propriétés ressemble à ceci :

    Expression dans la propriété Source contrôle d’une zone de texte

Haut de la page

Utiliser des expressions comme critères de requête

Vous pouvez utiliser une expression pour définir des critères dans une requête. Dans ce cas, Access retourne uniquement les lignes correspondant aux critères. Par exemple, supposons que vous vouliez afficher toutes les commandes expédiées au cours des trois premiers mois de l’année 2010. Pour entrer les critères, vous devez taper l’expression suivante dans la cellule Critères de la colonne Date/Heure de votre requête. Cet exemple utilise une colonne Date/Heure intitulée DateExpédition. Pour définir une plage de dates, entrez vos critères comme suit :

Entre #01/01/2010# Et #31/12/2010#

La colonne DateExpédition ressemble à l’illustration suivante.

Expression dans la ligne Critères de la grille de la requête

Pour chaque enregistrement de la table Commandes, si la valeur de la colonne DateExpédition se trouve dans la plage de dates que vous spécifiez, l’enregistrement est inclus dans le résultat de la requête. Notez que les dates contenues dans l’expression sont encadrées de signes dièse (#). Du fait de la présence de ces signes, Access considère ces valeurs comme des données de type Date/Heure, ce qui vous permet d’effectuer des calculs à partir de ces valeurs (p.ex., soustraire une date à une autre).

Entrer des critères dans la grille de création de requête

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur la requête que vous souhaitez modifier, puis cliquez sur Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Cliquez dans la cellule Critères de la colonne pour laquelle vous souhaitez entrer des critères.

  3. Pour créer manuellement votre expression, tapez votre expression de critères.

    Remarque : Ne faites pas précéder l’expression de critères de l’opérateur =.

  4. Pour créer votre expression à l’aide du Générateur d'expressions, sous l’onglet Créer, dans le groupe Paramétrage de requête, cliquez sur Générateur Image du bouton .

    Si vous souhaitez disposer d’une zone d’édition d’expression plus grande, placez le curseur dans la cellule Critères, puis appuyez sur Maj+F2 pour afficher la zone Zoom :

    Expression dans la boîte de dialogue Zoom

Haut de la page

Créer un champ calculé dans une requête

Imaginons que vous soyez en train de créer une requête et que vous vouliez afficher les résultats d’un calcul impliquant d’autres champs de la requête. Pour créer le champ calculé, vous devez entrer une expression dans une cellule vide de la ligne Champ de votre requête. Par exemple, si votre requête contient un champ Quantité et un champ Prix unitaire, vous pouvez multiplier les deux pour créer un champ calculé Prix total en entrant l’expression suivante dans la ligne Champ de la requête :

Prix total : [Quantité] * [Prix unitaire]

En faisant précéder l’expression du texte Prix total :, la nouvelle colonne est nommée Prix total. Ce nom est souvent appelé « alias ». Si vous ne fournissez pas d’alias, Access en crée un, par exemple, Expr1.

Utilisation d’une expression pour créer un champ calculé dans une requête

Lorsque vous exécutez la requête, Access effectue le calcul sur chaque ligne, comme le montre l’illustration suivante :

Champ calculé affiché en mode Feuille de données

Créer un champ calculé en mode Création de requête

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur la requête à modifier, puis cliquez sur Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Cliquez dans la cellule Champ de la colonne où vous souhaitez créer le champ calculé.

  3. Pour créer manuellement votre expression, tapez votre expression.

    Remarque : Ne faites pas précéder l’expression de critères de l’opérateur = ; faites-la plutôt commencer par un libellé descriptif suivi de deux points. Par exemple, tapez Prix total : pour spécifier le libellé d’une expression qui crée un champ calculé appelé Prix total. Entrez ensuite les critères de l’expression après les deux points.

  4. Pour créer votre expression à l’aide du Générateur d'expressions, sous l’onglet Créer, dans le groupe Paramétrage de requête, cliquez sur Générateur.

Haut de la page

Créer un champ calculé dans une table

Depuis Access 2010, vous pouvez créer un champ calculé dans une table. Cela élimine le besoin d’une requête distincte pour effectuer des calculs.

  • Le calcul ne peut pas inclure de champs provenant d’autres tables ou requêtes.

  • Les résultats du calcul sont en lecture seule.

Pour créer le champ calculé

  1. Ouvrez la table en double-cliquant dessus dans le volet de navigation.

  2. Faites défiler horizontalement vers la colonne la plus à droite de la table, puis cliquez sur l’en-tête de colonne Cliquez pour ajouter.

  3. Dans la liste qui s’affiche, cliquez sur Champ calculé, puis cliquez sur le type de données souhaité pour le résultat.

    Access affiche le Générateur d’expression.

  4. Commencez à taper le calcul souhaité pour ce champ. Par exemple :

    [Quantité] * [Prix unitaire]

    Il n’est pas nécessaire de faire précéder l’expression d’un signe égal (=).

  5. Cliquez sur OK.

    Access ajoute le champ calculé, puis met en surbrillance l’en-tête de champ afin de vous permettre de taper un nom de champ.

  6. Tapez un nom pour le champ calculé, puis appuyez sur Entrée.

Haut de la page

Ajouter une règle de validation à un enregistrement ou un champ de table

Les expressions sont très utiles pour valider des données à mesure de leur saisie dans la base de données. Dans les tables, vous pouvez créer deux types de règles de validation : les règles de validation de champ qui empêchent les utilisateurs d’entrer des données non valides dans un champ, et les règles de validation d’enregistrement qui empêchent les utilisateurs de créer des enregistrements non conformes aux critères que vous entrez. Les deux types de règles de validation sont créés à l’aide d’expressions.

Par exemple, supposons que vous avez créé une table nommée Stock avec un champ nommé Unités commandées ; vous voulez définir une règle qui contraint les utilisateurs à entrer une valeur supérieure ou égale à zéro. En d’autres termes, le stock ne peut jamais être une valeur négative. Pour ce faire, vous devez utiliser l’expression suivante comme règle de validation de champ dans le champ Unités commandées :

>=0

Entrer une règle de validation

La procédure suivante permet d’entrer une règle de validation de champ ou une règle de validation d’enregistrement :

  1. Dans le volet de navigation, double-cliquez sur la table à modifier.

    Access ouvre la table en mode Feuille de données.

  2. Pour une règle de validation de champ, sélectionnez le champ à modifier.

  3. Sous l’onglet Champs, dans le groupe Validation de champ, cliquez sur Validation, puis sur Règle de validation de champ ou Règle de validation d’enregistrement.

    Access affiche le Générateur d’expression.

  4. Commencez à taper les critères souhaités. Par exemple, pour une règle de validation de champ qui nécessite que toutes les valeurs soient supérieures ou égales à zéro, tapez ce qui suit :

    >=0

    Remarque : Ne faites pas précéder l’expression d’un signe égal (=).

Les expressions de règle de validation sont de type booléen. Cela signifie que leur résultat est Vrai ou Faux. Une règle de validation doit produire le résultat Vrai pour que la valeur soit acceptée. Dans cet exemple, si vous entrez dans le champ Unités disponibles une valeur inférieure à zéro, le résultat de l’expression est Faux et Access n’accepte pas la valeur. Si vous n’avez pas entré de message de validation comme décrit dans la section suivante, Access affiche son propre message pour indiquer que la valeur que vous avez entrée est interdite par la règle de validation applicable au champ.

Entrer un message de validation

Pour simplifier l’utilisation de votre base de données, vous pouvez entrer des messages de validation personnalisés. Ceux-ci remplacent les messages génériques affichés par Access lorsque les données ne satisfont pas à une règle de validation. Les messages de validation personnalisés permettent de fournir des informations spécifiques qui aident l’utilisateur à entrer les données correctes, par exemple « La valeur Unités commandées ne peut pas être un nombre négatif ». Appliquez la procédure suivante pour créer un message de validation :

  1. Dans le volet de navigation, double-cliquez sur la table à modifier.

    Access ouvre la table en mode Feuille de données.

  2. S’il s’agit d’un message de validation de champ, sélectionnez le champ auquel vous avez ajouté la règle de validation.

  3. Sous l’onglet Champs, dans le groupe Validation de champ, cliquez sur Validation, puis sur Message de validation de champ ou Message de validation d’enregistrement.

  4. Dans la boîte de dialogue Entrez le message de validation, tapez le message à afficher lorsque les données ne satisfont pas à la règle de validation, puis cliquez sur OK.

Haut de la page

Ajouter une règle de validation à un contrôle

Remarque : Il n’existe pas de règles de validation disponibles pour les contrôles dans les bases de données web. À la place, utilisez des règles de validation de champ ou d’enregistrement, comme décrit dans la section précédente.

Outre les enregistrements et champs de table, les contrôles possèdent également une propriété Valide si qui peut accepter une expression. Par exemple, supposons que vous utilisez un formulaire pour entrer la plage de dates d’un état et que vous voulez faire en sorte que la date de début ne soit pas antérieure au 01/01/2010. Vous pouvez définir les propriétés Valide si et MessageSiErreur de la zone de texte dans laquelle vous entrez la date de début de la façon suivante :

Propriété

Définition

Valide si

>=#01/01/2010#

Message si erreur

Vous ne pouvez pas entrer une date antérieure au 01/01/2010.

Si vous essayez d’entrer une date antérieure au 01/01/2010, un message apparaît et affiche le texte de la propriété MessageSiErreur. Si aucun texte n’a été entré dans la zone de propriété MessageSiErreur, un message générique s’affiche. Après un clic sur OK , Access vous renvoie à la zone de texte.

Conseil : Lorsque vous définissez une règle de validation pour un champ de table, la règle est appliquée dans toute la base de données, quel que soit l’endroit où ce champ est modifié. En revanche, une règle de validation définie pour un contrôle de formulaire ne s’applique que lorsque ce formulaire est utilisé. Il peut être utile de définir des règles de validation distinctes pour des champs de table et pour les contrôles de formulaire si vous souhaitez établir des règles de validation différentes pour différents utilisateurs.

Entrer une règle de validation pour un contrôle

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur le formulaire ou l’état que vous souhaitez modifier, puis cliquez sur Mode Page ou Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur le contrôle que vous souhaitez modifier, puis cliquez sur Propriétés dans le menu contextuel.

    Access affiche la page de propriétés du contrôle.

  3. Cliquez sur l’onglet Toutes, puis dans la zone de la propriété Valide si.

  4. Tapez l’expression ou cliquez sur le bouton Créer Image du bouton dans la zone de propriété pour créer une expression à l’aide du Générateur d’expression.

    Remarque : Ne faites pas précéder l’expression de l’opérateur =.

  5. Pour personnaliser le texte qui s’affiche lorsqu’un utilisateur entre des données qui ne correspondent pas à la règle de validation, tapez le texte souhaité dans la propriété Message si erreur.

Haut de la page

Définir les valeurs par défaut d’un champ de table

Vous pouvez utiliser une expression pour spécifier la valeur par défaut d’un champ de table. Par exemple, supposons que vous vouliez insérer automatiquement la date et l’heure dans un champ intitulé DateCommande chaque fois que vous ajoutez un enregistrement. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’expression suivante :

Maintenant()

Spécifier une valeur par défaut pour un champ de table

  1. Dans le volet de navigation, double-cliquez sur la table à modifier.

    Access ouvre la table en mode Feuille de données.

  2. Sélectionnez le champ à modifier.

  3. Sous l’onglet Champs, dans le groupe Propriétés, cliquez sur Valeur par défaut.

    Access affiche la boîte de dialogue Générateur d’expression.

  4. Tapez votre expression dans la zone, en veillant à commencer l’expression avec un signe égal (=).

Remarque : Si vous liez un contrôle à un champ de table et que tous deux possèdent une valeur par défaut, celle du contrôle est prioritaire par rapport à celle du champ de table.

Haut de la page

Définir les valeurs par défaut des contrôles

Il est de pratique courante d’utiliser une expression dans la propriété Valeur par défaut d’un contrôle. La propriété Valeur par défaut d’un contrôle se comporte de façon similaire à la propriété Valeur par défaut d’un champ de table. Par exemple, pour utiliser la date du jour comme valeur par défaut d’une zone de texte, vous pouvez utiliser l’expression suivante :

Date()

La fonction Date utilisée dans cette expression renvoie la date du jour, mais pas l’heure. Si vous liez la zone de texte à un champ de table et que ce dernier a une valeur par défaut, la valeur par défaut du contrôle est prioritaire par rapport à celle du champ de table. Il est souvent plus cohérent de définir la propriété Valeur par défaut pour le champ de la table. De cette façon, si vous basez plusieurs contrôles de différents formulaires sur le même champ de table, la même valeur par défaut s’applique à chaque contrôle, ce qui garantit une entrée de données cohérente dans chaque formulaire.

Entrer la valeur par défaut d’un contrôle

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur le formulaire ou l’état à modifier, puis cliquez sur Mode Page ou Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Sélectionnez le contrôle à modifier.

  3. Si la feuille de propriétés n’est pas déjà affichée, appuyez sur F4 pour l’afficher.

  4. Cliquez sur l’onglet Toutes de la feuille de propriétés, puis cliquez dans la zone de la propriété Valeur par défaut.

  5. Tapez l’expression ou cliquez sur le bouton Créer Image du bouton dans la zone de propriété pour créer une expression à l’aide du Générateur d’expression.

Haut de la page

Contrôler les actions de macros qui s’exécutent

Dans certains cas, vous pouvez souhaiter exécuter une action, voire une série d’actions de macro seulement si une condition déterminée est vérifiée. Par exemple, supposons que vous vouliez mettre en œuvre une action de macro uniquement lorsque la valeur d’une zone de texte est supérieure ou égale à 10. Pour définir cette règle, vous devez utiliser une expression dans un bloc Si de la macro pour définir la condition de cette dernière.

Pour cet exemple, supposons que la zone de texte s’intitule « Articles ». Votre expression qui définit la condition est [Articles]>=10.

Expression utilisée dans un bloc Si de macro

Entrer une expression dans un bloc Si de macro

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur la macro à modifier, puis cliquez sur Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Cliquez sur le bloc Si à modifier ou ajoutez un bloc Si à partir du volet Catalogue d’actions.

  3. Cliquez sur la ligne supérieure du bloc Si.

  4. Tapez votre expression conditionnelle dans la zone ou cliquez sur le bouton Créer Image du bouton en regard de la zone d’expression pour lancer le Générateur d’expression.

Remarque : L’expression que vous tapez doit être de type booléen. Cela signifie que son résultat est Vrai ou Faux. Les actions de macro à l’intérieur du bloc Si s’exécutent uniquement lorsque la condition produit le résultat Vrai.

Haut de la page

Grouper et trier les données dans des états

C’est dans le volet Regrouper, trier et total que vous définissez les niveaux de regroupement et les ordres de tri des données d’un état. En règle générale, le regroupement ou le tri porte sur un champ que vous sélectionnez dans une liste. Toutefois, si vous voulez l’axer sur une valeur calculée, vous pouvez entrer une expression à la place.

Le regroupement consiste à combiner des colonnes qui contiennent des valeurs en double. Par exemple, imaginons que votre base de données contienne des informations de ventes pour les bureaux de différentes villes et que l’un des états de votre base de données soit intitulé « Ventes par ville ». La requête qui fournit les données à cet état regroupe les données en fonction des valeurs des villes. Ce type de regroupement peut faciliter la lecture et la compréhension de vos informations.

Par contre, le tri consiste à imposer un ordre de tri aux lignes (enregistrements) au niveau des résultats de requête. Par exemple, vous pouvez trier des enregistrements en fonction de leurs valeurs de clé primaire (ou d’un autre jeu de valeurs d’un autre champ) par ordre croissant ou décroissant, comme vous pouvez les trier en fonction d’un ou plusieurs caractères selon un ordre spécifié, tel que l’ordre alphabétique.

Ajouter un regroupement et un tri à un état

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur l’état à modifier, puis cliquez sur Mode Page ou Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Sous l’onglet Créer, dans le groupe Regroupement et totaux, cliquez sur Regrouper et trier

    Le volet Regrouper, trier et total s’affiche sous l’état.

  3. Pour ajouter un niveau de regroupement à l’état, cliquez sur Ajouter un groupe.

  4. Pour ajouter un ordre de tri à l’état, cliquez sur Ajouter un tri.

    Un nouveau niveau de groupe ou un nouvel ordre de tri apparaît dans le volet, auquel s’ajoute la liste des champs qui fournissent les données à l’état. Cette figure montre l’ajout d’un nouveau niveau de groupe (regroupement sur la catégorie) et d’un nouvel ordre de tri (tri sur le fabricant) standard, plus la liste qui contient les champs disponibles pour le regroupement et le tri :

    Choix de l’option d’expression dans le volet Regrouper, trier et total

  5. Sous la liste des champs disponibles, cliquez sur expression pour démarrer le Générateur d’expression.

  6. Entrez l’expression à utiliser dans la zone prévue à cet effet (zone du haut) dans le Générateur d’expression. Veillez à ce que l’expression commence par l’opérateur égal (=).

Ajouter une expression à un groupe ou un tri existant

  1. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit sur l’état à modifier, puis cliquez sur Mode Page ou Mode Création dans le menu contextuel.

  2. Cliquez sur le niveau de groupe ou l’ordre de tri que vous souhaitez modifier.

  3. Cliquez sur la flèche Bas en regard de Regrouper sur (pour les niveaux de regroupement) ou de Trier par (pour les ordres de tri).

    Une liste qui contient les champs disponibles s’affiche.

  4. Au bas de la liste où figurent les champs, cliquez sur expression pour démarrer le Générateur d’expression.

  5. Tapez votre expression dans la zone prévue à cet effet (zone du haut) dans le Générateur d’expression. Veillez à ce que l’expression commence par l’opérateur égal (=).

Haut de la page

Remarque : Avertissement traduction automatique : cet article a été traduit par un ordinateur, sans intervention humaine. Microsoft propose cette traduction automatique pour offrir aux personnes ne maîtrisant pas l’anglais l’accès au contenu relatif aux produits, services et technologies Microsoft. Comme cet article a été traduit automatiquement, il risque de contenir des erreurs de grammaire, de syntaxe ou de terminologie.

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×