Archivage de données tierces dans Office 365

Office 365 permet aux administrateurs d’importer et d’archiver des données tierces à partir de plateformes de réseaux sociaux, de plateformes de messagerie instantanée et de plateformes de collaboration sur les documents vers des boîtes aux lettres de votre organisation Office 365. Voici des exemples de sources de données tierces que vous pouvez importer dans Office 365 :

  • Réseaux sociaux      Twitter, Facebook, Yammer et LinkedIn

  • Messagerie instantanée      Yahoo Messenger, Google Talk et Cisco Jabber

  • Collaboration sur les documents      Box et DropBox

  • Secteurs verticaux      Gestion de la relation client (par exemple, Salesforce Chatter) et services financiers (par exemple, Thomson Reuters et Bloomberg)

  • Messagerie SMS/texte      BlackBerry

Après l’importation des données tierces, vous pouvez leur appliquer les fonctionnalités de conformité d’Office 365, telles que la conservation pour litige, la recherche de contenu, l’archivage inaltérable, l’audit et les stratégies de rétention Office 365. Par exemple, lorsqu’une boîte aux lettres est placée en conservation pour litige, les données tierces sont conservées. Vous pouvez rechercher des données tierces à l’aide de la recherche de contenu. Vous pouvez également appliquer des stratégies d’archivage et de rétention aux données tierces, de la même manière que pour les données Microsoft. En résumé, l’archivage des données tierces dans Office 365 peut aider votre organisation à respecter les réglementations.

Voici une vue d’ensemble du processus et des étapes nécessaires pour importer des données tierces vers Office 365.

How the third-party data import process works

Step 1: Find a third-party data partner

Step 2: Create and configure a third-party data mailbox in Office 365

Step 3: Configure user mailboxes for third-party data

Étape 4 : fournir des informations au partenaire

Voir Plus d’informations pour plus d’informations sur l’importation de données tierces vers Office 365.

Fonctionnement du processus d’importation de données tierces

L’illustration et la description suivantes expliquent le fonctionnement du processus d’importation de données tierces.

Fonctionnement du processus d’importation de données tierces
  1. Le client collabore avec son partenaire de choix pour configurer un connecteur qui extraira les éléments de la source de données tierce et les importera dans Office 365.

  2. Le connecteur partenaire se connecte aux sources de données tierces via une API tierce (de façon planifiée ou tel que configuré) et extrait des éléments de la source de données. Le connecteur partenaire convertit le contenu d’un élément dans un format de message électronique. Consultez la section More information pour obtenir la description du schéma de format de message.

  3. Le connecteur partenaire se connecte au service Azure dans Office 365 à l’aide du service web Exchange (EWS) via un point de terminaison connu.

  4. Les éléments sont importés dans la boîte aux lettres d’un utilisateur spécifique ou dans une boîte aux lettres « fourre-tout » destinée aux données tierces. L’importation d’un élément dans la boîte aux lettres d’un utilisateur spécifique ou dans la boîte aux lettres de données tierces repose sur les critères suivants :

    1. Éléments possédant un ID utilisateur qui correspond à un compte d’utilisateur Office 365      Si le connecteur partenaire peut mapper l’ID utilisateur de l’élément dans la source de données tierce sur un ID utilisateur spécifique dans Office 365, l’élément est copié dans le dossier Purges du dossier Éléments récupérables de l’utilisateur. Les utilisateurs ne peuvent pas accéder aux éléments du dossier Purges. Cependant, vous pouvez utiliser les outils de découverte électronique Office 365 pour rechercher des éléments dans le dossier Purges.

    2. Éléments sans ID utilisateur qui correspond à un compte d’utilisateur Office 365      Si le connecteur partenaire ne peut pas mapper l’ID utilisateur d’un élément sur un ID utilisateur spécifique dans Office 365, l’élément est copié dans le dossier Boîte de réception de la boîte aux lettres de données tierces. L’importation d’éléments dans la boîte de réception permet à un membre de votre organisation ou à vous-même de vous connecter à la boîte aux lettres tierce pour visualiser et gérer ces éléments, et de voir si des ajustements doivent être effectués dans la configuration du connecteur partenaire.

Return to top

Étape 1 : trouver un partenaire de données tierces

L’une des composantes essentielles de l’archivage de données tierces dans Office 365 est la recherche et l’utilisation d’un partenaire Microsoft spécialisé dans la capture de données d’une source de données tierce et leur importation vers Office 365. Une fois que les données sont importées, elles peuvent être archivées et conservées avec les autres données Microsoft de votre organisation, comme les messages électroniques d’Exchange et les documents de SharePoint et OneDrive Entreprise. Un partenaire crée un connecteur qui extrait les données des sources de données tierces de votre organisation (par exemple, BlackBerry, Facebook, Google+, Thomson Reuters, Twitter et YouTube) et les transmet à une API Office 365 qui importe les éléments dans les boîtes aux lettres Exchange en tant que messages électroniques.

Les sections suivantes répertorient les partenaires de Microsoft, ainsi que les sources de données tierces qu’ils prennent en charge, participant au programme d’archivage des données tierces dans Office 365.

17a-4 LLC

Actiance

ArchiveSocial

Globanet

OpenText

Verba

17a-4 LLC

17a-4 LLC prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • BlackBerry

  • Flux de données Bloomberg

  • Cisco Jabber

  • FactSet

  • HipChat

  • InvestEdge

  • LivePerson

  • Flux de données MessageLabs

  • OpenText

  • Aide en direct « cliquer pour appeler » Oracle/ATG

  • Pivot IMTRADER

  • Microsoft SharePoint

  • MindAlign

  • Sitrion One (Newsgator)

  • Skype Entreprise (Lync/OCS)

  • Skype Entreprise Online (Lync Online)

  • Bases de données SQL

  • Squawker

  • Thomson Reuters Eikon Messenger

Return to the top of Step 1

Actiance

Actiance prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • AIM

  • American Idol

  • Apple Juice

  • AOL avec client Pivot

  • Ares

  • Bazaar Voice

  • Bear Share

  • Bit Torrent

  • BlackBerry Call Logs (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry Messenger (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry PIN (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry SMS (version 5, version 10, version 12)

  • Bloomberg Mail

  • CellTrust

  • Chat Import

  • Chat Real Time Logging and Policy

  • Chatter

  • Cisco IM & Presence Server (version 9.0.1, version 9.1, version 9.1.1 SU1, version 10, version 10.5.1 SU1)

  • Cisco Unified Presence Server (v8.6.3, v8.6.4, v8.6.5)

  • Collaboration Import

  • Collaboration Real Time Logging

  • Direct Connect

  • Facebook

  • FactSet

  • FastTrack

  • Gnutella

  • Google+

  • GoToMyPC

  • Hopster

  • HubConnex

  • IBM Connections (version 3.0.1, version 4.0, version 4.5, version 4.5 CR3, version 5)

  • IBM Connections Chat Cloud

  • IBM Connections Social Cloud

  • IBM SameTime Advanced 8.5.2 IFR1

  • IBM SameTime Communicate 9.0

  • IBM SameTime Community (version 8.0.2, version 8.5.1 IFR2, version 8.5.2 IFR1, version 9.1)

  • IBM SameTime Complete 9.0

  • IBM SameTime Conference 9.0

  • IBM SameTime Meeting 8.5.2 IFR1

  • ICE/YellowJacket

  • IM Import

  • IM Real Time Logging and Policy

  • Indii Messenger

  • Instant Bloomberg

  • IRC

  • Jive

  • Jive 6 Real Time Logging (version 6, version 7)

  • Jive Import

  • JXTA

  • LinkedIn

  • Microsoft Lync (2010, 2013)

  • MFTP

  • Microsoft Lync 2013 Voix

  • Microsoft SharePoint (2010, 2013)

  • Microsoft SharePoint Online

  • Microsoft UC (Unified Communications)

  • MindAlign

  • Mobile Guard

  • MSN

  • My Space

  • NEONetwork

  • Office 365 Lync dédié

  • MI partagée Office 365

  • Pinterest

  • Pivot

  • QQ

  • Skype Entreprise 2015

  • SoftEther

  • Symphony

  • Thomson Reuters Eikon

  • Thomson Reuters Messenger

  • Tor

  • TTT

  • Twitter

  • WinMX

  • Winny

  • Yahoo

  • Yammer

  • YouTube

Return to the top of Step 1

ArchiveSocial

ArchiveSocial prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • Facebook

  • Flickr

  • Instagram

  • LinkedIn

  • Pinterest

  • Twitter

  • YouTube

  • Vimeo

Return to the top of Step 1

Globanet

Globanet prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • AOL avec client Pivot

  • BlackBerry Call Logs (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry Messenger (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry PIN (version 5, version 10, version 12)

  • BlackBerry SMS (version 5, version 10, version 12)

  • Bloomberg Chat

  • Bloomberg Mail

  • Box

  • CipherCloud for Salesforce Chatter

  • Cisco IM & Presence Server (version 10, version 10.5.1 SU1, version 11.0, version 11.5 SU2)

  • Fichiers texte délimités personnalisés

  • Fichiers XML personnalisés

  • Facebook (pages de fan d’entreprise)

  • Factset

  • FXConnect

  • ICE Chat/YellowJacket

  • Jive

  • Macgregor XIP

  • Microsoft OneDrive Entreprise

  • Microsoft UC (Unified Communications)

  • Microsoft Yammer

  • Mobile Guard

  • Pivot

  • Salesforce Chatter

  • Skype Entreprise, versions 2007 R2-2016 (sur site)

  • Slack Enterprise Grid

  • Symphony

  • Thomson Reuters Eikon

  • Thomson Reuters Messenger

  • Thomson Reuters Dealings 3000/FX Trading

  • Twitter

  • UBS Chat

  • YouTube

Return to the top of Step 1

OpenText

OpenText prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • Axs Encrypted

  • Axs Exchange

  • Axs Local Archive

  • Axs PlaceHolder

  • Axs Signed

  • Bloomberg

  • Thomson Reuters

Return to the top of Step 1

Verba

Verba prend en charge les sources de données tierces suivantes :

  • Avaya Aura Video

  • Avaya Aura Voice

  • Avtec Radio

  • Bosch/Telex Radio

  • BroadSoft Video

  • BroadSoft Voice

  • Centile Voice

  • Cisco Jabber IM

  • Cisco UC Video

  • Cisco UC Voice

  • Cisco UCCX/UCCE Video

  • Cisco UCCX/UCCE Voice

  • ESChat Radio

  • Geoman Contact Expert

  • IP Trade Voice

  • Luware LUCS Contact Center

  • Microsoft UC (Unified Communications)

  • Mitel MiContact Center for Lync (prairieFyre)

  • Oracle / Acme Packet Session Border Controller Video

  • Oracle / Acme Packet Session Border Controller Voice

  • Singtel Mobile Voice

  • SIPREC Video

  • SIPREC Voice

  • Skype Entreprise / MI Lync

  • Skype Entreprise / Vidéo Lync

  • Skype Entreprise / Voix Lync

  • Speakerbus Voice

  • Standard SIP/H.323 Video

  • Standard SIP/H.323 Voice

  • Truphone Voice

  • TwistedPair Radio

  • Écran d’ordinateur de bureau Windows

Return to the top of Step 1

Étape 2 : créer et configurer une boîte aux lettres pour les données tierces dans Office 365

Voici les étapes de création et de configuration d’une boîte aux lettres de données tierces pour l’importation des données vers Office 365. Comme indiqué précédemment, les éléments sont importés vers cette boîte aux lettres si le connecteur partenaire ne peut pas mapper l’ID utilisateur de l’élément sur un compte d’utilisateur Office 365.

Effectuer ces tâches dans le Centre d’administration Office 365

  1. Créez un compte d’utilisateur dans Office 365 et attribuez-lui une licence Exchange Online plan 2 ; voir Ajouter des utilisateurs à Office 365. Une licence de plan 2 est requise pour placer la boîte aux lettres en conservation pour litige ou activer une boîte aux lettres d’archivage disposant d’un quota de stockage illimité.

  2. Ajoutez le compte d’utilisateur pour la boîte aux lettres de données tierces au rôle Administrateur Exchange dans Office 365. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Attribuer des rôles d’administrateur dans Office 365.

    Conseil : Notez les informations d’identification pour ce compte d’utilisateur. Vous devez les fournir à votre partenaire, comme décrit à l’étape 4.

Effectuer ces tâches dans le Centre d’administration Exchange

  1. Masquez la boîte aux lettres de données tierces dans le carnet d’adresses et les autres listes d’adresses de votre organisation. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Gestion des boîtes aux lettres utilisateur. Sinon, vous pouvez exécuter la commande PowerShell suivante :

    Set-Mailbox -Identity <identity of third-party data mailbox> -HiddenFromAddressListsEnabled $true
  2. Attribuez l’autorisation FullAccess à la boîte aux lettres de données tierces afin que les administrateurs ou les responsables de la mise en conformité puissent ouvrir la boîte aux lettres dans le client de bureau Outlook. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Gérer les autorisations pour les destinataires.

  3. Activez les fonctionnalités Office 365 liées à la conformité suivantes pour la boîte aux lettres de données tierces :

    1. Activez la boîte aux lettres d’archivage ; voir Activer des boîtes aux lettres d’archivage dans le Centre de sécurité et conformité Office 365 et Activer l’archivage illimité dans Office 365. Vous pouvez alors libérer de l’espace de stockage dans la boîte aux lettres principale en configurant une stratégie d’archivage qui déplace les éléments de données tierces vers la boîte aux lettres d’archivage, ce qui fournit un stockage illimité pour les données tierces.

    2. Placez la boîte aux lettres des données tierces en conservation pour litige. Vous pouvez également appliquer une stratégie de rétention Office 365 dans le Centre de sécurité et conformité Office 365. Voir une des rubriques suivantes :

      En plaçant cette boîte aux lettres en conservation, vous conservez les éléments de données tierces (indéfiniment ou pour une durée déterminée) et les empêchez d’être purgés de la boîte aux lettres.

    3. Activez la journalisation d’audit de boîte aux lettres pour l’accès de propriétaire, de délégué et d’administrateur à la boîte aux lettres de données tierces ; consultez la rubrique Enable mailbox auditing in Office 365. Vous pourrez ainsi effectuer un audit de toutes les activités effectuées par tout utilisateur ayant accès à la boîte aux lettres de données tierces.

Return to top

Étape 3 : configurer des boîtes aux lettres d’utilisateurs pour les données tierces

L’étape suivante consiste à configurer les boîtes aux lettres des utilisateurs pour prendre en charge les données tierces. Effectuez ces tâches à l’aide du Centre d’administration Exchange ou des cmdlets Windows PowerShell correspondantes.

  1. Activez la boîte aux lettres d’archivage pour chaque utilisateur ; voir Activer des boîtes aux lettres d’archivage dans le Centre de sécurité et conformité Office 365 et Activer l’archivage illimité dans Office 365.

  2. Placez des boîtes aux lettres utilisateur en conservation pour litige ou appliquez une stratégie de rétention Office 365 ; consultez l’une des rubriques suivantes :

    Comme indiqué précédemment, lorsque vous placez des boîtes aux lettres en conservation, vous pouvez définir la durée de conservation des éléments de la source de données tierces ou vous pouvez choisir de les conserver indéfiniment.

Return to top

Étape 4 : fournir des informations au partenaire

La dernière étape consiste à fournir à votre partenaire les informations suivantes pour lui permettre de configurer le connecteur afin qu’il se connecte à votre organisation Office 365 pour importer les données vers les boîtes aux lettres des utilisateurs et la boîte aux lettres de données tierces.

  • Point de terminaison utilisé pour se connecter au service Azure dans Office 365 :

    https://office365ingestionsvc.gble1.protection.outlook.com/service/ThirdPartyIngestionService.svc
  • Informations d’identification de connexion (ID utilisateur et mot de passe Office 365) de la boîte aux lettres de données tierces que vous avez créée à l’étape 2. Ces informations d’identification sont requises pour que le connecteur partenaire puisse accéder aux éléments et les importer dans les boîtes aux lettres utilisateur et la boîte aux lettres de données tierces.

Return to top

Plus d’informations

  • Comme indiqué précédemment, les éléments des sources de données tierces sont importés vers les boîtes aux lettres Exchange en tant que messages électroniques. Le connecteur partenaire importe les éléments à l’aide d’un schéma requis par l’API Office 365. Le tableau suivant décrit les propriétés de message d’un élément d’une source de données tierces après son importation vers une boîte aux lettres Exchange en tant que message électronique. Le tableau indique également si la propriété de message est obligatoire. Les propriétés obligatoires doivent être renseignées. Si un élément ne contient pas une propriété obligatoire, il n’est pas importé dans Office 365. Le processus d’importation renverra un message d’erreur expliquant la raison pour laquelle un élément n’a pas été importé et indiquant la propriété qui est manquante.

    Propriété de message

    Obligatoire ?

    Description

    Exemple de valeur

    FROM

    Oui

    Utilisateur qui a initialement créé ou envoyé l’élément dans la source de données tierces. Le connecteur partenaire va tenter de mapper l’ID utilisateur de l’élément source (par exemple, un nom d’utilisateur Twitter) sur un compte d’utilisateur Office 365 pour tous les participants (utilisateurs dans les champs FROM et TO). Une copie du message sera importée dans la boîte aux lettres de chaque participant. Si aucun des participants de l’élément ne peut être mappé sur un compte d’utilisateur Office 365, l’élément est importé vers la boîte aux lettres d’archivage tierce dans Office 365.

    Le participant qui est identifié comme l’expéditeur de l’élément doit disposer d’une boîte aux lettres active dans l’organisation Office 365 vers laquelle l’élément est importé. Si l’expéditeur ne dispose pas d’une boîte aux lettres active, l’erreur suivante est renvoyée :

    <ResponseMessages>
          <CreateItemResponseMessage ResponseClass="Error">
                <MessageText>One or more messages in the Request failed to be delivered to either From or Sender email address. 
                You will need to resend your entire Request. Error: The request failed. 
                The remote server returned an error: (401) Unauthorized. 
                </MessageText>
                …
          </CreateItemResponseMessage>
    </ResponseMessages>

    bob@contoso.com

    TO

    Oui

    Utilisateur qui a reçu un élément, le cas échéant, pour un élément dans la source de données.

    bob@contoso.com

    SUBJECT

    Non

    Objet de l’élément source.

    "Mega deals with Contoso coming your way! #ContosoHolidayDeals"

    DATE

    Oui

    Date à laquelle l’élément a été initialement créé ou publié dans la source de données du client, par exemple, date à laquelle un message Twitter a été publié.

    01 NOV 2015

    BODY

    Non

    Contenu du message ou de la publication. Pour certaines sources de données, le contenu de cette propriété peut être identique au contenu de la propriété SUBJECT. Pendant le processus d’importation, le connecteur partenaire va tenter de maintenir une fidélité maximale à la source de contenu. Si possible, les fichiers, les graphiques ou tout autre contenu du corps de l’élément source sont inclus dans cette propriété. Sinon, le contenu de l’élément source est inclus dans la propriété ATTACHMENT. Le contenu de cette propriété dépend du connecteur partenaire et de la capacité de la plateforme source.

    Author: bob@contoso.com

    Date: 10 DEC 2014

    Tweet: "Mega deals with Contoso coming your way! #ContosoHolidayDeals"

    Date: 01 NOV 2015

    ATTACHMENT

    Non

    Si un élément dans la source de données (par exemple, un tweet sur Twitter ou une conversation par messagerie instantanée) présente un fichier joint ou comprend des images, le connecteur partenaire va d’abord tenter d’inclure les pièces jointes dans la propriété BODY. Si ce n’est pas possible, elles sont ajoutées à la propriété ATTACHMENT. Voici d’autres exemples de pièces jointes : mentions J’aime sur Facebook, métadonnées de la source de contenu et réponses à un message ou une publication.

    image.gif

    MESSAGECLASS

    Oui

    Il s’agit d’une propriété à valeurs multiples, qui est créée et remplie par le connecteur partenaire. Le format de cette propriété est IPM.NOTE.Source.Event. (Cette propriété doit commencer par IPM.NOTE ; ce format est semblable à celui de la classe de message IPM.NOTE.X.) La propriété inclut les informations suivantes :

    • Source    Indique la source de données tierce, par exemple, Twitter, Facebook ou BlackBerry.

    • Event    Indique le type d’activité effectuée dans la source de données tierce qui a généré les éléments, par exemple, un tweet sur Twitter ou une publication sur Facebook. Les événements sont propres à la source de données.

    L’un des objectifs de cette propriété est de filtrer des éléments spécifiques en fonction de la source de données d’origine d’un élément ou en fonction du type d’événement. Par exemple, lors d’une recherche de découverte électronique, vous pouvez créer une requête de recherche afin de trouver tous les tweets qui ont été publiés par un utilisateur spécifique.

    IPM.NOTE.Twitter.Tweet

  • Lorsque les éléments sont importés correctement dans des boîtes aux lettres dans Office 365, un identifiant unique est renvoyé à l’appelant avec la réponse HTTP. Cet identifiant, appelé x-IngestionCorrelationID, peut être utilisé à des fins de résolution des problèmes par des partenaires, en effectuant un suivi de bout en bout des éléments. Nous recommandons que vos partenaires récupèrent ces informations et les conservent de leur côté. Voici un exemple d’une réponse HTTP avec cet identifiant :

    HTTP/1.1 200 OK
    Content-Type: text/xml; charset=utf-8
    Server: Microsoft-IIS/8.5
    x-IngestionCorrelationID: 1ec7667d-f097-47fe-a9a2-bc7ab0a7552b
    X-AspNet-Version: 4.0.30319
    X-Powered-By: ASP.NET
    Date: Tue, 02 Feb 2016 22:55:33 GMT
    
  • Vous pouvez utiliser l’outil de recherche de contenu dans le Centre de sécurité et conformité Office 365 pour rechercher des éléments qui ont été importés dans des boîtes aux lettres dans Office 365 à partir d’une source de données tierce. Pour rechercher spécifiquement ces éléments importés, vous pouvez utiliser les paires propriété-valeur de message suivantes dans la zone de mot clé pour une recherche de contenu.

    • kind:externaldata       Utilisez cette paire propriété-valeur pour effectuer une recherche sur tous les types de données tierces. Par exemple, pour rechercher des éléments qui ont été importés à partir d’une source de données tierce et qui contenaient le mot « contoso » dans la propriété d’objet de l’élément importé, utilisez la requête de mot clé kind:externaldata AND subject:contoso.

    • itemclass:ipm.externaldata.<third-party data type>*       Utilisez cette paire propriété-valeur pour effectuer une recherche uniquement sur un type spécifique de données tierces. Par exemple, pour effectuer une recherche uniquement sur des données Facebook qui contiennent le mot « contoso » dans la propriété d’objet, utilisez la requête de mot clé itemclass:ipm.externaldata.Facebook* AND subject:contoso. Pour une liste complète des valeurs à utiliser pour les types de données tierces pour la propriété itemclass, voir la rubrique relative à l’utilisation de la recherche de contenu pour effectuer une recherche sur les données tierces importées dans Office 365.

    Pour plus d’informations sur l’utilisation de la recherche de contenu et la création de requêtes de recherche de mots clés, voir :

Return to top

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoignez le programme Office Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×