Configurer Microsoft Azure Rights Management pour le chiffrement de message dans Office 365

Important :  Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement. Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici.

Conditions préalables pour utiliser les nouvelles fonctionnalités OME dans Office 365

Protection des messages dans Office 365 dépend de Azure Rights Management (Azure RMS ). Pour utiliser ce service, vous devez disposer d’une organisation Office 365 incluant un Exchange Online ou Exchange Online Protection abonnement incluant, à son tour, un abonnement Azure Rights Management.

  • Si vous n’êtes pas sûr des fonctionnalités incluses dans votre abonnement, consultez les descriptions du service Exchange Online pour la stratégie et conformité de message.

  • Si vous n’avez pas un abonnement Azure Rights Management pour Exchange Online ou Exchange Online Protection, vous devez souscrire un abonnement et définissez d’abord Azure Rights Management. Pour plus d’informations sur l’achat d’un abonnement à Azure Rights Management, voir Gestion des droits Azure. La section suivante vous donne des informations sur l’activation d’Azure Rights Management.

  • Si vous avez Azure Rights Management mais elle n’est pas configurée pour Exchange Online ou Exchange Online Protection, activer en suivant les étapes décrites dans cette rubrique sous Activer la gestion des droits Azure pour le chiffrement de message dans Office 365.

  • Si Azure Rights Management a déjà été configurée pour Exchange Online ou Exchange Online Protection, vous êtes prêt à définir des règles de flux de messagerie et commencer à utiliser immédiatement chiffrement de messages dans Office 365. Voir *** comme décrit dans cette rubrique sous Définir des règles pour le chiffrement de messages Office 365.

Activer Azure Rights Management pour les nouvelles fonctionnalités OME dans Office 365

Pour activer Azure Rights Management, voir Activation d’Azure Active Rights Management.

Pour configurer la gestion des droits Azure pour la Protection des messages Office 365   

  1. Utilisez l’environnement PowerShell à distance pour Exchange Online pour effectuer les étapes de cette procédure. Pour plus d’informations sur la connexion à l’environnement PowerShell à distance, consultez la rubrique Connexion à Exchange Online PowerShell.

  2. Configurer l’emplacement de partage de clé RMS en ligne dans Exchange Online. Utilisez l’URL de partage de clé RMS correspondant à votre emplacement, comme indiqué dans ce tableau :

    Emplacement

    Emplacement de partage de la clé RMS

    North America

    https://SP-RMS.na.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc

    Union européenne

    https://SP-RMS.eu.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc

    Asie

    https://SP-RMS.AP.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc

    Amérique du Sud

    https://SP-RMS.sa.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc

    Office 365 pour le gouvernement (nuage communautaire propre aux gouvernements)

    https://SP-RMS.govus.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc1

    Remarque : 1   Seuls les clients ayant acheté les références Office 365 Secteur Public (nuage communautaire propre aux gouvernements) doivent utiliser cet emplacement de partage de clé RMS.

    Par exemple, pour configurer l’emplacement de partage de clé RMS Online pour un client situé en Amérique du Nord, vous pouvez utiliser l’URL suivante :

    Set-IRMConfiguration -RMSOnlineKeySharingLocation "https://sp-rms.na.aadrm.com/TenantManagement/ServicePartner.svc"

    Pour syntaxe détaillées et des informations sur les paramètres, voir Set-IRMConfiguration.

  3. Exécutez la commande suivante pour importer le domaine de publication approuvé (TPD) à partir de RMS Online :

    Import-RMSTrustedPublishingDomain -RMSOnline -Name "RMS Online"

    Pour des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, voir Import-RMSTrustedPublishingDomain.

  4. Pour vérifier que vous avez correctement configuré la gestion des droits relatifs à l’information dans Exchange Online de manière à utiliser le service Azure Rights Management, exécutez l’applet de commande Test-IRMConfiguration -RMSOnline. Cette dernière permet notamment de vérifier la connectivité avec le service RMS Online, de télécharger le domaine de publication approuvé et de vérifier la validité de celui-ci.

  5. Exécutez les commandes suivantes pour désactiver la disponibilité des modèles IRM dans Outlook Web App (OWA) et activer l’IRM afin que votre organisation de messagerie électronique en nuage utilise l’IRM pour le chiffrement de messages Office 365 :

    • Pour désactiver les modèles IRM dans OWA et Outlook :

      Set-IRMConfiguration –ClientAccessServerEnabled $false

    • Pour activer l’IRM pour le chiffrement de messages Office 365 :

      Set-IRMConfiguration -InternalLicensingEnabled $true

      Pour des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, voir Set-IRMConfiguration.

  6. Pour vérifier que vous avez correctement importé le TPD et activé la fonctionnalité IRM, utilisez la cmdlet Test-IRMConfiguration pour tester la fonctionnalité IRM. Pour plus d’informations, consultez la section « Exemple 1 » de la rubrique Test-IRMConfiguration.

Rubriques connexes


Chiffrement dans Office 365
plus d’informations techniques de référence sur le chiffrement dans Office 365

Remarque : Avertissement traduction automatique : cet article a été traduit par un ordinateur, sans intervention humaine. Microsoft propose cette traduction automatique pour offrir aux personnes ne maîtrisant pas l’anglais l’accès au contenu relatif aux produits, services et technologies Microsoft. Comme cet article a été traduit automatiquement, il risque de contenir des erreurs de grammaire, de syntaxe ou de terminologie.

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×