Clause IN

Identifie les tables dans toute base de données externe à laquelle le moteur de base de données Access peut se connecter, telles qu’une base de données dBASE ou Paradox, ou une base de données Microsoft Access externe.

Syntaxe

Pour identifier une table destination :

[SELECT | INSERT] INTO destination IN
{path | ["path" "type"] | ["" [type; DATABASE = path]]}

Pour identifier une table source :

FROM tableexpression IN
{path | ["path" "type"] | ["" [type; DATABASE = path]]}

Une instruction SELECT contenant une clause IN comprend les parties suivantes :

Partie

Descri ption

destination

Nom de la table externe dans laquelle les données sont insérées.

tableexpression

Nom de la ou des tables à partir desquelles les données sont récupérées. Cet argument peut être un nom de table, une requête enregistrée ou un composé résultant d’une jointure interne (INNER JOIN), d’une jointure gauche (LEFT JOIN) ou d’une jointure droite (RIGHT JOIN).

path

Chemin d’accès complet du répertoire ou du fichier contenant la table.

type

Nom du type de base de données utilisé pour créer la table si une base de données n’est pas une base de données Microsoft Access (par exemple, dBASE III, dBASE IV, Paradox 3.x ou Paradox 4.x).


Remarques

Vous pouvez utiliser la clause IN pour vous connecter à une seule base de données externe à la fois.

Dans certains cas, l’argument path fait référence au répertoire contenant les fichiers de base de données. Par exemple, lorsque vous travaillez avec des tables de base de données dBASE, Microsoft FoxPro ou Paradox, l’argument path spécifie le répertoire contenant les fichiers .dbf ou .db. Le nom du fichier de table est dérivé de l’argument destination ou expressiontable.

Pour spécifier une base de données autre que Microsoft Access, ajoutez un point-virgule (;) au nom, et placez celui-ci entre apostrophes (’ ’) ou guillemets (" "). Par exemple, ’dBASE IV;’ ou "dBASE IV;" sont acceptables.

Vous pouvez également utiliser le mot réservé DATABASE pour spécifier la base de données externe. Par exemple, les lignes suivantes spécifient la même table :

... FROM Table IN "" [dBASE IV; DATABASE=C:\DBASE\DATA\SALES;];

... FROM Table IN "C:\DBASE\DATA\SALES" "dBASE IV;"

Remarque : 

Pour améliorer les performances et la facilité d’utilisation, utilisez une table liée au lieu de IN.

Vous pouvez également utiliser le mot réservé IN en guise d’opérateur de comparaison dans une expression.



Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×