Ce que vous devez savoir sur une migration de courrier intermédiaire vers Office 365

Dans le cadre d’un déploiement Office 365, vous pouvez migrer le contenu des boîtes aux lettres d’utilisateur de votre système de courrier source vers Office 365. Lorsque vous effectuez cette opération en plusieurs temps, il s’agit d’une migration intermédiaire. Une migration intermédiaire est recommandée quand :

  • Votre système de courrier source est Microsoft Exchange Server 2003 ou Microsoft Exchange Server 2007.

    Remarque : Vous ne pouvez pas utiliser une migration intermédiaire pour migrer des boîtes aux lettres Exchange 2013 ou Exchange 2010 vers Office 365. Il est préférable d’opter pour une migration à basculement ou une migration de courrier hybride.

  • Vous avez plus de 2 000 boîtes aux lettres.

Si la migration intermédiaire ne vous convient pas, voir Méthodes de migration du courrier électronique vers Office 365 pour découvrir d’autres options.

Éléments à prendre en considération

Voici quelques éléments importants :

  • Pour que la migration intermédiaire fonctionne, vous devez synchroniser les comptes entre votre domaine Active Directory local et Office 365 à l’aide de la synchronisation Azure Active Directory.

  • Le nom de domaine principal utilisé pour votre organisation Exchange locale doit être un domaine vérifié pour votre organisation Office 365.

  • Vous ne pouvez migrer que des boîtes aux lettres d’utilisateur et des boîtes aux lettres de ressources. Les autres types de destinataires tels que les groupes de distribution, contacts et utilisateurs à extension messagerie sont déplacés vers Office 365 à l’aide du processus de synchronisation d’annuaires.

  • Les messages d’absence du bureau ne sont pas déplacés avec les boîtes aux lettres d’utilisateur. Si la fonctionnalité Absent(e) du bureau est activée avant la migration, elle le restera sur la boîte aux lettres déplacée, mais le message d’absence du bureau sera vide. Les personnes qui envoient des messages à la boîte aux lettres ne reçoivent pas de notification d’absence du bureau. Pour autoriser l’envoi de notifications d’absence du bureau, l’utilisateur doit recréer son message une fois la boîte aux lettres déplacée.

  • Si vous avez limité les connexions à votre système de courrier source, il est recommandé de les augmenter pour améliorer les performances de la migration. Les limites de connexion courantes concernent notamment le total des connexions client/serveur, les connexions par utilisateur et les connexions d’adresses IP sur le serveur ou le pare-feu. Si vous n’avez pas limité ces connexions, vous pouvez ignorer cette tâche.

Impact de la migration sur les utilisateurs

  • Les administrateurs ont accès à le courrier        Pour déplacer du courrier électronique, vous devez accéder aux boîtes aux lettres utilisateur dans votre système de courrier source.

  • Les utilisateurs doivent créer de nouveaux profils Outlook        Une fois les boîtes aux lettres déplacées et les comptes locaux convertis en comptes de courrier, les utilisateurs doivent créer un nouveau profil Office 365 dans Outlook. Outlook se connecte ensuite automatiquement à Office 365.

Comment fonctionne la migration intermédiaire ?

Les principales étapes d’une migration de messagerie intermédiaire, et leurs conséquences pour vos utilisateurs, sont représentées dans l’illustration suivante.

Processus permettant d’effectuer une migration de messagerie intermédiaire d’Exchange vers Office 365

Voici une description de la migration intermédiaire présentée dans l’illustration.

  1. L’administrateur synchronise la liste des utilisateurs entre leur environnement local et Office 365.

    Consultez la procédure dans Préparer la migration intermédiaire.

  2. L’administrateur crée un fichier de valeurs séparées par des virgules (CSV) qui contient une ligne pour chaque utilisateur dont la boîte aux lettres locale sera déplacée dans le lot de migration.

    Consultez la procédure dans Créer une liste des boîtes aux lettres devant être déplacées.

  3. L’administrateur crée et exécute un lot de migration intermédiaire sur le tableau de bord de migration dans le Centre d’administration Exchange.

    Consultez la procédure dans Connecter Office 365 à votre système de courrier, Migrer vos boîtes aux lettres et Démarrer le lot de migration intermédiaire.

    Une fois que l’administrateur démarre le lot de migration, Exchange Online effectue les opérations suivantes :

    • Vérifier que la synchronisation d’annuaire est activée.

    • Vérifier si un utilisateur à extension messagerie existe dans l’organisation Office 365 pour chaque utilisateur répertorié dans le fichier CSV. Les utilisateurs à extension messagerie sont créés dans Office 365 à la suite du processus de synchronisation d’annuaires.

    • Convertir l’utilisateur à extension messagerie Office 365 en boîte aux lettres Exchange Online pour tous les utilisateurs du lot de migration.

    • Commencer la synchronisation initiale. Exchange Online traite jusqu’à N demandes de migration à la fois. N représente le nombre maximal de migrations simultanées spécifié par l’administrateur lors de la création du point de terminaison de migration utilisé pour le lot de migration. Par défaut, la synchronisation initiale est effectuée sur 20 boîtes aux lettres à la fois jusqu’à ce que toutes soient déplacées.

    • Configurer le transfert du courrier. La propriété TargetAddress de la boîte aux lettres locale est configurée avec l’adresse de courrier de la boîte aux lettres Exchange Online. Ce processus signifie que le courrier envoyé à la boîte aux lettres locale est transféré vers la boîte aux lettres Exchange Online correspondante.

  4. Après avoir créé la boîte aux lettres Exchange Online et configuré le transfert du courrier pour chaque utilisateur du fichier CSV, Exchange Online envoie un message d’état à l’administrateur. Ce message d’état indique le nombre de boîtes aux lettres qui ont été correctement déplacées et celles qui n’ont pas pu l’être. Le courrier contient également des liens vers les statistiques de la migration et des rapports d’erreur avec plus d’informations. À ce stade, les utilisateurs peuvent commencer à utiliser leur boîte aux lettres Exchange Online.

  5. Dans le cadre de la synchronisation initiale, Exchange Online migre ensuite tous les courriers électroniques, les contacts et les éléments de calendrier des boîtes aux lettres locales vers les boîtes aux lettres Exchange Online. Exchange Online envoie un rapport final de migration au terme de la migration des données.

  6. Au terme de la migration d’un lot, et une fois que l’administrateur a vérifié que toutes les boîtes aux lettres ont bien été déplacées, celui-ci peut convertir les boîtes aux lettres locales en utilisateurs à extension messagerie.

    Consultez la procédure dans Convertir des boîtes aux lettres locales en utilisateurs à extension messagerie.

  7. Si un utilisateur ouvre sa boîte aux lettres avec Outlook, le service de découverte automatique tente de se connecter à la boîte aux lettres locale. Une fois les boîtes aux lettres locales converties en utilisateurs à extension messagerie, le service de découverte automatique utilise l’utilisateur à extension messagerie pour connecter Outlook à la boîte aux lettres Exchange Online une fois que l’utilisateur a créé un nouveau profil Outlook.

  8. L’administrateur crée des lots de migration supplémentaires, en envoyant un fichier CSV pour chacun.

  9. L’administrateur exécute des lots de migration supplémentaires.

  10. L’administrateur résout tous les problèmes. Une fois toutes les boîtes aux lettres locales d’un lot déplacées, l’administrateur supprime le lot de migration.

    Consultez la procédure dans Supprimer le lot de migration intermédiaire.

  11. Les utilisateurs peuvent utiliser leur boîte aux lettres Exchange Online.

  12. Pour achever la transition de Exchange Online à Office 365, l’administrateur doit effectuer des tâches postérieures à la configuration, telles que :

    • Attribuer des licences à des utilisateurs Office 365.

    • Configurer l’enregistrement MX pour qu’il pointe vers votre organisation Office 365, de sorte que les courriers soient remis directement aux boîtes aux lettres Exchange Online.

    • Créer un enregistrement DNS de découverte automatique pour votre organisation Office 365.

    Consultez la procédure dans Acheminer votre courrier directement vers Office 365 et Effectuer les tâches postérieures à la migration.

    L’administrateur peut désaffecter les serveurs Exchange Server locaux (facultatif).

    Remarque : Si vous implémentez une solution d’authentification unique, il est vivement recommandé de conserver au moins un serveur Exchange Server pour pouvoir accéder au Gestionnaire système Exchange (Exchange 2003) ou à la console de gestion Exchange/l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell (Exchange 2007) pour gérer les attributs de courrier sur les utilisateurs à extension messagerie locaux. Pour Exchange 2007, les rôles de serveur de transport Hub, d’accès client et de boîte aux lettres doivent être installés sur le serveur Exchange Server que vous conservez.

Vous êtes prêt à commencer ?

Si vous maîtrisez la configuration d’une migration vers Office 365, voici les tâches à effectuer.

  • Utiliser l’outil de synchronisation Microsoft Azure Active Directory ou les services AAD Sync (Microsoft Azure Active Directory Sync Services) pour synchroniser et créer vos utilisateurs locaux dans Office 365.

  • Configurer Exchange Server à l’aide du Centre d’administration Exchange.

  • Modifier l’enregistrement MX de votre organisation de sorte qu’il pointe vers Office 365 une fois la migration terminée. Votre enregistrement MX permet aux autres systèmes de courrier de trouver l’emplacement de votre système de courrier. La modification de votre enregistrement MX permet aux autres systèmes de courrier de commencer à envoyer des courriers directement aux nouvelles boîtes aux lettres dans Office 365.

Pour achever correctement une migration de courrier intermédiaire, il est recommandé de pouvoir effectuer les tâches suivantes :

  • Configurer ou vérifier que la synchronisation d’annuaires fonctionne.

  • Configurer ou vérifier que Outlook Anywhere fonctionne.

  • Créer une ou plusieurs listes de boîtes aux lettres à migrer dans Excel.

  • Utiliser les Assistants pas à pas dans Office 365 pour configurer et démarrer le processus de migration.

  • Ajouter ou modifier les enregistrements DNS de votre organisation, tels que les enregistrements MX et de découverte automatique.

  • Activer le courrier sur les boîtes aux lettres locales.

Si vous êtes prêt à commencer une migration de courrier intermédiaire, vous pouvez suivre la procédure décrite dans Effectuer une migration intermédiaire du courrier vers Office 365.

Voir aussi

Méthodes de migration du courrier électronique vers Office 365

Utiliser PowerShell pour effectuer une migration intermédiaire vers Office 365

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×